Lumière sur… Sonic All Stars Racing Transformed

Manifeste d’une tendance au manque d’inspiration chez les développeurs ou choix stratégique de minimiser les risques d’échecs commerciaux côté éditeur: quoiqu’il en soit, la tendance est à la communion et aux « cross-over » des licences à succès. Ce qui donne lieu à des choses aussi improbable qu’un Street Fighter X Tekken, Project X Zone et très prochainement Playstation All-Stars Battle Royale avec des personnages issus des licences Sony mais aussi d’autres éditeurs tiers. C’était sans compter l’arrivée en cette fin d’année de Sonic All Stars Racing Transformed !

sonic all stars racing transformed

Dans ce déluge de « grandnimpornawak », Sega annonce donc contre toute attente le retour de Sonic All Stars Racing, son jeu de kart réunissant toutes les grandes gloires passées de l’éditeur. L’autre titre maison, Sega Superstars Tennis, n’a pas eu cette chance par contre, ce qui n’est pas une mauvaise chose. Il faut dire qu’après deux tentatives peu concluantes (Sonic Drift Racing Game Gear / Sonic R Saturn) sans compter les épisodes Sonic Riders, la dernière formule en date de Sonic en mode course fut enfin la bonne.  On se souvient que sa sortie fût un peu controversée de par la reprise des idées de l’autre titres de kart de chez Nintendo. Pourtant, Sonic All Stars Racing est parvenu à se démarquer de son concurrent direct en orientant son concept sur un axe majeur: le fan service !

sonic all stars racing transformed

Toujours développé par l’équipe de Sumo Digitale, cette suite ne bousculera pas nos habitudes pour autant. Ainsi, on retrouvera la plupart des « Sega stars » déjà présents dans le premier volet avec quelques nouveaux venus dans la compétition: le conducteur BD Joe de Crazy Taxi, le singe Aiai de Super Monkey Ball, Beat de Jet Set Radio, Joe Musashi de Shinobi (!), Gilius Thunderhead de Golden Axe, Vyse de Skyes of Arcadia et même en guest-star Ralph La Casse, héros du prochain film d’animation des studios Disney « Les mondes de Ralph ». Plus on est de fous, plus on rit comme on dit !

sonic all stars racing transformed

C’est au niveau des véhicules et des environnements qu’opèrent les principaux changements. Le titre vous propose ainsi d’évoluer aussi bien sur terre que dans les airs ou sur l’eau. Affublé d’un « Transformed », cela se traduit à l’écran par une transformation de votre automatique de votre véhicule suivant le type d’environnement dans lequel vous évoluez. Un concept déjà vu dans le dernier volet de Mario Kart sur 3DS mais qui n’avait pas encore été introduit dans la version console de salon. C’est donc Sega qui se charge d’inaugurer la chose de manière plutôt habile. Si on retrouvera des thèmes récurrents déjà aperçus dans le précédent volet, les courses bénéficient toutes d’un tout nouveau tracé, qui prennent en compte les possibilités de transformation.

sonic all stars racing transformed

L’univers de Sonic est le premier thème qu’il m’a été donné d’essayer. Proposant différentes bifurcations, il est surtout question de vitesse ici avec de longues lignes droites et des obstacles à éviter comme des piliers. Les phases sur l’eau se montre plus difficile à maîtriser, d’autant que les indications d’orientation ne sont pas toujours très claires. Le second niveau inédit qui était jouable est basé sur le thème du mythique Afterburner, où il faudra jongler entre phases dans les airs et phases sur… des porte-avions ! Particulièrement jouissives, les animations fusent de toute part surtout quand chacun emploie les armes ramassées sur la piste, au point que l’action s’en retrouve par moment presque illisible. La réalisation s’avère plutôt satisfaisante en solo et duo via écran splitté: à quatre joueurs par contre, les ralentissements sont légions, les graphismes sont simplifiés et il est vraiment difficile de savoir ce qui se passe sur son écran. Espérons que cela sera corrigé dans la version finale.

sonic all stars racing transformed

Terminons par l’aspect jouabilité. Au fur et à mesure de vos courses, votre personnage gagnera en expérience que vous pourrez dépensez pour faire évoluer vos aptitudes à la conduite. Un aspect intéressant permettant de s’approprier totalement son personnage de prédilection. L’éditeur annonce également que les armes ont subi un rééquilibrage et que des subtilités de contre et d’esquive ont été implémentées: pour ma part, je n’ai pas pu le vérifier manette en main. Le jeu propose un mode World Tour ainsi que des modes en coopératifs jusqu’à 4 joueurs simultanément, en offline comme en online. Cette version bêta ne comprenant que deux niveaux, il ne m’a pas été possible de découvrir les 18 autres univers annoncés comme celui de Panzer Dragoon ou de Jet Set Radio.

Sonic All Stars Racing Transformed sortira le 16 novembre prochain sur Xbox 360, PS3, PS Vita, 3DS et un peu plus tard sur Wii U ! La spécificité de cette dernière sera la possibilité d’utiliser la mablette pour l’utilisation des armes ou de s’en servir comme écran pour des parties allant jusqu’à 5 joueurs en simultanée. Mauvaise nouvelle par contre: le jeu ne bénéficiera à priori pas du système de cross-plateforming PS3 / PSVita, initié par Sony avec Playstation All Stars Battle Royal. Il faudra donc ressortir votre portefeuille pour pouvoir obtenir les deux versions. Est-ce que cela vaudra le coup ? Hormis pour les fans absolus de SEGA qui n’hésiteront pas, le choix vous appartiendra.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.