CONCOURS HITMAN ABSOLUTION – Et les gagnants sont…

Aucun doute: la cravate d’Hitman ne vous a pas laissés indifférents ! Il faut dire que la couleur rouge de sa cravate a fait galoper l’imagination de certains d’entre vous sur sa mystérieuse origine, parfois d’une façon… inattendue !

concours hitman absolution

L’homme en smoking et à la cravate rouge a fait des ravages dans le cerveau de nos participants et c’est tant mieux ! Vous avez en effet été nombreux à exposer votre version des faits quant à la provenance de la couleur de la cravate d’Hitman. Récit tantôt romanesque, tantôt insolite: au final, nous avons bien ri et même était stupéfait par certains récits. Tellement qu’il aurait été dommage de ne pas les partager avec vous ici : vous les retrouverez juste après les résultats donc !

A l’issue des tirages au sort départageant les participants ayant rempli les conditions de participation et correctement répondu aux défis, les gagnant du Concours Hitman Absolution sont :

  • Christelle Bosello
  • Janas
  • klein88
  • le8menain
  • Mima

concours hitman absolution

Bravo à nos cinq gagnants qui recevront leur lot respectif, la cravate d’Hitman et son attache-cravate mythique, directement par courrier. Un grand merci @Potichat et Square Enix France pour nous avoir permis de réaliser ce concours Hitman Absolution, ainsi qu’à tous nos participants à qui nous donnons rendez-vous prochainement pour d’autres concours ! Et pour conclure, voici quelques récits !

« Vincenzo » par le8menain

Il me semble avoir lu cette information dans le dossier de l’agent 47 (ne me demandez pas comment je l’ai obtenu). Ça date de l’époque où l’agent 47 était encore un jeune, très jeune assassin. il avait pour mission de tuer Vincenzo Bolletti (immigré italien responsable d’un très important trafic d’armes). L’agent 47 suivait sa cible depuis déjà quelques minutes dans un des entrepôts de la future victime .
Vincenzo arriva dans une pièce qui semblait être son bureau dans cette entrepôt et sembla fouiller dans des documents dos à la porte. L’agent 47 ,peut être un peu trop confiant dans ses capacités dus aux précédents contrats réussis avec brio ,s’avança dans le dos de Vincenzo Bolletti et s’apprêtait à tuer sa victime avec une corde de piano quand soudain un bruit dans son dos le fit se retourner et il vit deux hommes dans son dos l’arme au point.
Il ne les avait pas entendu arriver trop concentré à suivre sa victime.
Il fit donc semblant de se rendre ayant compris qu’ils le voulait vivant,pour le moment,il recula d’un pas les bras levés s’approchant un peu plus de sa cible qui s’était seulement retourné et avant que les deux gardes ne lui ai tiré dessus il se retrouva derrière Vincenzo Bolletti un silencieux posé sur sa tempe. Il tira sur l’un des gardes en pleine tête,mais l’autre eu le temps de lui tirer dessus avant de mourir .il tua ensuite sa cible avant de se rendre compte qu’il était blessé à la cuisse.
Le sang coulait abondamment.il n’eut d’autre choix que d’utiliser sa cravate(il n’est pas précisé de quelle couleur elle était ,même si l’on peut très fortement supposer qu’elle n’était pas rouge)pour couvrir sa blessure. Le temps de rentrer, la cravate était recouverte de sang. Pour se rappeler sa trop grande confiance en lui et apprendre à être plus prudent, il décida de porter une cravate rouge.depuis lors il est devenu l’assassin que l’on connait.

« Shooping » par Janas

Un beau jour, l’agent 47 souhaitait s’acheter une belle cravate dans un magasin du coin. Malheureusement, il avait oublier son portefeuille et n’avait donc pas d’argent sur lui. Donc, il la vole. L’agent de sécurité vit ce délit et 47 n’eut pas d’autres choix que de le tuer. Le sang éclaboussa sur la cravate qui avant ça était bleue. En mémoire de ce crime, il garda la cravate rouge.

« croyance d’assassin » par mima

Il faut savoir que l’agent 47 a toujours rêvé de faire parti de l’ordre des assassins mais il n’a jamais réussi a sauté dans une botte de foin du haut d’une église. Pour montrer sa motivation, il en trempé sa belle cravate blanche dans le sang de sa victime, faute de plume. Ce qu’il ne savait pas, c’est que ça tache bien cette s******** et que ça ne part pas au lavage.

Je ne vois pas d’autre explication …

« Mother » par Christelle Bosello

Tout le monde se pose la question, mais moi, je connais la réponse. Hitman s’est confié à moi, un jour de pluie, un jour particulier pour lui.

Je vais vous révéler ce qu’il m’a dit…

A cette époque, Hitman était un homme heureux qui cherchait un emploi et Il avait obtenu un entretien d’embauche dans une société. Avant de s’y rendre, il passa voir sa mère qui lui offrit une cravate…une cravate rouge car le rouge était sa couleur préférée et voulait que celle-ci porte chance à son fils.

Suite à son entretien qui c’était merveilleusement déroulé et dont il avait obtenu le poste, Hitman retourna chez sa mère pour lui annoncer la bonne nouvelle. Mais, à son arrivée, il trouva la maison dévastée et sa mère qui gisait sur le sol. Il se précipita vers elle mais c’était trop tard, une balle l’avait atteinte en plein coeur. Pourquoi l’avait-on tué ? me demanderez-vous, Hitman lui-même ne le sait pas. Rien n’a été volé malgré le chaos qui régnait dans la demeure. Que cherchait le ou les responsables ?

Hitman fit la promesse à sa défunte mère de trouver les coupables et de venger sa mort.

Voilà pourquoi il porte depuis cette cravate rouge. Pour ne pas oublier ce jour-là et pour pouvoir exercer le métier qu’il fait aujourd’hui pour retrouver les coupables. Cette cravate rouge représente la blessure qu’il cache au fond de lui, cette plaie qui saigne et qui ne se refermera que le jour où il aura enfin pris sa vengeance.

One Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.