TEST – The Unfinished Swan PS3

The Unfinished Swan – Contre toute attente, l’accessoire Playstation Move semble vouer à poursuivre son existence au travers de jeux à concepts hors norme, à l’image de The Unfinished Swan.

the unfinished swan

Développé par le studio Giant Sparrow et publié par Sony Computer Entertainment, The Unfinished Swan mélange les genres plateforme et réflexion autour du thème du conte pour enfant. Le jeu nous met dans la peau d’un petit garçon appelé Monroe. Son histoire commence plutôt mal: le pauvre perd sa mère très jeune, laissant derrière elle une peinture inachevée représentant un cygne. Monroe se jure alors de terminer le tableau un jour en hommage à sa mère. Une nuit, il se retrouve embarqué dans un rêve étrange, lancé dans une poursuite de ce cygne insaisissable…

the unfinished swan

noir, c’est noir

Se jouant intégralement avec le PSMove, on incarne donc Monroe dans une vue à la première personne. Les premiers pas sont pour le moins surprenant puisqu’on se retrouve face à un écran totalement blanc ou presque: seul un réticule rond translucide apparaît au centre de l’écran. Je pense tout de suite au bug d’entré… jusqu’à ce que j’appuie sur le bouton PS du PSMove. Là, à la manière d’un Epic Mickey et de son pinceau magique, je viens de flanquer une tâche d’encre noire apparaît à l’écran. Celle-ci semble s’être déposée sur une paroi. Je renouvelle plusieurs fois l’expérience à différents endroits. Progressivement, je parviens à distinguer les parois d’un long corridor, me permettant ainsi de m’orienter. Au bout du couloir, une clairière où un cygne m’attend. A peine l’ai-je aperçu que celui-ci prend ses ailes à son cou et me laisse pour seul trace de son passage quelques empreintes au sol.

the unfinished swan

Splash !

Ma progression dans The Unfinished Swan est assez paisible. Je découvre les éléments qui composent mon environnement peu à peu, en les aspergeant d’encre, et je reste assez émerveillé par la candeur et leur beauté épuré. Une douce mélodie vient en de rares occasions briser la solitude de mes déplacements. La jouabilité met parfaitement à profit l’utilisation du PS Move, chaque stage vous conférant une nouvelle propriété: lancer de l’encre noire permanente, de l’eau qui vous permet d’actionner des mécanismes ou de faire pousser du lierre, ou encore la possibilité de créer librement des polygones pour vous en servir comme plateforme et ainsi atteindre des endroits en temps normal inaccessibles. Quant aux décors, ils vous feront voyager d’un labyrinthe royal à des donjons, jusqu’aux forêts les plus obscurs remplis d’êtres malfaisants.

the unfinished swan

PS Move: Le chant du cygne

La progression se fait de manière relativement aisée, sans véritable difficulté. Si bien qu’on arrive très rapidement au bout des quatre niveaux et demi (le dernier chapitre comprend seulement deux stages dont l’un est dédié aux crédits des développeurs) en 3-4 heures à peine. On ressort de cette expérience avec une vague impression d’avoir parcouru un long tutoriel pour apprendre à maîtriser les propriétés de votre pinceau PSMove. La frustration est d’autant plus grande qu’on effleure du doigt le potentiel de son utilisation, mais qu’on a à peine le temps de l’exploiter totalement. Vraiment dommage. Du coup, on s’attarde sur les défauts du jeu comme le peu d’éléments animés, la lenteur de Monroe incapable de courir ou de se retourner rapidement, et enfin les problèmes d’orientation de caméra du joueur.

the unfinished swan

Comme un goût d’inachevé: c’est ce qui ressort de l’expérience The Unfinished Swan qui n’aura jamais aussi bien porté son nom. Offrant son lot de bonnes idées avec même des énigmes façon Portal et Epic Mickey, la quête se montre malheureusement bien trop courte pour pouvoir vraiment avoir le sentiment d’avoir fait totalement le tour du concept. On se consolera un peu via le challenge des ballons de couleur en parcourant à nouveau les niveaux, aidés ou pas par des cheats modes. Il n’empêche: on aurait vraiment aimer pouvoir profiter davantage d’un jeu qui se révèle pour une fois attrayant au PSMove. Frustrant.

The Unfinished Swan est actuellement disponible en téléchargement exclusif sur le PSN de la PS3.

Note:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.