TEST – RAGE Xbox 360

Les créateurs de Doom reviennent avec leur dernier bébé en date : RAGE. Se déroulant dans un univers à l’ambiance post-apocalyptique, le studio ID Software a réussi le pari de mélanger deux genres à priori opposé dans un seul et même jeu : le FPS et la course automobile. Alors, pari gagné ?

 Sans doute ai-je été influencé par l’univers du manga Hokuto no Ken durant ma jeunesse plus que des films Mad Max : quoiqu’il en soit, celui de RAGE m’a tout de suite parlé. A peine débarqué, voilà que défilent devant mes yeux des contrées désertiques à perte de vue que seuls des parois rocheuses parviennent à contenir. Plus loin, je ne distingue que désolation, loques et quelques vestiges en seuls témoins d’une civilisation moderne disparue. Pourtant, des peuples entiers sont parvenus à survivre sur ces terres hostiles, créant leurs propres clans, leurs propres règles. En bref, bienvenue à Wasteland !Viens donc goûter de mon baton, gamin !

Apocalypse Now

Tel un newbie, votre survie passera au début de l’aventure par la nécessité de faire vos preuves. Armes en main tout d’abord en allant vous débarrasser de la vermine sur ordre de vos indics et hautes autorités. Puis, et c’est l’une des principales originalités du titre, en participant et remportant des courses automobiles dans le désert. Pour cela, il vous faudra obtenir les diverses autorisations pour l’obtention d’un véhicule puis l’adhésion d’un sponsor lors des compétitions. Mais lancé une carrière de pilote est une chose, se faire un nom sur le marché des chasseurs de prime en est une autre !


La rage de vIVRE

Car, mesdames et messieurs, la crise, elle n’est pas qu’en Grèce mais aussi dans la contrée de Wasteland. Et comme chacun le sait, le nerf de la guerre, c’est l’argent, le flouze, le blé ! Comment faire alors pour s’en sortir ? Et bien, on va premièrement éplucher les tableaux de petites annonces qui sont tout autant de quêtes annexes dans RAGE, missions qui sont loin d’être des parties de plaisirs par ailleurs : sauvetages, réparations, livraisons suicidaires et j’en passe et des meilleurs. Vous pourrez jouer les facteurs en allant déposer quelques colis à destinations façon Crazy Taxi. Avec un peu de chance, vous réussirez à ramasser quelques pierres précieuses durant vos pérégrinations pour arrondir vos fins de mois en les revendant mais cela ne suffira carrément pas.

Après la rage, la Crise

Beaucoup moins fatiguant et pourtant tout aussi enrichissant, vous vous tournerez alors vers les mini-jeux d’argent. A l’image des casinos en ligne, RAGE vous proposera différents jeux qui vous rapporteront moult liasses de dollars. Le premier jeu auquel j’ai pu avoir accès au bar de la Seconde Chance de Westland a été La Crise de Rage. Il s’agit d’un jeu de cartes plutôt complet qui emprunte aux règles basiques des jeux de cartes types Magic : The Gathering. Une fois que vous aurez réussi à vous procurer un starter-deck, il vous faudra collecter des cartes collector disséminées dans Wasteland. Celles-ci vous permettront d’engager différentes parties sous forme de bataille. Chaque carte dispose en effet de points de vie, de points de résistance. Des cartes spéciales feront figure de bonus casino dans votre jeu, soit en renforçant vos propres cartes soit en apportant des malus aux cartes de votre adversaire. A l’image des parties de poker de Red Dead Redemption, voilà un « jeu dans le jeu » parmi d’autres présents (comme le jeu du couteau) qui devrait bouffer vos heures de jeu sur console déjà bien maigres au regard du temps passé sur la trame principale estimé à environ 8-10 heures sans les quêtes annexes.

[/caption]

FOU DE RAGE

Ce qui m’a fasciné dans RAGE, c’est tout d’abord sa réalisation hors-paire. Les graphismes sont somptueux et le moteur mison id Tech 5 fait des merveilles en terme d’animation, offrant une fluidité à toute épreuve malgré les nombreux détails à l’écran: on a peine à croire que le jeu tourne sur une console vieille de plus de cinq années maintenant ! Le jeu offre également une variété de gameplay qui fait plaisir à voir et qui rend le jeu addictif même si l’on n’est pas fan de FPS à la base comme moi. Bien sûr, on pourra toujours dire que l’expérience s’en ressent un peu du coup, de par cette sensation de parcours « haché » entre phases de shoot et phases de course, que le jeu n’offre pas de réelle difficulté sauf dans son mode Difficile et qu’il demeure de sérieux soucis de localisation des dégâts lorsque l’on croit toucher nos ennemis. Mais RAGE, c’est avant tout une ambiance, un univers où la violence est nécessaire pour votre survie et surtout un très bon défouloir comme lorsqu’on envoie un bon coup de shotgun sur les créatures qui vous assaillent de toute part. Tout ce que j’aime au final ! Je passerai sur le mode en ligne où je suis resté très peu de temps mais qui se résument principalement à quelques courses en ligne et un mode coopératif sur des missions annexes.

Vous l’avez compris: alors que je ne l’attendais pas du tout, l’approche proposée par RAGE m’a vraiment enthousiasmé ! Rare sont les jeux qui arrivent à captiver les joueurs, qui plus est lorsqu’il s’agit d’un FPS. Les développeurs d’id Software ont su insuffler à cet univers une véritable personnalité et les différentes phases d’action proposées ne sont pas là par hasard. Shooting, course, mini-jeux: chacun de ses aspects a été travaillé sans réel déséquilibre entre eux. Bref, même s’il n’est pas parfait pour autant, il serait vraiment dommage de passer à côté de ce titre !

RAGE est disponible actuellement sur consoles Xbox 360 (3 CD), Playstation 3 et PC. A noter que vous pourrez même vous essayer aux épisodes de l’émission Mutant Bash TV sur l’application RAGE HD disponible sur Iphone, Ipod Touch et Ipad: à essayer  de toute urgence !

Note :

Rédacteur invité pour la rédaction de ce test : GamblingPlanet.org

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.