CRITIQUE CINE – Dog Pound

Au-delà des faits divers, l’univers carcéral fascine et transcende l’imagination des réalisateurs. Qu’elle soit traitée dans des formats télévisés ou au cinéma, la prison fait vendre. Dog Pound ne faillit pas à la règle et il le fait bien…

dogpound.jpg

Enola Vale : c’est dans ce centre de détention que sont condamnés des jeunes délinquants ayant commis des délits graves. Butch est lui condamné pour avoir tabassé violemment un policier ; Angel, lui, s’est illustré par un vol de voiture avec violence ; enfin, Davis, s’est fait coffrer en tant que traficant de stupéfiants. La sentence fut irrévocable : ils allaient devoir passer par la case Enola Vale, l’enfer des jeunes délinquants. Si dehors ils semaient la terreur, ils allaient à leur tour devenir des victimes à la merci des bourreaux qui dictent leurs lois à Enola Vale. Entre guerre de clans, non-dits, bagarres et trafics de drogue : le cauchemar allait commencer…

dogpound01.jpg

Dog Pound est un film perturbant, dérangeant. Il dépeint l’univers des prisons de façon brute, violente, impitoyable. On est loin des petits jeux de cache-cache façon Prison Break : ici, on vit dans la crainte en permanence, on est traqué comme une bête apeurée. Il n’y a aucune échappatoire possible. D’ailleurs, il n’est jamais question d’une quelconque évasion dans Dog Pound. Le réalisateur Kim Chapiron (Sheitan) a voulu surtout raconter comment trois jeunes exclus de la société, une fois poussés à bout, pouvaient à leur tour reprendre l’avantage. La montée en stress qui se dégage chez les principaux protagonistes (notamment chez Butch, incarné par un incroyable Adam Butcher, tel Mr Jekyll & Mr Hide : on sent qu’il lutte intérieurement contre lui-même pour repousser cette nature violente, en vain) est remarquablement orchestrée ici, les pires crasses leur étant imposées.

dogpound03

Le spectateur vient à se prendre de compassion envers ces trois jeunes, pensant découvrir chez eux un côté humain. Chapiron s’amuse à brouiller les pistes en apportant de l’espoir avec Butch sur le point de bénéficier d’une grâce pour avoir démasqué un violeur. Mais, le spectateur est très vite renvoyé à la réalité et au pessimisme. Nul ne peut échapper à son destin et c’est donc le naturel qui revient au galop jusqu’au moment où sonne l’heure de la révolte collective.

dogpound02.jpg

Dog Pound est un film poignant qui jette un pavé dans l’univers des prisons trop lisses que nous servent les producteurs hollywoodiens : cela nous rappelle que la prison est un lieu de déchéance où règne la discorde. Ce film doit servir d’exemple aux jeunes qui se cherchent et qui ne se rendent parfois pas compte des conséquences graves que peuvent avoir des actes inconscients.

Note :

Dog Pound est actuellement dans les salles.

Site officiel Dog Pound

Laisser un commentaire