TEST – Super Smash Bros 3DS

SUPER SMASH BROS 3DS – La grande réunion familiale Nintendo est de retour sur nos consoles après plusieurs années d’absence. Là où on l’attendait moins, c’est qu’elle se passe sur la petite portable 3DS. Et on ne peut pas dire que ce ne soit qu’un simple avant-goût !

super smash bros 3ds

Chez Nintendo, ils aiment bien rigoler et se mettre des tartes dans la gueule entre eux. Mais comme ça ne fait pas très sérieux en face du grand comité des très sérieux messieurs les actionnaires qui injectent des brouzoufs dans la marque, ben ils n’ont eu d’autre choix que de le faire virtuellement. C’est comme ça que naquit la série Super Smash Bros: un jeu de bourre-pifs où tous les personnages ramassés dans toutes les séries créés chez Nintendo se tapent joyeusement dessus. Depuis quelques réunions maintenant, on a pu remarqué que des intrus fêtards se tapaient l’incruste, comme ça en toute innocence, genre Sonic le hérisson ou le missionnaire Solid Snake. Pas rancuniers pour un sou, les super-potes de chez Nintendo ont finalement décidé d’ouvrir leurs festivités à quelques invités sélectionnés sur le volet issus des familles Sega, Capcom et Namco Bandai. Et voilà qu’ont débarqué les Pac-Man, Megaman et autres Galaga pour l’édition Super Smash Bros de cette année. Bref, c’est ça l’esprit de famille !

super smash bros 3ds

Quinze années se sont écoulées depuis l’arrivée du premier volet sorti en 1999 sur la console de salon Nintendo 64 et le concept demeure inchangé. Côté spectateur, il ressort bien souvent une impression de combats brouillons, où les affrontements partent dans tous les sens ajoutés aux centaines d’items et explosions qui trustent l’écran de jeu. A côté de ça, le joueur incrédule assiste à des oppositions improbables comme Mario le moustachu affrontant Link et son épée légendaire ou même Samus Aran tout droit sortie de son vaisseau spatiale. Et pourtant… en dépit de ce méli-mélo de l’impossible, les créateurs du jeu sont parvenus à créer une alchimie incroyable: la force de Super Smash Bros, c’est d’être parvenu à lié accessibilité, fun et gameplay en mettant en second plan (mais pour autant bien présent) le côté technique des jeux de combat classiques. Le principe reste au demeurant simple: affaiblir ses adversaires en le frappant ou en utilisant des items ramassés dans le niveau, jusqu’à ce qu’ils dépassent les 100%. Une fois parvenu à ce stade, vous devrez alors tenter de les éjecter hors du stage par tous les moyens. Simple comme bonjour je vous dis!

super smash bros 3ds

Étrange stratégie de la part de Nintendo que d’avoir pris la décision de commercialiser la version 3DS de Super Smash Bros avant celle sur Wii U. Visiblement, l’éditeur est confiant et souhaite profiter du large parc de 3DS pour populariser le titre et ainsi pousser les joueurs à se procurer ensuite la version sur console de salon. Un choix finalement pas si innocent et qui vise à relancer les ventes de Wii U après la période faste Mariokart 8. Et après quelques minutes de jeu sur Super Smash Bros 3DS, on se rend très vite compte que Nintendo a vu juste: il s’agit sans doute du titre le plus abouti jamais vu sur cette console portable, tant dans le contenu que dans sa réalisation technique.

super smash bros 3ds Continue reading

PARIS GAMES WEEK – Activision sort l’artillerie lourde

PARIS GAMES WEEK – Les fêtes de fin d’année sont pour tous les éditeurs une période cruciale et ce Noël version 2014 ne dérogera pas à la règle. Et cette  année encore , le mastodonte Activision a de solides arguments en la matière.

paris games week

A nouvelle année, son Call of Duty: voilà une rengaine dont l’éditeur Activision s’est fait maintenant une spécialité depuis dix ans que la série existe sur consoles. Relancer l’intérêt d’une référence qui s’est déjà vendu à des centaines de millions d’exemplaires de par le monde sera cette année le pari de l’éditeur avec ce nouveau volet intitulé Call of Duty: Advance Warfare. Ce sera assurément l’un des moments forts du salon Paris Games Week, puisque les fans pourront s’essayer durant l’événement à des parties en multijoueur sur de nombreuses cartes et de nombreux modes de jeu, dont le tout nouveau mode Uplink, tout en faisant l’expérience de l’exosquelette et de l’arsenal avancé qui modifient profondément la façon d’appréhender Call of Duty d’après son éditeur. A voir si les joueurs se laisseront convaincre par cette nouvelle formule futuriste qui lorgne furieusement du côté du concurrent de chez EA, Titanfall…

paris games week

Et il faudra bien ça pour tenir tête à la nouvelle franchise forte lui aussi sorti des usines d’Activision, Destiny, et qui a déjà convaincu plusieurs millions de joueurs dans le monde depuis son arrivée sur les serveurs en septembre dernier. Ceux qui n’auraient pas encore franchi le pas pour découvrir le dernier projet en date du studio Bungie (Halo) auront l’opportunité de venir défier ou aider les Gardiens des Ondes, Manu Levy, Bruno Guillon et Camille Combal et ainsi les départager dans leur combat pour devenir le meilleur Gardien des Mornings Radio. Les animateurs s’affronteront le Vendredi 31 Octobre prochain à 14h et seront rejoints par ceux qui les auront soutenus sur Twitter avec les hashtag #destinythegame et #TeamManu, #TeamBruno ou #TeamCamille.

paris games week

Enfin, les plus jeunes ne ne sont pas oublier par l’éditeur puisqu’ils pourront se lancer dans des parties de combats virtuels sur consoles et désormais tablettes, l’une des innovations de ce nouveau volet Skylanders Trap Team (sorti le 10 octobre dernier), dans l’Espace Kids du salon.

En grande vitrine des cadeaux de fin d’année, le salon Paris Games Week 2014 (du 29 octobre au 2 novembre à Paris Expo) accueillera donc les nouveaux de l’éditeur Activision sur ses deux halls: Call of Duty: Advanced Warfare (Hall 3 stand A005), Destiny (Hall 3 stand B009), Skylanders Trap Team (Hall 2.2 Stand B019).

PARIS GAMES WEEK – Koei Tecmo et Deep Silver de la partie

PARIS GAMES WEEK – A quinze jours du grand événement parisien consacré à l’univers du jeu vidéo, constructeurs et éditeurs donnent un aperçu leurs nouveaux titres et futures annonces chocs au public qui sera présent sur le salon. Et cette année encore,  il sera bien gâté !

paris games week

Et parmi les nouveaux arrivants de cette année sur le salon organisé par le S.E.L.L. , on pourra compter sur les éditeurs Koei Tecmo et Deep Silver ! Et ce n’est pas un hasard car l’éditeur japonais aura dans son escarcelle deux titres attendus par les fans. Tout d’abord l’itération next-gen du célèbre jeu de combat de la Team Ninja, Dead or Alive 5 Last Round, sera à découvrir sur PS4 manette en main pour la première fois en Europe! Le dernier volet en date Samurai Warriors 4 se laissera également découvrir par les néophytes sa la saga qui n’auraient pas craqué au moment de sa sortie prévue le 23 octobre prochain. Côté Deep Silver, le focus sera fait sur la suite officielle de la franchise Dead Island, Dead Island 2, qui fait déjà saliver les pourfendeurs de zombies. Ce nouveau chapitre toujours emmené par le studio Yager et dédié à la next-gen s’annonce déjà épique.

paris games week

Amis célibataires endurcis, ces filles sexy vous attendront sur les deux stands présents côte à côte au Pavillon 3 du salon PGW: Koei Tecmo (stand G 007) et Deep Silver (G 009). Le salon Paris Games Week Edition 2014 se tiendra du 29 octobre au 2 novembre prochain au Parc des Expo de Paris Portes de Versailles. #PGW2014

ACTU JEU – Alien: Isolation : Sega parie sur le survival horror

ALIEN: ISOLATION – Après être passé dans les mains du studio Gearbox Software le temps de deux épisodes, Sega avait décidé de confier ce nouveau volet de la franchise Alien aux anglais de Creative Assembly, pour un résultat que les joueurs vont pouvoir découvrir dès aujourd’hui. Un paris risqué…

Alien: isolation

Le studio Creative Assembly n’était jusque là pas vraiment réputé pour le genre action / FPS. Tout au contraire même. Car à l’exception d’un Viking: Battle of Asgard, le studio s’était plutôt fait un nom dans le genre action/stratégie avec sa série à succès des Total War.

Alien: Isolation

C’est donc avec une surprenante wild card accordée par l’éditeur Sega que Creative Assembly se voit attribué la lourde tâche de poursuivre le développement de la franchise Alien. Dans le même temps, Alien: Isolation inaugure aussi le premier titre destiné aux consoles next-gen PS4 / Xbox One développé par le studio! Une véritable pirouette dans le CV de Creative Assembly auquel s’ajoutait déjà celui du challenge « casse-gueule » sur lequel le dernier studio en charge des adaptations de la licence, Gearbox Software, s’était méchamment cassé les dents.

Alien: isolation

Loin de se décourager pour autant, Creative Assembly est bien décidé à livrer « SA » propre version d’Alien. En référence au film original de Ridley Scott sorti en 1979, le jeu tente de reproduire cette ambiance étouffante, où l’angoisse vous hante chaque coin de couloir. Dans la peau d’Amanda Ripley, fille d’Ellen Ripley incarnée par Sigourney Weaver au cinéma, le joueur part en quête de vérité sur les événements qui se sont réellement déroulés il y a quinze ans sur le vaisseau Nostromo et qui ont abouti à la mort de tout l’équipage et la disparition d’Ellen. Reprenant les poncifs du genre survival-horror et se jouant en vue subjective pour offrir aux joueurs une immersion totale, Amanda va devoir comme sa mère survivre par tous les moyens: rechercher des ressources, trouver des issues par elle-même et se défendre quand il le faudra. Car l’Alien rôde et peut être partout, que ce soit dans les conduits du bâtiment, les plafonds ou derrière une ventilation…

Alien: isolation

Visuellement parlant, Alien: Isolation a profité d’un long travail d’investigation et d’adaptation pour respecter au mieux l’univers du chef d’œuvre de Ridley Scott. En plus d’un scénario se voulant dans la véritable continuité des films sortis, les environnements ont récupéré cette esthétique rétro-futuriste, avec les moniteurs cathodiques et accessoires analogiques encombrants: pas de place ici aux écrans digitaux et hologrammes !

Tout au long du développement, le studio s’est attaché à respecter une règle de conception surprenante et contraignante: qu’aucun objet qui n’aurait pu être construit lors du tournage du film original en 1979 ne soit présent dans le jeu ! Un défi que le studio a semble-t-il relevé haut la main que les joueurs vont pouvoir en découvrir le résultat dès maintenant.

Alien: Isolation débarque en effet aujourd’hui sur PS4, XboxOne, PS3, Xbox 360 et PC. Pour vous imprégnez de l’ambiance du jeu, jetez donc un oeil sur la série de vidéos #HowWillYouSurvive?