Quand Brian Fleming célèbre Infamous 2 [GameStop]

A un mois très exactement de sa sortie, Infamous 2 se dévoile déjà aux parisiens chanceux profitant de la tournée européenne de son créateur et co-fondateur du studio Sucker Punch, Brian Fleming. L’occasion était trop belle pour aller à  la rencontre du papa de Sly Racoon et du plus électrisant des schizophrènes Cole Mc Grath…

tnp-infamous2_event-09-05-2011_4 Jeudi 5 mai 2011 – Dans le hall d’entrée du Palais de la Découverte de Paris, il se passe d’étranges choses ce soir-là. Mêlées aux bloggeurs curieux de pouvoir mettre la main sur la suite de l’étonnant Infamous sorti il y a deux ans maintenant, on croise d’étranges personnages dans les allées du palais. Tantôt  Kuo, séduisante créature vêtue d’une combinaison en cuir moulante et au regard de glace, tantôt Nix sauvageonne prête à vous dévorer de ses flammes.

tnp-infamous2_event-09-05-2011_23

En vous aventurant davantage, vous croiserez même un jeune savant fou , cousin lointain de Doc, vous débiter des théories absurdes sur les lois physiques de l’électricité : méfiez-vous de ses expériences pernicieuses car ses victimes n’en sont pas ressorties indemnes, c’est à vous en hérisser le poil !

tnp-infamous2_event-09-05-2011_22

tnp-infamous2_event-09-05-2011_12

BRRRR ! Attention au "shock" !

tnp-infamous2_event-09-05-2011_10

Mais heureusement pour nous, le salut du gamer est là : des bornes de démonstration d’Infamous 2 se présentent face à vous ! Voilà qui va nous permettre de juger sur pièce de ses nouveautés. Sans surprise, Infamous 2 fait directement suite au premier épisode : les fans retrouveront donc ce bon vieux Cole Mc Grath toujours affublé de son sac à dos jaune fluo et de son look barthezien. Pour ceux qui seraient passés à côté d’Infamous, ils pourront se familiariser tout en douceur aux différentes capacités de Cole ; les initiés prendront quant à eux un malin plaisir à aller explorer les recoins de la ville et tout exploser au passage. De ce point de vue là, Infamous 2 ne déroge pas à la règle et se montre toujours aussi défoulant. Quel plaisir que de grinder de câble électrique en câble électrique; d’électrocuter les ennemis d’un geste de la main ou d’envoyer valdinguer les voitures d’un simple soufflet ! Quelle sensation de puissance dès lors qu’on pose ses mains sur la manette et qu’on contrôle Cole ! Parmi les nouveaux pouvoirs qui lui incombe, la télékinésie, les pouvoirs du feu et de la glace vous ouvriront de nouvelles portes… et vous en fermeront d’autres lorsqu’il vous faudra faire des choix cruciaux entre deux femmes, Nix et Kuo, représentations humaines respectives  de la paix et du désordre.

Le jeu se montre graphiquement superbe et a gagné en variété d’environnement : on passe des villes dévastés à des marécages lugubres pour atterrir dans des favelas pour le moins peu engageants. Cette diversité dans New Marais, lieu principale de l’intrigue du jeu, est le fruit d’un mixte étonnant entre l’environnement urbain des quartiers de Paris et des bidonvilles nés de la catastrophe de la Nouvelle Orléans. Tout ceci est enrichi par des cinématiques au style BD ou en 3D temps réel du plus bel effet : l’utilisation de la motion capture a ici permis de renforcer l’intrigue dans l’univers d’Infamous 2.

Mais la cerise sur le gâteau était sans nul doute l’éditeur de création de niveaux. Au-delà de son mode histoire, Infamous 2 vous proposera de créer, de partager mais également de jouer à des niveaux entièrement créés par des joueurs en ligne ! Les possibilités s’annoncent immenses, entre jeu d’adresses, de réflexion, de tir ou de plateformes et bien plus encore. Bref, on attendra de l’avoir en main pour mesurer l’étendue des pouvoirs que nous octroie  le studio Sucker Punch.

Après avoir pu m’épancher de ma soif sur ce qui nous attendait dans ce nouvel Infamous 2, il était temps de me pencher sur le cas Brian Fleming. Action !

tnp-infamous2_event-09-05-2011_15

TryAndPlay : Alors Brian, heureux d’être à Paris ?

Brian Fleming : Très ! J’adore cette ville. J’y suis très attaché du fait que j’y suis resté un certain moment après qu’Infamous premier du nom soit sorti. C’est purement sentimental.

TNP : C’est ce dont j’ai pu m’apercevoir sur les premiers niveaux dans New Marais. C’est d’ailleurs un plaisir de retrouver ce bon vieux Cole qui en a pas mal bavé depuis le premier Infamous : la pire des choses a été d’avoir pu échapper à une implantation capillaire.

BF : Je vois tout à fait de ce dont vous parlez et vous avez raison. On voulait au départ rajeunir Cole pour lui donner un look plus dans l’air du temps. Mais finalement, nous nous sommes aperçus que les fans adoraient son look initial qui lui donnait un côté crédible et à la fois bad boy. Donc on a décidé de faire marche arrière et on pense qu’on a bien fait.

tnp-infamous2_event-09-05-2011_18

TNP : Je crois aussi. D’ailleurs, Cole a toujours son sac à dos.

BF : Absolument ! Nous avons vraiment voulu en faire un signe distinctif à Cole, qui le démarque des autres héros de jeux. Il lui sert notamment à transporter toute son artillerie et notamment son amplificateur. Il en aura besoin au vue de tout ce qui l’attend comme des monstres gigantesques.

TNP : Ce ne sera pas de top en effet. Une dernière question : est-ce que le personnage de Joseph Bertrand est hommage inavoué à notre célèbre maire de Paris Bertrand Delanoë ?

BF: Malheureusement non (rire) ! Quoique… maintenant que vous le dites… (rire)

TNP : Ah je me disais bien… Brian, merci encore et bon vent électrique à Infamous 2 !

Infamous 2 sera disponible dans toutes les centrales nucléaires EDF dès le 8 juin prochain en version standard et collector exclusivement sur console Playstation 3.

Concours FLAAAAAASH !

tnp-infamous2_event-09-05-2011_19

Toi aussi, tu veux repartir avec une lithographie d’Infamous 2 ? Alors laisse moi en commentaire quel pouvoir du bien ou du chaos tu aimerais avoir. Le commentaire plus insolite recevra directement chez lui cette illustration en série limitée (et non : la charmante Kuon ne fait pas partie du lot, désolé ! ). Fin du concours dimanche 15 mai à 23h59 !

2 Comments

Laisser un commentaire