TEST – The Legend of Legacy 3DS

Inconnu au bataillon dans nos contrées jusqu’à présent, le studio japonais Furyu fait son entrée en Occident avec un titre 3DS, The Legend of Legacy.

The Legend of Legacy

Avec son chara-design SD rappelant les derniers remakes de Final Fantasy sur DS et plus récemment Bravely Default, The Legend of Legacy ne laisse pas la place au doute quand au genre JRPG qu’il incarne. Pour le coup, le titre tape dans le old-school pur et dur. Héritier du système de la série SaGa de SquareEnix, une des rares séries méconnues de l’éditeur en Occident, le jeu démarre par le choix du héros caractérisé par un métier que le joueur souhaite incarner au début de l’aventure parmi les trois qui lui sont proposés.

The Legend of Legacy

Puis, l’aventure débute. Parachuté en pleine forêt, votre trio avance à l’aveuglette comme dans un labyrinthe, sur un territoire assez hostile où vous croiserez de nombreuses créatures à combattre ou à habilement éviter. Plus vous progressez, plus la carte se dévoile et vous laisse entrevoir le ou les portes de sorties possibles. Deux objectifs s’offrent alors au joueur: boucler les territoires à 100% un à un ou aller de l’avant en évitant de se retourner pour trouver une issue à votre groupe.

The Legend of Legacy

Genèse d’une nouvelle saga ?

Le fait de venir à bout d’une carte vous permettra de marchander votre repérage auprès d’un marchand et d’en tirer une coquette somme. Nécessaires, vos précieux deniers gagnés à la sueur de votre front vont vous permettre d’équiper vos soldats en armes et en protections physiques. Ce sera le seul moyen pour eux de progresser car, à la différence du genre adopté par Final Fantasy ou Dragon Quest, le niveau de vos combattants ne reposent pas sur de la montée d’expérience liée à la progression de leurs aptitudes aux combats mais à la qualité de leurs équipements. Il est donc plus que recommandé de bien vous préparer au village, seul lieu pour souffler, avant toute nouvelle expédition… au risque de se frotter à plus fort que soi !

TLOL-03

Too fast & Furyu

Il n’est en effet pas rare dans le titre de Furyu de voir vos vaillants soldats dépérir subitement lors d’un affrontement. Un côté punitif légèrement atténué par le fait que la décision de prendre la fuite en plein combat ne se solde jamais par un échec mais par un retour à la case départ du territoire (et de la perte de tout les objets que vous aviez ramassés en passant). C’est toujours mieux que de voir arriver le Game Over synonyme de relance d’une vieille  sauvegarde et de crise de nerfs. Il n’empêche que cet principe particulièrement hardcore du jeu pourra rebuter les amateurs de JRPG peu habitués à voir leurs jauges dilapidées de la sorte en une seule attaque par un ennemi lambda. On vous le répète: les préparatifs aux combats font partis intégrantes du système ici et sont donc vitaux.

The Legend of Legacy

Mini mais pas doux

Techniquement, The Legend of Legacy s’apprécie au niveau de son chara design des personnages signé Tomomi Kobayashi (à l’origine de la série SaGa justement) ainsi que l’effet réussi d’apparition des éléments du décor au fur et à mesure de votre avancée. Sur le plan graphique, on appréciera le travail à la main des environnements, bien que subsiste une impression de vide à l’image du village minimaliste. A cela, il faut ajouter un système de combat semi-dynamique plutôt bien fichu, où le joueur doit prendre en considération la force des éléments employés ainsi que la gestion des temps de charge et de repos de ses combattants.

TLOL-04

On pourrait alors croire à une alternative heureuse à la Bravely Default. Malheureusement, on tombe très vite dans un schéma répétitif des actions, la faute à l’absence d’une véritable intrigue pouvant servir le jeu. La durée de vie tiendra davantage sur la motivation à découvrir les sept différents personnages (Meurs, Bianca, Liber dans un premier temps puis Garnet, Owen, Eloise et la grenouille Filmia) au fur et à mesure de vos recrutements à la taverne et des attaques qui leurs sont associés. Au rang des regrets, on notera l’absence de localisation française en parti compensée par l’ambiance musicale. Le strict minimum en somme.

VERDICT
6/10

JEU - The Legend of Legacy 3DS

Qu’on ne s’y trompe pas: sous ses allures de jeu mignon avec son design SD, The Legend of Legacy s’adresse en vérité à un public de joueurs avertis et persévérants. Son système de combat dynamique et la diversité des boss ont de quoi séduire. Tout comme le côté finalement RPG « à l’ancienne » qui nous rappelle l’importance des préparatifs et que de battre en retraite pouvait être une sage décision stratégique. A essayer avant donc au risque d’être trop vite rebuter.

On adore…

  • Enfin du renouveau côté JRPG!
  • Un système de combat dynamique et bien ficelé
  • La diversité des boss
  • Le chara-design réussi
  • De jolies effets d’apparition du décor

On déteste…

  • Joueurs exigeants exigés!
  • Des environnements plutôt vides et minimalistes
  • Des mini-histoires en second plan
  • Un certain manque d’ambitions pour en faire un incontournable

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.