Les 7 étapes pour organiser son mariage

Vous avez dû noter en ce moment un manque flagrant d’actualités sur le blog et c’est tout à fait normal : un heureux événement dans ma vie vient de se produire…

mariage

« La vie, c’est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber » disait Forrest Gump. Avant ce jour, je ne m’imaginais donc pas que ce samedi 25 juillet 2015 serait le point de départ d’une nouvelle vie. C’est à cette date en effet que mon époux et moi avons officialisé notre union. Un événement inoubliable qui aura couvert de bonheur tant la famille que nos proches.

mariage

Qui a dit que ce n’était pas possible de préparer un mariage en trois mois ? Avec un peu d’organisation, un soupçon d’imagination et une grosse quantité d’amour, nous avons réussi à obtenir le mariage de nos rêves !

Étape 1 : Fixer une date

Choisissez vos témoins et rendez-vous à la mairie pour arrêter la fameuse date. Cette étape est déterminante puisqu’elle marque le point de départ de vos préparatifs. Une fois fixée, le compte à rebours est lancé.

Étape 2 : Trouver le lieu et le traiteur

Dans le jardin des parents ? Louer une salle des fêtes ? Dans un resto ? Tout nous semblait trop banal et pas assez féérique. Soudain, une idée a surgi : célébrer notre mariage sur une péniche ! Ça, c’était classe ! Un petit tour sur le net et là, coup de cœur : la péniche le Rive Droite !

rivedroite

Comment faire d’une pierre deux coups ? En dégotant à la fois le lieu et le traiteur. Par chance, notre péniche était disponible le jour de notre mariage. Et le clou du spectacle allait être la croisière sur la Seine !

Étape 3 : Envoyer les faire-parts

Pour commencer, il faut établir la liste des invités et ensuite créer les faire-parts : grâce à un logiciel de montage comme Adobe Photoshop (c), en une après-midi, avec nos idées mises en commun, les faire-parts étaient bouclés. Allez hop : un petit tour au magasin pour acheter des enveloppes puis à la Poste pour des timbres de circonstances, et le tour est joué ! Attention à bien choisir les couleurs des faire-parts qui pourront être reprises pour votre décoration.

mariage

Étape 4 : La robe et le costume

Étape fondamentale d’un beau mariage, le choix de la robe de mariée ! Prêt-à-porter ou sur mesure, simple ou sophistiquée : dans tous les cas, nous vous conseillons de vous faire accompagner par une ou plusieurs bonnes amies durant vos séances d’essayage. Mais sachez que c’est à vous que reviendra la décision finale. Quant au costume de monsieur, rien ne vous empêche de l’accompagner pour l’aiguiller dans ses choix et pour vous assurer de la concordance avec votre robe. La couleur de la cravate ou du nœud papillon peut servir de rappel avec votre bouquet (et oui ! n’oubliez pas de faire un tour chez le fleuriste pour la confection de votre bouquet et éventuellement d’une boutonnière).

Étape 5 : La déco

Quoi choisir comme thème et comme couleurs dominantes ? Le thème peut tourner autour des métiers des jeunes mariés ou bien d’une passion commune ou encore, comme nous, de la ville où nous nous sommes rencontrés : Paris. Pour les couleurs, nous nous sommes dits que deux suffisaient. Nous ne voulions pas faire trop surchargé. Pour plus d’harmonie, reprenez les couleurs de vos faire-parts.

mariage

Une séance de shopping dans les magasins spécialisés pour les mariages (Tati Mariage, Isambourg…) s’impose à cette étape. Chacun fait comme il l’entend : chemins de table, petites perles, porte-noms, ballons, dragées, tulles, banderole, nœuds décoratifs, urne, livre d’or, déco voitures…

Étape 6 : En avant pour les menus !

Enhardis par la réalisation personnelle de nos faire-parts, il n’était pas question de laisser faire nos menus par quelqu’un d’autre. Un petit tour sur la toile histoire de trouver des idées… Et voilà que nos menus seront sous forme de cocottes en papier. Évidemment, aux couleurs choisies dans l’étape 4. Prévoyez tout de même quelques heures de pliage.

mariage

Étape 7 : L’ambiance

Dans cette dernière étape, il va falloir penser à plusieurs choses.

  • Le plan de table n’est pas une mince affaire. S’arranger pour que chacun se sente au mieux lors de cette journée. Nous avons opté pour les tables rondes plutôt que pour celles rectangulaires car elles ont l’avantage de ne mettre personne sur la touche.
  • La musique, ne pas prendre ça à la légère ! Il vous faudra trouver LA musique pour votre ouverture de bal. Pour les bons danseurs, vous pourrez montrer vos talents sur une musique rythmée. Et pour les autres, rien ne vous empêche de faire un slow ou encore mieux de danser la valse. Et bien sûr, vous pouvez confier à l’un de vos témoins le soin d’élaborer une playlist pour enflammer le dance-floor (attention à bien préciser vos goûts musicaux).
  • Les jeux ont pour but deux choses : permettre d’en connaître un peu plus sur les mariés et créer des liens entre les convives : puzzles collectifs, quiz, photo booth…
  • Le photographe officiel qui immortalisera chaque moment de votre journée. Le conseil: pensez aux amis qui ont en général investi dans de beaux appareils photos type Reflex vous permet d’obtenir déjà de bons résultats. Pour un résultat garanti, tournez vous dans ce cas vers un professionnel qui vous proposera différentes formules : photos, albums photos, portraits, vidéos et montages…

Finalement, se marier, c’est la concrétisation de plusieurs jours intenses de préparation où s’entremêlent des sentiments d’excitation, de stress et d’incertitudes. Un consensus s’était imposé à nous : celui de ne pas passer par un wedding-planner mais de tout organiser par nous-mêmes.

Trois mois nous auront suffit pour faire de ce jour un moment inoubliable !

Laisser un commentaire