Lumière sur… l’expo Castlevania : L’art des Lords of Shadow 2

LORDS OF SHADOW 2 – A l’occasion de la sortie ce mois-ci du dernier volet de la saga Lords of Shadow, Konami France a eu l’initiative de consacrer à la série Castlevania une exposition temporaire. Accessible à tous au cœur de Paris, je vous propose dé découvrir un aperçu de ce qui vous y attend.

lords of shadow 2

L’exposition Castlevania : Lords of Shadow 2 s’est installée dans le très branché Dernier Bar du Avant la Fin du Monde situé à deux pas de la Place Châtelet de Paris. C’était la première fois que je m’y rendais et je dois avouer que c’était plutôt convivial. S’il fallait le décrire, je dirais que c’est un coin dédié à la culture populaire, underground et geek. On y croise des références multiples sur les affiches ou même dans les menus, que ce soit films de genre, dessins animés, des années 80, BD comics, manga et bien sûr jeu vidéo. Bref, le lieu rêvé pour se retrouver entre passionnés, histoire de tailler une bavette ensemble.

[wppa type= »photo » photo= »319″ size= »450″ align= »center »][/wppa]

A l’entrée du bar, surprise: je suis accueilli par le comte Dracula en personne, confortablement installé dans son trône et vous jetant un regard glacial. Brrrr ! J’hâte le pas et m’engouffre dans l’antre de la bête. A l’intérieur, je découvre des galeries de portraits des différents protagonistes qui seront au centre de l’intrigue de Lords of Shadow 2. A commencer par Trevor, fils de Gabriel alors qu’il était encore mortel. A l’époque, la Confrérie des Lumières expliquait à Marie qu’une ancienne prophécie annonçait la destinée tragique de son époux. Ainsi, c’est le cœur lourd qu’elle cachât à Gabriel sa maternité et remis à sa naissance Trevor aux membres de la Confrérie des Lumières. Des siècles plus tard, le Mirror of Fate reflète toujours l’image de ce jeune garçon dans l’esprit de Dracula, qui se voit condamné à souffrir de sa condition éternelle de vampire.

[wppa type= »photo » photo= »306″ size= »450″ align= »center »][/wppa]

Puis le jour fatidique arriva, l’inévitable destinée se réalisant. Trevor fût mortellement blessé lors de son combat contre le Prince des Ténèbres, ne faisant pas le poids face au terrible Dracula. C’est gisant devant son père à moitié à moitié mort qu’il lui annonça la triste vérité. Dracula, devint alors fou par cette révélation et tenta désespérément de le réanimer en lui offrant de son sang mais il était trop tard. Du moins c’est ce qu’il croyait car si Trevor était bel et bien mort, de ce sang de l’immortel Dracula naquit finalement la légende d’Alucard… L’ensemble de cette intrigue est à revivre dans Lords of Shadow et Lords of Shadow : Mirror of Fate pour les néophytes.

[wppa type= »photo » photo= »288″ size= »450″ align= »center »][/wppa]

Au début de Lords of Shadow 2, on fait la connaissance de Zobek, un des membres fondateurs de la Confrérie des Lumières aux côtés de Carmilla et Cornell. Il avait pour mission de répondre à l’appel de Dieu pour combattre les créatures de l’ombre envahissant la planète. En dépit de ses pouvoirs, il se montrait incapable de tenir tête à Satan. Jusqu’au jour où il apprit le réveil de Dracula et le retour de Satan sur Terre, qui sonna comme un électrochoc. Il décida alors d’élaborer un stratagème pour se faire affronter ses deux plus grands ennemis. D’autres figures viendront se joindre à la bataille comme l’étrange Toy Maker ou le mystérieux Victor Belmont, lui aussi héritier chasseur de vampire du clan Belmont. Une intrigue qu’il faudra découvrir dans ce dernier acte de la saga Lords of Shadow signé MercurySteam.

[wppa type= »photo » photo= »321″ size= »450″ align= »center »][/wppa]

Cette exposition fût l’occasion également de découvrir tout le talent d’Enric Alvarez, le lead designer de ce Lords of Shadow 2. Et il a un sacré coup de feutre le bougre à en juger les toiles réalisés aux marqueurs qui parsemaient la galerie et que vous invite à découvrir ici. On pouvait d’ailleurs le voir à l’œuvre durant ce vernissage et il faut l’avouer, c’était assez impressionnant.

[wppa type= »photo » photo= »299″ size= »450″ align= »center »][/wppa]

Aux côtés de cosplayers reprenant fidèlement les personnages, le charismatique producteur de chez Mercury Steam, Dave Cox, est arrivé en fin de soirée pour répondre à quelques questions sur sa dernière production. Plus ouvert et plus difficile encore que ne l’était Lords of Shadow (qui n’était pourtant pas une promenade de santé), Lords of Shadow 2 devrait vous tenir en haleine durant un peu moins de 20 heures tout de même aux dires de Dave, avec une fin unique qui viendra conclure de façon magistrale la saga Castlevania vue par Mercusrysteam toujours selon lui.

[wppa type= »photo » photo= »301″ size= »450″ align= »center »][/wppa]

Les fans seront heureux d’apprendre que de multiples clins d’oeil seront disséminés dans cet épisode, notamment côté bande son. Étonnamment, Dave a réfuté l’hypothèse de porter la série Lords of Shadow sur PS4 et Xbox One, à la nuance près que si cela se faisait, ce ne serait pas MercurySteam qui en serait en charge: le studio serait en effet sur d’autres projets pour les consoles next-gen.

[wppa type= »photo » photo= »285″ size= »450″ align= »center »][/wppa]

Après toutes ces révélations alléchantes, il me tarde du coup de découvrir au plus vite ce nouvel épisode : plus que trois semaines avant sa sortie, patience ! En attendant, allez  donc découvrir sans plus tarder l’exposition Castlevania : Lords of Shadow 2  dès à présent qui se tiendra jusqu’au 2 mars 2014 au Dernier Bar avant la Fin du Monde situé au 19 Avenue Victoria dans le 1er arrondissement de Paris.

[wppa type= »slide » album= »11″ size= »450″ align= »center »][/wppa]

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.