Nouvelle rubrique – Lost in Gamestation

En ce début de nouvelle année, j’ai le plaisir d’inaugurer une nouvelle rubrique: Lost in Gamestation. Cette rubrique re-mettra en
lumière des jeux vidéo, des consoles, qui justement n’auront jamais eu l’occasion de la voir, la lumière. Laissez-vous allez par le côté obscur du jeu vidéo…

Avant de connaître la gloire et le succès qu’on leur connait, on oublie très souvent tout le travail réalisé par des développeurs, des chercheurs, des concepteurs dans un jeu, une console
ou un concept. Il est aussi question de « couac » dans le monde du jeu vidéo qui peuvent amener leur créateur à revoir totalement leur copie. Pour inaugurer cette nouvelle rubrique, j’ai donc voulu
mettre en avant deux licences de l’éditeur Capcom qui aujourd’hui sont mondialement connues. Ceci devrait pouvoir vous montrer l’ensemble du chemin parcouru depuis…

Resident Evil 4 – Another Reality

re35screensuy4

On commence par Resident Evil dont  le 5ème épisode sorti l’année dernière a fait un véritable carton. Mais pour les fans, c’est le 4ème épisode qui représente l’épisode le plus
abouti dans la saga. Enfin, on parle du Resident evil 4 sorti sur Gamecube, PS2 puis Wii et iPhone car le premier jet de Resident Evil 4 ressemblez à toute autre chose niveau « dynamisme »: jugez
plutôt!

Le jeu avait même eu le mérite d’être présenté en grandes pompes lors du célèbre salon japonais le Tokyo Game Show. Mais devant les critiques des afficionados trovuant le système trop statique et
proche dans l’ambiance du premier RE, l’équipe mené par le talentueux Shinji Mikami décida de revoir entièrement sa copie: la suite, vous la connaissez 🙂

Capcom Fighting All Stars

capcomfas

L’autre titre, c’est bien entendu Street Fighter qui est parvenu à reconquérir le coeur du grand public et des gamers avec un 4ème épisode particulièrement réussi tout en 3D. Si on
connaît les fameux opus Street Fighter EX rsous-traité au studio Arika sur PSOne et PS2, on en sait beaucoups moins sur le fameux épisode 3D qui devait relancer la firme en matière de
jeu de combat en arcade et PS2, le fameux Capcom Fighting All Stars. C’était durant l’été 2002 et le titre fût officiellement présenté lors du salon japonais de l’arcade AOU Show.

A l’image de la série des Marvel vs Capcom, le jeu rassemblait des combattants issus des différents univers Capcom: de Street Fighter II, SFIII (Alex), SFZero (Nash) Rival School (Batsu),
Strider (Hiryu), Final Fight (Poison et Hagar)
et trois nouveaux combattants dont Ingrid qu’on retrouvera plus tard dans Capcom Fighting Jam, CFAS n’était finalement que le
laboratoire de ce qui allait devenir 6 ans plus tard Street Fighter IV. Devant les critiques soulevés par les fans 2D, le développement du jeu sera purement annulé alors que le jeu était prévu
pour le amrché de l’arcade et la PS2.

Un détail intéressant: le personnage D.D. ne vous rappelle rien? Celui qu’on appelle Crimson Thunder n’est en effet pas sans rappeler notre fameuse Crimson Viper de SF4,
avec ses lunettes teintés de rouge et ses attaques à base d’éclairs.

Cette fructueuse tentative n’arrêta pas l’éditeur dans sa  soif de cross-over puisqu’outre Capcom Fighting Jam quelques année splus tard, nous verrons débarquer d’ici peu
Tatsunoko vs Capcom – All Stars (ce dernier terme ne vous dis rien?), une mise à jour du TVSC japonais déjà sorti, sur console Wii dans quelques mois…