TEST – Puddle PS3

S’il existe bien un argument choc en faveur de la dématérialisation, c’est d’avoir rendu possible la commercialisation de jeux à petits budgets. Et lorsqu’il s’agit d’un jeu issu de la scène étudiante, on ne peut qu’applaudir devant l’ingéniosité qu’offre ce Puddle. Un jeu qui pourrait susciter des vocations chez nos amis les Verts, ça coule de source !

Puddle, ou flaque pour les plus anglophobes d’entre nous, est un savoureux mélange entre puzzle-game et plateforme. Disons qu’il s’agit d’un croisement improbable entre Locoroco pour sa jouabilité, des facultés tirés de A boy and his blob et Flower pour l’ambiance qui s’en dégage. Dans ce titre édité par Konami, tout n’est finalement qu’une question de fluide…

On démarre en effet en contrôlant une simple goutte d’eau provenant d’un reste de gobelet. Il vous faudra alors vous guider ce fluide dans un dédale de tuyauteries, évitant les pièges que sont les flamme, en activant les différents mécanismes qui bloquent votre progression et tout cela pour trouver votre salut dans un tuyau d’écoulement.

Mais ce ci n’est qu’une première étape puisque les niveaux suivants vous amèneront à contrôler un liquide chimique aux propriétés dangereuses comme faire fondre des éléments; puis une goutte de carburant sur un plan avant de terminer par une simple goutte d’eau circulant dans l’anatomie d’un être humain ! Tout un programme donc. D’un aspect plutôt sobre, le titre offre la particularité de se prendre en main très simplement, que ce soit à la manette ou au Playstation Move. Dans l’un ou dans l’autre, la jouabilité est en tout point similaire : utiliser la fonction gyroscopique en penchant la manette à droite ou à gauche afin de faire basculer ‘environnement du jeu d’un côté ou de l’autre. Même si cela fonctionne plutôt bien, la sensibilité est parfois limite et il arrive qu’un problème de reconnaissance survienne en cours de jeu, vous faisant basculer brusquement du mauvais côté. Cela m’a valu de sacré crise de nerfs, d’autant que le jeu est particulièrement exigeant niveau timing et précision.

Plutôt plaisant à jouer, vous bénéficier de quelques bonus à collecter en fonction de vos performances qui vous aideront à passer des niveaux sur lesquels vous pourriez rester bloquer. Le nombre de niveaux est d’ailleurs assez conséquent pour ne pas vous ennuyer, d’autant que la difficulté est assez corsé, peut-être même trop. Car à la différence d’un Locoroco que vous pouvez diviser de façon manuel, ici les divisions de votre fluide seront la conséquence physique de vos mouvements brusques mêlés aux excès de vitesse. A vous de faire en sorte que votre bataillon ne fasse… qu’une goutte !

Puddle prouve que d’un concept simple, il est possible d’en tirer un concept intéressant. Usant de la loi physique des fluides qui divise votre fluide en des dizaines de gouttes dès lors que vous mélangez vitesse et précipitation, il vous faudra faire preuve de patience et de persévérance pour arriver au bout de Puddle. La diversité de ses environnements et des propriétés des fluides évitent par ailleurs toute forme de lassitude et vous y reviendrez pour tenter de battre vos records. Bourrins, passez votre chemin ou vous aurez tôt fait de balancer votre manette contre l’écran ! Prêts à vous mouiller ?

Puddle est disponible uniquement en téléchargement sur PSN / SEN (9,99€) et Xbox Live (800 MS Points).

Note :

Laisser un commentaire