Critique Ciné – Projet Almanac

Avoir une seconde chance et remonter le temps pour modifier le cours des choses… Vous en rêvez ? Impossible ? Allez voir Projet Almanac et à défaut de revenir dans le passé, vous ferez une pause de 120 minutes 😉

projet almanac

Les acteurs ?

Jonny Weston (David Raskin, le personnage principal), Sofia Black D’Elia (Jessie Pierce, David a des vues sur elle), Allen Evangelista, Sam Lerner (les potes de David), Virginia Gardner (la sœur de David)

projet almanac

Le pitch ?

David Raskin et ses deux super potes sont des passionnés de technologie. Ils inventent des machines très techniques et futuristes. Ils filment leurs créations en action car on ne sait jamais, il ne faudrait pas passer à côté d’un événement révolutionnaire ! David rêve d’intégrer le MIT, une université de recherche pour les grosses têtes et postule donc pour y entrer. Il guette sa boîte aux lettres, impatient de recevoir la réponse. Quand le fameux jour arrive, il saute de joie car il est pris ! Malheureusement il déchante très vite car il n’a pas assez d’argent pour intégrer le MIT. Il réfléchit alors à son avenir dans le grenier de la maison familiale lorsqu’il tombe avec sa sœur sur la vieille caméra de son père. Jusque-là rien d’exceptionnel. Mais celle-ci fonctionne toujours et la bande vidéo restée à l’intérieur de celle-ci depuis une dizaine d’années aussi.

projet almanac

C’est l’anniversaire de David, il a 7 ans et il est entouré de sa famille et de ses amis. Une fête d’anniversaire très ordinaire à l’exception que dans un miroir apparaît le David de nos jours. Que faisait-il alors adolescent à la fête de ses 7 ans ??? A partir de là, lui et ses potes, petits génies en herbe, vont tout faire pour construire la machine temporelle imaginée par le défunt père de David.

Les ingrédients de Projet Almanac ?

De l’originalité. Ce film de science-fiction aborde le thème bien connu de la machine à remonter le temps mais sa réalisation lui donne une dimension moderne. Il est filmé de telle sorte que nous avons l’impression de faire partie des différentes scènes, un peu comme si c’était nous qui tenions la caméra. Cet aspect vidéo amateur, car dans la bande de potes il y en a toujours un qui filme pour ne pas passer à côté d’un scoop, apporte du réalisme au film et nous rend plus proche des personnages.

projet almanac
De la fraîcheur. Projet Almanac est un film amusant. Les acteurs sont frais et non dépourvus d’humour. Quelques scènes vous déclencheront des rires et une deviendra sans doute une scène culte car quand j’y repense, j’ai le sourire aux lèvres, vous savez ce sourire un peu niais que nous seuls pouvons comprendre mais qui en dit long.

projet almanac
Du love. Ah que serait un bon film sans amour ? Un mauvais. Trêve de plaisanteries. Tout au long du film, la question sera de savoir si David, l’intello de service mais plutôt beau gosse derrière ses lunettes, arrivera ou non à séduire la belle Jessie qui aime s’amuser mais qui est loin d’être idiote.

Laisser un commentaire