TEST – Uncharted: The Nathan Drake Collection PS4

Avant de découvrir bientôt ce que nous réserve son quatrième volet, il est de bon goût de se replonger dans la trilogie la plus réjouissante de la décennie avec Uncharted : The Nathan Drake Collection.

nathan drake collection

Faut-il encore présenter Uncharted aux fans de jeux vidéo ? Alter-ego de Lara Croft au masculin, les aventures de Nathan Drake ont passionné des millions de joueurs sur Playstation 3 de part le monde depuis son apparition en 2007 avec l’épisode Drake’s Fortune. Un volet qui aura posé dès le départ les bases de jeu de la saga, devenant au passage la référence pour de nombreux autres titres concurrents sans jamais parvenir à égaler leur modèle. Il faut dire que le studio Naughty Dog, véritable pépite d’or de Sony Entertainment, s’est fait une spécialité de hits depuis plus de vingt ans. Crash Bandicoot: c’est eux. Jak & Daxter: c’est encore eux. The Last of Us: c’est toujours eux! Avec de tels pères géniteurs, Uncharted ne pouvait qu’être un succès. Il n’empêche: le titre sort alors que la jeune Playstation 3 peine à convaincre le grand public, plombée par son prix de vente de 599€, considéré comme suicidaire à l’époque. De grandes attentes reposaient donc sur les épaules expertes du studio basé à Santa Monica pour démontrer toute la puissance de la console de Sony. Et c’est donc en véritable porte-étendard de la Playstation 3 que Nathan Drake débarqua avec le succès qu’on lui connaît.

NATHAN DRAKE COLLECTION

Prêt ? ACTION !

Oubliez les compilations plombées d’une dizaine de titres invendus, obligeant à étudier le dos de la jaquette durant des heures pour ne pas se sentir arnaqué. Uncharted: The Nathan Drake Collection fait parti de ces compilations de rêve, celles pour lesquelles on n’hésite pas à mettre 70€ pour un résultat garanti 100% satisfait. Je ne m’attarderais pas sur l’intrigue des trois volets ici rassemblés sur un seul et même disque (ce qui est en soi assez incroyable).

NATHAN DRAKE COLLECTION

Dans le premier volet, Nathan Drake, véritable Indiana Jones des temps moderne, se lance à la recherche du mystérieux trésor d’Eldorado avec ses compagnons Sully et la charmante Ellen, trésor dont l’existence fût découvert par l’ancêtre de Nathan, Sir Francis Drake. Dans le second volet, c’est sur la piste de Marco Polo que l’on retrouve notre globe-trotter qui nous en dévoile davantage sur son enfance, sa rencontre avec Sully et sa passion pour l’archéologie. Enfin, le troisième volet nous emmène sur les traces de Laurence d’Arabie dans les sables de Rub-Al-Khai, à la recherche de l’Atlantide des Sables. Voyages aux quatre coins de la planète , rencontres surprenantes et péripéties invraisemblables: telle est la marque de fabrique d’un Uncharted.

NATHAN DRAKE COLLECTION

L’aventure avec un grand A

Pour moi, Uncharted 2: Among Thieves est l’épisode le plus réussi, de par le rythme de jeu imposé, sa diversité et la magnificence de ses environnements. Impossible d’oublier sa scène d’ouverture spectaculaire restée depuis dans les annales du jeu vidéo, où l’on découvre Nathan blessé et en mauvaise posture, suspendu au-dessus du vide sous la neige, accroché à un avion écrasé en montagne. J’avoue également avoir un faible pour la première moitié d’Uncharted: Drake’s Fortune et son ambiance mystique tout droit sorti d’un Indiana Jones. Plus abouti, le troisième épisode Uncharted 3: l’Illusion de Drake est pourtant celui que je retiens le moins, sans doute parce que l’effet de surprise n’était plus vraiment là quand je l’ai découvert la première fois. Au delà de l’aspect technique, ce volet perdait un peu l’esprit « fou-fou » des précédents pour se concentrer davantage sur l’intrigue, faisant du coup preuve de plus de maturation. Cela semble d’ailleurs la voie prise pour le quatrième et dernier volet attendu pour le mois prochain, plus proche de l’exercice « Last of Us » dans sa mise en scène.

NATHAN DRAKE COLLECTION

Haute (Re)Définition

Mais voilà la question que tout le monde se pose: était-il nécessaire de relifter ces trois Uncharted, le dernier sorti en date n’ayant même pas cinq ans d’âge et la Playstation 3 n’ayant pas encore totalement rendu les armes ? A cette question, je répondrai OUI! Au contraire d’un God of War III remasterisé qui n’apportait pas grand chose mis à part un confort visuel, cette revue complète des Uncharted tombe à pic.

NATHAN DRAKE COLLECTION

Déjà, les nouveaux joueurs vont pouvoir découvrir les aventures de Nathan Drake sous leur meilleur jour sur PS4. Ensuite, le travail de restauration en haute définition confié au studio Bluepoint Games (déjà à l’origine de la compilation HD  Ico / Shadow of The Colossus et GOWIII) force le respect. Chaque épisode a fait l’objet de toutes les attentions: l’expérience originale y est retranscrit à l’identique avec une qualité visuelle époustouflante. Cela se perçoit notamment sur le premier épisode qui a profité de nombreux ajustements tant en gameplay (le système de visé et les sauts sont plus précis) qu’en amélioration des textures 3D. Le résultat final donne une homogénéité de l’ensemble vraiment appréciable du point de vue du joueur. Enfin, ces trois chefs d’oeuvre sont proposés au prix d’un jeu standard. Et à ce tarif, on passera sous silence la disparition logique des modes multijoueur d’Uncharted 2 et 3 (temporairement compensée à sa sortie par l’accès à la bêta multijoueur du futur Uncharted 4) pour ne retenir que l’essentiel: l’aventure avec un grand A!

nathan drake collection

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.