Marvel vs Capcom 3 – Premiers combos avec Ryota Niitsuma [GameStop]

Lorsque le premier Marvel vs Capcom : Clash of Super heroes sortit dans les salles d’arcade en 1998, on n’avait jamais vu un tel déluge d’effets visuels, de délires fanboy poussés à un tel paroxysme. Sa suite Marvel vs Capcom 2 : New Age of Heroes devint tout simplement la référence du cross-over en matière de versus fighting 2D. Dix ans enfin auront été nécessaires pour voir débarquer le troisième et ultime épisode…

tnp--mvc3-niitsuma_05 20 janvier 2011 – A l’occasion de la venue exceptionnelle de Royota Niitsuma à Paris à l’initiative de Capcom France et de la Fnac des Halles, il était temps de faire le point sur le cas Marvel vs Capcom 3: Fate of Two Worlds, jeu archi-attendu par tous les fans hardcore des jeux de combat. Malgré les dix années qui séparent ce dernier de son cadet, son producteur a souhaité en garder ses principales caractéristiques : des coups et des effets spéciaux plus spectaculaires qu’à l’habitude, un rythme de jeu ultra-rapide et des combats en équipe par trois.

La principale nouveauté rapporté par Niitsuma-san réside dans son approche graphique. Fini la 2D : l’ensemble des combattants ont été modélisés en 3D, nouveaux comme anciens. Leur design a également été retravaillé, pour un style plus proche de celui des comics US, tant dans leur présentation que dans leur représentation. Du coup, le nombre de personnages jouables est plus réduit que dans MVC2 : Niitsuma-san annonce tout de même plus d’une trentaine de personnages jouables.

tnp--mvc3-niitsuma_08

Bien que le développement du jeu remonte à plusieurs années (avant-même Street Fighter IV de l’aveu de Niitsuma-san ! ), il a fallu repartir de zéro et recréer l’ensemble du casting d’origine en 3D sous le moteur MT Framework 2.0. Le choix des combattants présents dans ce nouvel opus fut particulièrement difficile et la sélection reposa finalement sur le niveau de popularité des personnages de Marvel et de Capcom. Niitsuma-san précise néanmoins que deux personnages seront disponibles en DLC peu après la sortie du jeu : Shurath Gorath déjà présent dans MVC2 et Jill Valentine dans sa version REsident Evil 5. D’autres petites surprises devraient arriver par la suite.

tnp--mvc3-niitsuma_06

Les fidèles de la série ne devraient pas être trop dépaysés puisque la jouabilité de MVC3 reprend dans les grandes lignes celle de MVC2. Des ajustements ont étaient effectués, enrichis par l’expérience Tatsunoko vs Capcom sur console Wii.  Ainsi, des changements sur la répartition des boutons ont été nécessaires pour rendre les enchaînements plus faciles à exécuter. La sortie des super coups a cependant été modifiée, proposant ainsi un nouveau challenge aux habitués. Pour les plus jeunes qui découvriraient la série en cours de route, un mode Débutant leur ait dorénavant dédié, pour découvrir les subtilités du jeu tout en s’éclatant. Ce qui augure des matchs plus équilibrés entre pros et novices.

tnp--mvc3-niitsuma_13

Dernier détail d’importance pour les puristes : il ne sera pas possible d’attribuer les voix japonaises aux super-héros Marvel. Par contre, le choix entre l’anglais et le japonais sera possible pour tous les personnages en mode Solo.

tnp--mvc3-niitsuma_17


tnp--mvc3-niitsuma_15

Pour terminer cette présentation, à la question incongrue d’un spectateur de l’assemblée « Est-ce que Gouki est le père de Ryu ? », Ryota Niitsuma-san a répondu sur un ton plaisantin : « La réponse est déjà dans ton coeur… ». Tout est dit.

Marvel vs Capcom 3 : Fate of two worlds débarque le 18 février 2011 sur consoles Xbox 360 et Playstation 3. Verdict sur le jeu très prochainement sur TryAndPlay.com !

One Comment

Laisser un commentaire