PAROLES DE GAMER – Dead Island 2 : bienvenue à Venice Beach

PAROLES DE GAMER – Parmi les nouveaux éditeurs présents cette année sur le Paris Games Week, Deep Silver a frappé fort en présentant l’un des jeux qui aura bénéficié du plus gros buzz sur le salon, Dead Island 2 ! Et voici pourquoi !

dead island 2

Après la Maison Blanche de Saints Row IV en juillet dernier à Japan Expo, l’éditeur Deep Silver récidive cette fois-ci durant la Paris Games Week en transportant les joueurs sur la côte californienne de Venice Beach, théâtre principale de l’intrigue de la suite officielle de Dead Island ! Afin de nous en dire plus sur ce nouveau volet attendu, je suis allé à la rencontre de Paul Latrasse, chef de produit France sur le jeu Dead Island 2, afin qu’il nous en dise plus sur l’avenir next-gen de la licence, désormais sous la houlette du studio allemand Yager, et sur ce qui nous attend dans Escape Dead Island qui débarque cette semaine (20 novembre 2014) sur PS3 et Xbox 360. La parole est à Paul !

Et après avoir essayé la démo durant une dizaine de minutes, je peux vous annoncer que cette suite s’annonce épique ! Le jeu offre davantage de liberté dans vos déplacements par rapport à l’épisode précédent et propose une véritable diversité sur la manière d’éradiquer du zombie. Un véritable terrain de jeu avec une bonne dose de fun qu’il me tarde déjà de découvrir ! Il faudra pour le moment se contenter d’Escape Dead Island avant la sortie de ce Dead Island next-gen! 2015 semble si loin soudainement… (soupir)…

ACTU JEU – This War of Mine franchit la ligne physique

THIS WAR OF MINE – A l’heure où l’actualité quotidienne est rythmé par les affrontements au Moyen Orient, il est intéressant de voir que le jeu vidéo a un rôle à jouer dans la délivrance d’un message plus humaniste.

this war of mine

N’en déplaisent aux détracteurs, le jeu vidéo est aussi capable de sensibiliser l’opinion publique sur les ravages de la guerre. Pour preuve, l’annonce de l’éditeur Deep Silver sur la sortie du titre This War of Mine sur support physique est à accueillir comme il se doit. Dans ce jeu, vous ne jouez pas un soldat d’élite, mais un groupe de civils qui tente de survivre dans une ville assiégée, luttant contre le manque de nourriture et de médicaments, et constamment menacé par les snipers et les bandes armées.

Prenant le contrepied des blockbusters FPS du marché qui ont pour thème la guerre, This War of Mine offre aux joueurs une expérience de la guerre sous un tout nouvel angle, celui de la survie. Un concept suffisamment original pour être signalé. Le PDG de 11 bit Studios, Grzegorz Miechowski se réjouit de ce partenariat: « Je suis très heureux de travailler avec Deep Silver. De bons jeux méritent une bonne distribution. Et tout particulièrement un jeu qui porte un important message contre la guerre. »

this war of mine

This War Of Mine sera disponible sur PC le 29 janvier 2015 en France avec un  prix d’appel de 19,99€. Il faut également signalé qu’il sera intégralement localisée en français (voix et textes). Une excellente initiative de l’éditeur qui mérite l’attention tant des joueurs que des médias donc. A noter enfin que la bande son est disponible sur Game Republic au tarif de 2,99$. Une bouchée de pain en somme.

TEST – Natural Doctrine PS4

NATURAL DOCTRINE – Rare sont les jeux à proposer un système de cross-play permettant de jouer aussi bien sur PS3, PS4 et PSVita. C’est le défi qu’à tenter de relever le tactical-RPG japonais Natural Doctrine signé de l’éditeur Kadokawa Games.

natural doctrine

Sorti des références Tactics Ogre, Final Fantasy Tactics et la série des Fire Emblem, on ne peut pas dire que les titres du genre se bousculent au portillon ces derniers temps. Fort heureusement, NIS America, déjà à l’origine de la distribution de la série Disgaea, a eu la bonne idée de distribuer Natural Doctrine en Occident (le titre est sorti en avril dernier au Japon). D’autant que sur le papier, le titre s’annonçait assez prometteur avec pour point fort son système de cross-play entre toutes les plateformes Playstation du moment (PS3, PS4, PSVita).

natural doctrine

Vous contrôlez au début de l’aventure deux gardes du corps, Geoff et Vasily, en mission pour protéger un jeune explorateur issus de la lignée des Bergmans.  Ces derniers étaient à la tête d’une fortune colossale il fût un temps puisqu’ils possédaient toutes les mines de Pluton de la région… jusqu’à ce que celles-ci ne soient envahis par des lutins et autres créatures féroces. La quête de Geoff démarre ainsi, allant de combats en combats mais surtout de nouvelles rencontres inattendues comme la tireuse d’élite Anka, le guerrier Zekelinde ou la jeune Mel. Manifestement, le scénario brille par son absence d’originalité et n’a pas la portée dramatique que pouvait avoir un FFTactics ou  Vandal Hearts par exemple. En dépit de la présence de doublages japonais / anglais, il est dans l’ensemble difficile de s’attacher aux personnages que vous contrôlerez, pourtant peu nombreux (neuf au total seulement). La faute à un manque de charisme évident dans ces personnages aussi creux qu’un tronc et dont le physique ressemble à un pâle copier-coller des archétypes que l’on croise régulièrement dans les autres jeux.

natural doctrine

Mais parlons plutôt du système du jeu qui s’avère lui plus enthousiasmant. Reprenant les poncifs du genre, vous déplacerez vos troupes sur une carte du monde tout au long de l’aventure, alternant quête principale et quêtes annexes. Les quêtes annexes vous permettront de faire du leveling pour renforcer les compétences de vos soldats mais aussi de dégoter des objets précieux conservés par les gobelins ou des créatures souterraines. La quête principale vous mènera elle vers de nouvelles rencontres mais surtout des objectifs à remplir comme d’aller en pour-parler avec un allier potentiel, au demeurant méfiant. Le déroulement dans chaque niveau est toujours le même: vos troupes pourront progresser dans une zone limitée en bleue, qui correspond à votre zone de contrôle; réciproquement, vos ennemis ne pourront qu’évoluer dans leur ZoC en rouge. Chaque victoire sur vos ennemis se soldera donc par un élargissement de votre ZoC, permettant à vos troupes de s’y installer.

natural doctrine

Dans Natural Doctrine, il n’est pas question de quadrillage: vos soldats pourront se placer où bon leur semble dans leur ZoC, tout du moins presque. Car votre stratégie lors de vos affrontements déterminera votre positionnement face à votre ennemi. Celui-ci est conditionné par plusieurs paramètres que sont la distance qui vous sépare de votre adversaire, le nivellement du terrain, les obstacles, votre chance de succès et votre proximité avec vos alliés. La présence de ces derniers dans les parages permet d’enchaîner des combos sur votre adversaire, vous assurant une victoire bien plus confortable. La progression des liens entre les personnages sont également un élément déterminant lors de ces phases. Outre la vue classique aérienne, le titre vous permet de passer en vue à la troisième personne afin de faciliter vos placements: une possibilité offerte dans d’autres Tactical-RPG comme Valkyria Chronicles ou la série des Sakura Wars.

natural doctrine

Dans l’ensemble, Natural Doctrine présente une difficulté plus élevée que la moyenne, le réservant aux initiés: il n’est pas rare que dès les premières missions, de tomber sous les coups répétés de lutins parce qu’on ne se sera pas positionner au bon endroit ou de ne pas avoir élaboré sa stratégie correctement. On meurt et on recommence, avec des checkpoints relativement écartés. On prendra bien garde de sauvegarder ses parties avant chaque progression au risque de devoir tout recommencer ! Si son système de jeu est plutôt bien pensé, c’est au niveau de sa réalisation obsolète que Natural Doctrine pêche sévèrement. Est-ce dû au fait d’avoir voulu en faire à tout prix un jeu multi-plateforme ? Sans doute. quand bien même nivelé vers le bas pour tourner sur Playstation Vita, une telle réalisation s’avère en dessous de la moyenne des jeux tournant sur la machine. Interface austère, absence de cinématique 3D à l’exception de l’introduction, modélisation des personnages d’un goût douteux, environnements peu inspirés, faible nombre de personnages à embrigader: Natural Doctrine laisse une forte impression d’inachevée. Et ce n’est pas le mode multijoueur en ligne, certes original pour le genre, qui viendra le sauver d’un tel naufrage de conception.

natural doctrine

On adore…

  • Le système de jeu assez accrocheur et profond: on peut passer des heures à peaufiner sa stratégie et ses placements
  • La possibilité de réutiliser ses sauvegardes entre les consoles Playstation (PS3, PS4, PSVita)
  • Du multi sur du tactical-RPG, plutôt rare
  • Les doublages japonais / anglais
  • La durée de vie

On déteste…

  • Réalisation austère et d’un autre siècle
  • Faible nombre de personnages (9)
  • Manque de charisme de vos troupes
  • Scénario peu entraînant, avec des combats à répétition sans saveur
  • Pas de localisation en français: tout est en anglais
  • Pas de cross-buy: bénéficier de la version PSVita gratuitement pour les acquéreurs de la version salon aurait été la bienvenue !

Note : 2.5 Stars (2,5 / 5)

Natural Doctrine est un jeu de niche, un de ces titres que seuls les mordus du genre apprécieront peut être à sa juste valeur de par son système de jeu complexe qui relègue la réalisation en second plan à l’ère des images 3D en haute définition. Pour ces initiés, le côté hardcore des affrontements pourra les occuper durant des heures et chaque victoire s’accompagnera par un large sourire du bout des lèvres. Les possesseurs de console PS4 pourraient aussi y trouver leur compte, en l’absence de concurrent dans le genre sur leur machine. Mais il est tout de même difficile de fermer totalement les yeux sur la réalisation du jeu qui méritait bien mieux et sur l’absence surtout d’une offre cross-buy qui s’y prêtait vraiment ici.

Natural Doctrine est actuellement disponible sur consoels PS3, PS4 et PSVita.

PAROLES DE GAMER – Dead Or Alive 5 Last Round : l’interview

DEAD OR ALIVE 5 LAST ROUND - A l’occasion de la dernière édition de la Paris Games Week, la nouvelle itération Last Round de Dead or Alive 5 faisait son show auprès du public.

dead or alive 5 last round

Une occasion rêvée de partir à la rencontre de deux représentants européens de l’éditeur Koei Tecmo, Marilena Papacosta (responsable médias et marketing pour Koei Tecmo Europe) et Chin Soon Sun (Community Manager chez Koei Tecmo Europe), et de leur poser quelques questions sur le dernier né estampillé Dead or Alive 5 et les projets du studio Team Ninja.

dead or alive 5 last round

TNP: Bonjour Marilena et Chin. Quelles sont les nouveautés apportées par ce nouvel épisode intitulé Dead or Alive 5 : Last Round en comparaison avec la version free-to-play sortie récemment ?

dead or alive 5 last round

Marilena Papacosta

Marilena: Bonjour TryAndPlay ! Dead or Alive 5 Ultimate: Core Fighters, la version free-to-play, n’est pas une version « core » du jeu. C’est davantage une opportunité pour les joueurs de découvrir le titre. S’ils souhaitent le conserver pour faire des parties entre potes ou obtenir davantage de contenus, ils sont aussi libres de le faire. Mais dès lors que bon nombre de fonctionnalités ont été retirées pour le rendre gratuit, cette version n’a rien de comparable avec celle vendue dans le commerce.

dead or alive 5 last round

Chin Soon Sun

Chin: DOA5 : Last Round est la version DOA5 destinée aux nouvelles consoles, PS4 et Xbox One. Elle apporte avec elle de nouveaux terrains de jeu ainsi que pas mal de nouveautés, comme cinq combattants inédits. Trois d’entre eux sont déjà connus puisqu’ils étaient présents dans DOA5 Ultimate en tant que DLC, et deux n’ont pas encore été révélés. Il y a aussi deux nouveaux stages, Crimson Stage et Danger Zone Stage. Les fans apprécieront également le passage de la fréquence à 60 image/seconde, rendant l’animation encore plus rapide qu’elle ne l’était jusqu’à présent.

dead or alive 5 last round

TNP: De nouveaux stages et de nouvelles cascades donc ?

Marilena: Tout à fait. Dead or Alive 5 a introduit ce système des Danger Zone dynamiques dans les stages, vous obligeant à vous positionner judicieusement autour de votre adversaire et vous servir de l’environnement à votre avantage. Ils seront donc de nouveau de la partie dans Last Round.

TNP: Quelles sont les projets du studio Team Ninja concernant la série Dead or Alive ? Un sixième épisode développé spécifiquement pour PS4 et Xbox One est-il en préparation ?

dead or alive 5 last round

Marilena: Actuellement, le studio Team Ninja est concentré sur le développement de DOA5 : Last Round pour rendre l’expérience la plus aboutie possible sur les consoles next-gen. Je pense que développer un sixième épisode prendra beaucoup de temps car ils sont très pointilleux sur tous les nouveaux aspects de jeu qu’ils pourront apporter comme vous avez pu le constater sur les précédents épisodes. Ce n’est pour le moment pas d’actualité.

TNP: DOA5 Ultimate avait eu le privilège de sortir sur PSVita dans une version +. Est-il prévu que DOA5 : Last Round fasse aussi une apparition sur la portable Sony ou même sur smartphone comme la tendance le veut ?

dead or alive 5 last round

Marilena: Non, à priori, rien de prévu en ce sens pour le moment.

TNP: La Team Ninja entretient des relations fortes de longue date avec l’éditeur Nintendo, au regard de projet développé conjointement comme Metroid : Other M sorti sur Wii. A l’exception de l’épisode Dimensions sorti 3DS, pour quelle raison la série Dead or Alive n’a jamais connu les honneurs des consoles de salon Nintendo comme la Wii U ?

Marilena: Voilà une question intéressante qu’il faudrait poser à la Team Ninja elle-même (rire) !

dead or alive 5 last round

TNP: On a pu voir des rapprochements intéressants entre studio dans ce Dead or Alive 5 avec l’arrivée des combattants « made in Sega » comme Akira, Sarah et Jacky de la série Virtua Fighters. Visiblement, Tecmo Koei semble être friand des cross-over ces derniers temps (Soul Calibur dans Warriors Orochi 3, Link et Zelda à la sauce Dynasty Warriors…). De nouvelles surprises similaires sont-elles prévues, en personnages comme en DLC ?

Marilena: Peut-être… Des suggestions ?

TNP: Je ne sais pas… Soyons fous : Sonic le Hérisson dans le prochain DOA ?

dead or alive 5 last round

Marilena: Ah oui ! Pourquoi pas ? (Rires). Non pour le moment rien n’est prévu dans ce sens (surtout un skin de Sonic). Mais cela va dans le sens de la stratégie de Tecmo Koei.

dead or alive 5 last round

Merci beaucoup Marilena et Chin d’avoir répondu à mes questions! Merci également à Koch Media France et @AnneTroTro de m’avoir permis de réaliser cet entrevue pour TryandPlay.com ! La sortie de Dead or Alive 5 : Last Round est prévue pour le 19 février 2015 sur PS4 et Xbox One.