CRITIQUE DVD – Battle of the Year : break dance avec les stars

BATTLE OF THE YEAR – Fame, Dirty Dancing, Saturday Night Fever : les films de danse ont toujours eu la côte auprès du grand public. Moins représenté que la danse traditionnelle et pourtant bien plus spectaculaire, le break dance revient en force sur les petits écrans avec la sortie dans les bacs du film Battle of the Year.

battle of the year

Si vous vous êtes baladés du côté du Forum des Halles de Paris, peut-être avez-vous déjà aperçus ces groupes de jeunes en pleine performance de break dance sur fond de musique techno / rap. Spectaculaire et particulièrement physique, le principe du break dance combine l’enchaînement rapide de figures stylistique et la capacité à improviser. Ceci donne lieu à des « battle » dans lesquels des danseurs s’affrontent à coups de meilleurs séquences de styles. On est donc bien loin de l’esprit Fame des années 80 ! Les gamers, eux, se souviennent sans doute de B-Boy, seul jeu de hip-hop existant sorti en 2006 sur conscole PS2 et PSP, qui vous initiait de façon ludique à son principe de danse et aux nombreuses figures. Un jeu assez exigeant et plutôt complet.

Si des films comme la série des Sexy Dance a remis au goût du jour le genre en direction du grand public, Battle of the Year, sorti en septembre dernier dans les salles, s’adresse davantage aux initiés du break dance. Le film débute alors que Dante, un des meilleurs danseurs de Californie, souhaite redorer le blason des Etats-Unis en matière de Break Dance en remportant la plus prestigieuse des compétitions du genre, la Battle of the Year (une véritable compétition de B-Boy qui existe depuis 1989).

battle of the year

En vue de la prochaine édition qui se déroulera dans notre beau pays à Montpellier (et oui : la France figure parmi les pays pionniers et une des meilleures nations au monde dans le genre ! ), Dante (Laz Alonso) fait appel à son vieil ami Blake (Josh Holloway) , ancien coach de basketball, pour monter une nouvelle équipe de danseurs. Tombé dans l’alcool suite à la parte de sa femme et de son fils, Blake se laisse convaincre par son ami et relève le défi de monter un groupe de 13 compétiteurs. Un pari loin d’être gagné au vue du caractère exacerbé de chacun mais qui vont se révéler, au prix de grands efforts, bien plus doués qu’espérés !

battle of the year

D’une durée d’un peu moins de deux heures, Battle of the Year embarque assez rapidement le spectateur dans l’univers du break dance. Si on mettra de côté un scénario archi-vu quand il est question de compétition sportive dans un film (un coach surdoué à la dérive qui monte une équipe contre vents et marrés avec un succès insolent), on s’attardera davantage sur les performances de ces acteurs et véritables danseurs ! J’ai été subjugué par les performances réalisées, mis en valeur par la qualité de la réalisation. Si on se perd très vite dans les termes techniques employés tout au long du film, on est soufflé par l’originalité des figures exécutées et la rapidité d’exécution des figures de styles.Enfin, les fans de la série télévisée Lost apprécieront de retrouver l’acteur Josh Holloway en coach en cure de sevrage grâce au break dance, plutôt convaincant. On regrettera par contre que la version Blu-ray ne bénéficie pas de sa version 3D comme lors de sa sortie en salle.

battle of the year

Dans Battle of the Year, on ne se cache pas que la star, c’est le break dance sans ambiguïté avec ses codes et ses véritables performeurs. On ne triche pas ici et c’est ce qui en fait une bonne base d’initiation au break dance pour ceux qui s’y intéresse. Le fait que la compétition se déroule en partie en France ajoute une touche sympathie (et un peu de chauvinisme il faut l’avouer) à nous autres français, pour un film dont le dénouement n’étonnera finalement personne.

Note :

Battle of the Year est disponible actuellement en DVD, Blu-ray, et en téléchargement VOD.

Laisser un commentaire