TEST – Rocketbirds : Hardboiled Chicken PSVita

Rocketbirds : Hardboiled Chicken PSVita – Avec l’essor des supports mobiles, les jeux indépendants se démarquent plus que jamais des grosses productions habituelles. Sans forcément révolutionner les genres, ils parviennent pourtant à se montrer captivant par le fun qu’ils procurent avant tout.

rocketbirds : harboiled chicken

Rocketbirds : Hardboiled Chicken fait parti de ces jeux qui ne payent pas de mine aux premiers abords et qui pourtant se montre redoutablement captivant une fois à l’action. Sorti à l’origine sur les plateformes iOS puis sur console Playstation 3, le titre a aujourd’hui les honneurs d’une adaptation sur la console Sony Playstation Vita. Un juste retour des choses pour le titre à succès de Ratloop Asia.

rocketbirds : hardboiled chicken

Dans Rocketbirds: HC, on se retrouve dans la peau d’Hardboiled, un Coq de Guerre du genre gros-bras-tête-brûlée. L’histoire nous apprend qu’il a été la proie d’un super entraînement aux combats malgré lui, victime d’une expérience de lobotomisation durant sa jeunesse. Jusqu’au jour où il revient à la raison et qu’il décide de rejoindre les rebelles pour renverser le régime totalitaire des Pingouins après toutes ces années d’exploitation de sa personne.

rocketbirds : hardboiled chicken

Si ce n’est pas pour son scénario que le titre brillera, j’ai par contre été épaté par la touche graphique du jeu, s’inspirant des comics américains. A l’image de Rayman Origins, le jeu offre une réalisation en 2D particulièrement soignée, avec même des effets de profondeur 3D inédit sur Playstation Vita: utilisant la fonction gyroscopique de la console, on peut ainsi visualiser une scène sous un angle légèrement différent en inclinant la console. L’effet est assez saisissant et on regrettera juste qu’il ne soit pas davantage mis à profit au niveau durant les séquences de jeu.

rocketbirds : hardboiled chicken

Les développeurs ne se sont pas privés pour mixer différents genres comme la plateforme, le shoot, l’infiltration ou la réflexion. De par son ambiance et sa progression, les premiers niveaux de Rocketbirds : HC m’ont rappelé un autre jeu, référence du genre à l’époque: Flashback. Le jeu ne joue pas pour autant dans le simple shoot: les énigmes sont aussi légions avec une idée originale: celle du mind-jacking de ses ennemis. On pourra ainsi à tout moment contrôler n’importe lequel de ses ennemis, vous offrant la possibilité d’anticiper les dangers ou de déclencher des mécanismes inaccessibles. Astucieux, il rend aussi le jeu plus facile d’accès puisqu’il est tout à fait possible de sacrifier autant de soldats que l’on souhaite pour supprimer un obstacle encombrant sans trop se mouiller.

rocketbirds : hardboiled chicken

Si on appréciera la variété des niveaux, sur terre ou dans les airs à l’aide de votre jetpack, on arrivera par contre bien vite à bout des quinze missions en mode normal. La difficulté résidera plutôt dans la vulnérabilité d’Hardboiled sur les derniers niveaux face aux tirs ennemis et du contrôle assez perturbant de notre warrior, un peu trop mécanique à mon goût et qui aurait demandé un peu plus de souplesse. Il m’arrivait ainsi de mourir bêtement à cause d’une balle reçue alors que je souhaitais simplement sauter mais que la commande manquait de réactivité. A l’instar des premiers Metal Gear, impossible non plus de tirer tout en se déplaçant. Rageant mais très old school dans son approche. A noter enfin que le jeu propose un mode multijoueur pour les amateurs, que la localisation intégralement en français offre des dialogues assez savoureux, et que la fin du jeu solo réserve une petite surprise sympathique pour les fans de la licence.

Une bonne surprise que Rocketbirds: Hardboiled Chicken, qui plus est sur PSVita ! On commence en tâtonnant avec les premiers niveaux en guise de tutoriels, puis vient les premières armes destructrices, le mind-jacking, etc. A cela vient se rajouter un principe de jeu old-school, des graphismes détaillés, une bande son rock furieuse. Un peu trop court, le jeu aurait pu y gagner à avoir des commandes un peu plus fluides, davantage de modes de jeu et une utilisation des effets de profondeur moins « gadget ». Un jeu que je recommande en tout cas sur Playstation Vita !

Rockerbirds Hardboiled Chicken est disponible sur console Playstation Vita au prix conseillé de 7,99€.

Note:

[scrollGallery id=3]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.