BarGaming #6 : jeux, scène et matchs !

La 6ème édition du BarGaming, c’était lundi dernier bien sûr ! Une nouvelle édition haute en couleurs avec son lots d’exclusivités, de surprises et d’animations toujours menées tambour battant par l’équipe de chic et de choc BarGaming. Alors, le Bargaming au Bizen : c’était Byzance ?

5013305720_3b6b3b4ea0_o.jpg

On avait reproché à la cinquième édition le manque de place des 3 Escales et la difficulté d’accès aux bornes de jeux. Il aura ainsi fallu près de cinq mois pour trouver un nouveau lieu capable de pallier à ces problèmes. Situé dans le 2ème arrondissement, le Bizen avec son ambiance feutrée entre restaurant et boite de nuit avait tout du lieu d’excellence pour accueillir comme il se devait un événement comme le BarGaming. Ce fût chose faite puisqu’une fois passé le seuil d’entrée, les visiteurs se pressaient pour envahir les deux étages de l’établissement, totalement dédiés à l’univers des jeux !

Kinect_004.jpg

DanceCentral.jpgImpossible de manquer l’exclusivité présente ce soir-là : Kinect. Conçu par Microsoft pour sa console fétiche Xbox 360, ce nouvel accessoire permet au joueur de s’affranchir d’un quelconque périphérique de contrôle comme une manette ou un joystick. Votre seul contrôleur, c’est votre corps ! Assez impressionant de par son approche originale (même si les mauvaises langues n’y verront qu’un simple Eyetoy-like), les curieuses et curieux ne se sont pas fait priés pour découvrir cet ovni au travers du nouveau jeu du studio Harmonix (les créateurs de Guitar Hero et Rock Band) : Dance Central. Enfant illégitime des Dance Dance Revolution et autre Just Dance, Dance Central vous demandera de reproduire les différents mouvements du danseur à l’écran que la caméra Kinect détectera. Bluffant de précision, on regrettera que l’emplacement choisi pour la borne de démo soit un peu sombre pour profiter pleinement du jeu. Prévu pour le 10 novembre prochain, Kinect pourrait très bien créer la surprise lors de sa sortie de par sa nouvelle approche de jeu.

psmoveCe BarGaming était plus que jamais placé sous le signe des nouvelles formes de gameplay puisqu’au côté de Kinect, le Playstation Move attirait son lot de nouveaux adeptes. En digne ambassadeur, le jeu multidisciplinaire de Sony, Sports Champions, vous mettait dans la peau d’un archer, d’un lanceur de disque ou même d’un combattant d’arène. Et à deux joueurs, le plaisir n’en est que plus décuplé ! Un tournoi mené de main de maître par notre ami @Manimal92 offrait l’opportunité de remporter tout simplement un pack Découverte Playstation Move ! Voilà qui a dû ravir son heureux gagnant 🙂

5013307940 858a9b1f2f o

F12010On continue côté jeu vidéo où des nouveautés étaient présentées comme le tout chaud F1 2010, première itération officielle de F1 en HD chez Codemasters. Il était ainsi possible de s’embarquer dans le jeu au volant du Driving Force GT de Logitech. Pour les impressions, je vous renvoie au prochain test à venir du jeu. Pour les afficionados de l’arcade, ils n’étaient pas délaissés puisqu’ils pouvaient
s’affronter jusqu’à quatre joueurs en simultanée sur le jeu de course Blur ou affronter des champions de Super Street Fighter IV en freeplay : certains se souviendront sans doute longtemps de leur déculotté face à la charmante Kayane ou au redoutable LordDVD, champion de France en date de la discipline !

5012702239_63000c75df_o.jpgLes fanas de FPS pouvaient quant à eux assouvir leur passion au travers du dernier épisode de la saga Halo, Halo Reach, ou bien dans la peau du plus célèbre des espions 007 sur Golden Eye Nintendo 64. Au sous-sol, les plus rockeurs mouillaient leur chemise sur le dernier Guitar Hero : Warriors of Rock en avant-première et, malgré un
mode histoire inédit, le jeu reste fidèle à lui-même. Tout l’inverse de Scott Pilgrim versus the World : ode vidéoludique au genre beat-them-all 2D d’antan, cette adaptation issue d’un comic dantesque que je vous conseille est un véritable défouloir visuel et de jouabilité puisqu’il peut même se pratiquer à  quatre joueurs en simultanée. Une configuration de jeu disponible également sur le légendaire NBA Jam sur Super NES qui n’a rien perdu de son fun.

5012704813_7a7a36a5ca_o.jpg

5013307746_e79e72011c_o.jpgMais le BarGaming, c’est aussi la fête de tous les types de jeux, qu’ils soient rétro ou plus traditionnel. Toujours emmenés par l’association MO5.com, le coin retrogaming vous replongeait dans les limbes de l’histoire du jeu vidéo, au travers de Pong, de la Vectrex ou de la Colecovision. Plus bruyants et plus animés, les jeux de sociétés et de cartes étaient bien entendu aussi de la partie. Outre un tournoi de Sombrero (sorte de mini-épreuves où il vous faudra rattraper à tous les coups un sombrero ! ) et un jeu de palettes en bois , on retiendra l’innovant jeu Comptability et Killer Party, dont le principe est d’éliminer un participant à partir d’un défi qu’on vous a confié. Vraiment très fun, ce jeu vous rendra complètement parano !

5013310818_c3811cd6fd_o.jpg

5012705455 3e38d96871 oUne sixième édition qui aurait été parfaite si quelques ombres n’étaient pas venues noircir ce tableau idyllique. A commencer par les prix excessifs des boissons : sans le consentement des organisateurs, la direction du bar a en effet vu ses yeux plus gros que son ventre en se disant qu’ils allaient se remplir les poches en mettant le prix des soft et alcools au prix fort. Bien mal acquis qui croyait prendre au vu des mécontents consommant moins du coup mais qui aurait surtout pu plomber l’ambiance ce soir-là. Outre l’absence remarqué du monde PC et des jeux en ligne comme Waatavi, on notera également quelques soucis techniques au niveau de la sono micro difficilement paramétrale lors des commentaires des combats sur SSFIV mais sans gravité, et surtout l’annulation surprise du concert d’Elista pour des raisons techniques semble-t-il. Vraiment  dommage car l’endroit s’y prêtait merveilleusement et aurait apporter ce petit grain de folie nécessaire à la soirée ! La tension était néanmoins palpable dans le public présent  lors du tirage au sort de la tombola qui a vu le grand gagnant @MasterLudo repartir avec un appareil photo numérique Pentax, le pack Guitar Hero : Warriors of Rock ainsi que de nombreux lots prestigieux !

bg6-420x460.jpg

Après cinq long mois d’attente, le BarGaming réussit sa rentrée sur les chapeaux de roue puisque ce sont 250 heureux élus qui étaient présents ce soir-là. Exclusivités, variétés des jeux proposés et ambiance conviviale : l’événement poursuit son ascension et n’a jamais été aussi proche de trouver la formule magique qui marche !  Mais chaque BarGaming est une remise en question pour proposer toujours plus de choses inédites et attractives : un travail de longue haleine, vous vous en doutez. Peu à peu, les partenaires proposent d’eux-même de renouveller leur soutien, prouvant la confiance sur un événement qui a désormais fait ses preuves. L’équipe organisatrice dont je fais parti e montre dans tous les cas un enthousiasme sans faille pour faire grandir le bébé qui fête ses un an et demi. Avec l’annonce d’une première déclinaison en province du côté de la Canebière de Marseille le 18 octobre prochain, on va encore entendre parler longtemps du BarGaming !

Note : La presse était présente durant le Bargaming puisque le journal gratuit 20 minutes ainsi que Clubic.com nous ont gratifié chacun d’un résumé en vidéo de la soirée. Mais voici le meilleur : la vidéo officielle du BarGaming#6 que je vous laisse savourer comme il se doit ! Un grand merci @Kitsuney pour sa réalisation !

Bargaming 6

envoyé par Viedegeek. – Plus de jeux vidéo !

A lire également : La Revue de presse BarGaming

Comment s’inscrire, où et quand se passent les prochaines éditions : toutes les réponses à vos questions sont sur Bargaming.fr

5013302798_2ff63fb4bb_o.jpg

Un grand merci à l’équipe de VieDeGeek.fr et à toutes les personnes qui contribuent de près ou de loin à faire de chaque édition du BarGaming un succès.

(Photos : VieDeGeek.fr)

Laisser un commentaire