Catherine nous met en chaleur chez Atlus [GamePlay]

En dépit d’une classification des jeux existante pour du 18+ dans notre pays, on peut être étonné de finalement voir assez peu de jeux typés « olé-olé ». Atlus a semble t’il flairé le bon filon puisqu’il nous propose son jeu « moe » Catherine pour nos consoles. Mais pas n’importe lequel… Yummy !

Catherine vous met dans la peau de Vincent, jeune homme âgé de 32 ans, qui va fair ela rencontre de cette fameuse Catherine dont est tiré le nom du jeu.  Face à cette jeune fille séduisante de 22 ans et aux atouts physiques aguicheurs (comprendre blonde à forte poitrine), notre don juan succombera vite à ses charmes. Peu de temps après, Vincent est mis au courant d’une affaire étrange : des personnes rêvant qu’il mouraient dans leurs rêves, décédées alors subitement également dans la réalité.  Après en avoir fait part à Catherine, celle-ci lui avoue qu’elle fait pour sa part d’étranges rêves où elle voit des gens mourir sous ses yeux.

Le scénario n’est pas sans rappeler le manga Death Note dans son approche. Bien qu’il y ait prétexte à des séquences plutôt « chaudes », le jeu semble proposer un scénario particulièrement accrocheur, dans la lignée des productions étranges de l’éditeur Atlus (Megami Tensei). Pas étonnant donc de retrouver Shigenori Soejima au chara-design et Shôji Meguro pour la partie musicale, deux des maîtres d’oeuvre de la série Megami Tensei / Persona. Le jeu comporte en outre de nombreuses excellentes séquences animées 2D conçues par le célèbre studio d’animation japonais Studio 4°C (Memories). La partie bande son n’est pas en reste et retranscrit parfaitement l’ambiance nocturne et angoissante qui ressort du jeu. Bon, on se doute que le jeu devrait proposer pas mal de galipettes pour le plaisir des  « yeux » (aheum ! ), on espère donc pouvoir accueillir chez nous, ou au moins en version américaine ce jeu prévu sur Playstation et Xbox 360 pour la fin d’année.

Le site officiel à voir

Laisser un commentaire