Première plongée dans Epic Mickey [GameStop]

Le 18 novembre 1928 vit l’apparition d’une petite souris qui allait bouleverser le monde de l’animation entier : Mickey Mouse. Fruit de l’imagination de l’oncle Walt Disney, Mickey Mouse a traversé les âges et les générations mais aussi les supports. Après de longues années dans le monde de Kingdom Hearts, voilà qu’il revient dans un genre vidéoludique dans lequel il excelle : la plateforme.

6 octobre 2010 – Me voici convié à venir découvrir le tout dernier jeu vidéo des studios Disney et qui fait beaucoup parler de lui : Epic Mickey. Pouvoir diriger Mickey dans un jeu vidéo : voilà qui n’a rien de révolutionnaire puisqu’il s’agit d’un des personnages issus de dessin animé le plus représenté dans un jeu vidéo. Et pourtant, il faut remonter à 1996 pour trouver le dernier jeu original mettant notre souris au premier plan : Mickey Mouse’s Wild Adventure sur console PSOne nous faisait parcourir les différents univers des dessins animés qui ont jalonné la carrière de Mickey Mouse.

Pur jeu de plateforme, il se démarquait par sa qualité d’animation assez remarquable à l’époque ainsi que par la diversité de ses graphismes, passant du noir et blanc des années 30 à la couleur des années 90. En réalité, le jeu était lui-même une réédition du titre original intitulé Mickey Mouse Mania sorti deux ans plus tôt sur Super Nintendo, Megadrive et Mega-CD mais avec des graphismes sensiblement revus à la hausse. On n’oubliera pas non plus trois grands titres marquants qui ont connu respectivement leurs heures de gloire sur Megadrive et Super Nintendo :  sur la première, le superbe Castle of Illusion et sa suite World of Illusion; sur la seconde l’inoubliable Magical Quest développé par Capcom.

La première fois que l’on aperçoit Epic Mickey, on ne peut que faire référence à l’opus Mickey Mania puisqu’il en reprend le principe dans ses grandes lignes. En effet, en utilisant le pinceau magique du vénérable sorcier de Fantasia, Yen Sid, par excès de curiosité, notre ami Mickey des années 30 se retrouve malgré lui dans le monde de Wasteland, un univers parallèle où vivent les personnages que Walt Disney avait créés puis oubliés, . Il y croisera même son ancêtre Oswald le lapin, le premier personnage qu’a créé Walt mais dont il perdra les droits d’auteur et remplacera par Mickey Mouse… par défaut ! Pour pouvoir retourner dans son monde, Mickey devra donc utiliser le pinceau magique de Yen Sid pour repeindre ou diluer les éléments nécessaires dans sa quête et ainsi redorer son blason.

Exclusif à la console Wii de Nintendo, Epic Mickey a été spécialement conçu pour exploiter les possibilités offertes par le duo wiimote / nunchuku aux dires de son créateur, Warren Spector. La wiimote vous servira ainsi à peindre ou à diluer les éléments du décor et vos ennemis en la dirigeant vers l’écran. Le nunchuku vous permettra de jongler entre les différents pots de peintures que vous trouverez tout au long de votre quête. L’aspect stratégique n’a pas non plus été mis de côté puisque vous devrez faire des arbitrages vis-à-vis des ennemis que vous rencontrerez : soit le diluer et l’anéantir définitivement ; soit au contraire en faire votre allié temporairement en le repeignant. Les quantités de peinture étant limitées, il vous faudra faire les bons choix à différents moments du jeu pour surmonter les épreuves qui vous attendent.

Epic Mickey est la preuve concrète qu’un jeu développé avec le plus grand soin et correctement pensé pour les spécificités et les contraintes de la Wii peut aussi apporter du plaisir à être jouer sur ce support. Le jeu offre des graphismes magnifiques compte tenu de son support et le travail d’animation de Mickey est tout simplement bluffant : on croirait voir évoluer le personnage dans un dessin animé en 3D. Le jeu propose également quelques courtes cinématiques en 2D pour suivre le scénario. Les quelques niveaux que j’ai pu essayer faisaient référence au parc d’attraction Disneyland et à l’épisode du Haricot Géant avec Mickey.

Et il faut avouer qu’en dépit de quelques soucis de caméra, on est très vite absorber par l’ambiance que dégage le jeu : difficile ensuite de lâcher les commandes lorsque l’on sait que près de quarante niveaux nous attendent ! Vivement le 25 novembre 2010, date de sortie d’Epic Mickey !

Dernière minute : Warren Spector sera présent lors du salon Paris Games Week afin de présenter son jeu Epic Mickey. Rendez-vous donc sur le stand Disney Hall 1.1 – Allée B – Stand 50 le 27 octobre prochain à 10h40 précise.

Bonus : cette journée découverte fût également pour moi de participer à un sympathique atelier de dessin en présence d’Ulrich Schröder, dessinateur de personnages de Disney depuis plus de 20 ans pour le Journal de Mickey notamment et consultant-styliste sur les collections Disney chez Karl Lagarfeld. Un grand monsieur donc qui a fait rêver les grands et les petits avec ses personnages Disney dont bien sûr Mickey 🙂 Chapeau bas !

Leçon de dessin

Devinerez-vous lequel est celui que j'ai dessiné ? 🙂

Laisser un commentaire