TEST – Catherine: Full Body PS4 : le petit jeu entre amies

Sortie à l’origine sur Playstation 3 et PlayStation Vita il y a huit ans déjà, Catherine est de retour dans une version remasterisée, profitant au passage de quelques ajouts intéressants. 

Voilà déjà plusieurs années que vous filez le parfait amour avec la belle Katherine. Celle que vous admiriez depuis les bancs de la fac est finalement tombée sous votre charme de séducteur. Jusqu’au jour où votre compagne vous annonce qu’un heureux événement s’apprête à arriver et qu’il va falloir songer à prendre sérieusement vos responsabilités. Serez-vous prêt à bouleverser votre quotidien, à faire une croix sur vos sorties entre potes au resto et vos matinées au calme, bien au chaud sous l’édredon? Pas si sûr. D’autant que vos doutes prennent la forme d’une inconnue du nom de Catherine que vous croisez un soir au bar, par hasard. Blonde, sexy et aguicheuse: difficile de ne pas succomber à son charme, surtout après quelques verres bien alcoolisés. C’est au petit matin que vous faites une terrible découverte en vous levant: votre rencontre d’un soir se trouvait là, à vous côtés, totalement dévêtue! Catastrophe ! Que s’est il donc passée la nuit dernière pour que vous vous retrouviez dans cette situation ? Et qu’allez vous pouvoir raconter à votre chère Katherine, elle qui voyez en vous son âme sœur? C’était sans compter sur l’arrivée d’une étrange voisine se faisant appeller Rin, diminutif de Qatherine, qui étrangement ne vous laisse pas insensible non plus en dépit des mystères qui l’entourent. 

Catherine: Full Body

Comme dans la version de 2011, Catherine: Full Body vous met dans la peau de Vincent. Le jeu alterne toujours les phases d’histoire façon visual novel et les phases de casse-têtes. Dans le mode Histoire, on suit avec délice les mésaventures de Vincent qui ne sait plus où donner de la tête entre Katherine, Catherine et Rin. Outre vos discussions entre amis et clients au bar, le joueur devra consulter régulièrement son téléphone mobile pour donner de vos nouvelles à vous prétendantes. Selon ses réponses, elles auront pour pour conséquence de modifier la tournure des événements. 

Catherine: Full Body

La nuit venue, vous plongez dans vos cauchemars qui deviennent de véritables casse-têtes: durant cette phase, il vous faut trouver le plus rapidement possible l’issue du niveau située au sommet. Se présentant sous la forme d’un mur sans fin, il vous faudra vous servir de cubes pour construire des escaliers et ainsi entamer votre ascension vers votre destinée. Tirer, pousser, grimper et s’aggraver seront les seules actions possibles pour vous dépêtrer de ces énigmes retorses et des mille dangers qui perturbent votre ascension. Vous pourrez heureusement vous servir de bonus (double saut, transformer tout en cubes manipulable…) pour vous aider. Nouveauté de cette version Catherine Full Body, Rin interviendra aussi dans vos rêves pour vous soutenir en jouant au piano, ce qui a pour effet de ralentir les chutes de cubes. Une fonction Rewind permet également de revenir en arrière en cas de faux pas. Par ces petites touches bienvenues, les développeurs ont voulu à la fois améliorer le gameplay originel mais aussi rendre le jeu plus accessible au commun des mortels. Ainsi, le jeu profite de ce relifting pour intégrer un mode de difficulté supplémentaire: un mode Easy pour ceux qui voudraient tout simplement profiter de l’intrigue. Dans ce mode, les casse-têtes sont automatiquement résolus par l’IA et vous ne jouez plus que le rôle de spectateur.

Catherine: Full Body

Graphiquement, les graphismes de Catherine: Full Body ont gagné en cachet même si par moment, la modélisation 3D trahit son âge. On peut apprécier le travail effectuer sur les jeux de lumières, plus funky et moins glauque. Le personnage de Rin apporte une touche de fraîcheur à l’ensemble et se trouve plutôt bien intégrer dans l’intrigue grâce à des nouvelles cinématiques ainsi que cinq nouvelles fins créées pour l’occasion. Autre plus intéressant de cette version, le mode en ligne qui permettra aux férus de casses-têtes de s’affronter sur des niveaux inédits. On appréciera la localisation en français des dialogues (exception faite des doublages en anglais ou japonais), menus et textes). Au passage, la version PSVita présente au Japon n’a malheureusement pas été du voyage et c’est bien dommage pour le coup.

Catherine : Full Body est actuellement disponible sur Playstation 4.

VERDICT

JEU - Catherine Full Body PS4

L’adage du « jamais deux sans trois » profite à ce Catherine Full Body au grand damn de notre malheureux Vincent. Une revisite du titre d’origine qui s’en trouve rafraîchit par les multiples ajouts bien sentis de l’éditeur Atlus comme son mode Easy, le mode Rewind revu et corrigé et un mode multijoueurs en ligne pour ceux en quête de challenges. Loin d’être un simple cheveu sur la soupe, l’intégration de Rin a nécessité un véritable travail de relecture de l’histoire, chose plutôt rare. A re-découvrir sans modération!

On adore…

  • L’ambiance adulte (presque) assumée
  • Le mode Easy pour profiter de l’histoire
  • L’ambiance plus glamour grâce à Rin
  • Des cinématiques toujours aussi soignées
  • Un mode multijoueurs en ligne qui prolonge la durée de vie du titre

On déteste…

  • La répétitivité des séquences
  • Les environnements qui restent confinés à trois endroits: l’appartement de Vincent, le bar Stray Sheep, le sushi-bar.
  • Des graphismes qui trahissent par moment leur âge

Test réalisé sur PS4 Pro à partir d’une version physique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.