TEST – God of War Collection PSVita

GOD OF WAR COLLECTION – Petit à petit, la console portable de Sony est devenue un véritable mémorial du glorieux passé de la console de salon Playstation 2, concrétisant au passage ce rêve improbable de pouvoir enfin jouir pleinement de titres mythiques où que l’on soit. Et vous, vous jouez où avec le vôtre ?

god of war collection

Et s’il a bien un titre que les possesseurs de Playstation Vita rêvaient de pouvoir (re)découvrir sur portable, c’est bien la série des God of War. Méconnu du grand public, le studio SCE Santa Monica n’avait jusqu’ici livré qu’une seule prestation du nom de Kinetica sur PS2, un jeu de course futuriste à mi-chemin entre les univers de Tron et F-Zero.

god of war collection

Passé relativement inaperçu, avec une sortie cantonnée au territoire américain, le jeu de course posera pourtant les fondements du moteur 3D ainsi que son nom, qui servira à la conception des futurs God of War 1 & 2, quatre ans plus tard.

God of war collection

Sorti de nul part, God of War s’imposa pourtant comme l’un des derniers grands jeux exploitant pleinement les capacités de la PS2. Sur fond de dramaturgie mythologique grecque, le joueur fait la connaissance de Kratos, puissant général des armées. A l’issue d’un affrontement sanglant, il assiste impuissant à la déroute de ses troupes. Sentant sa fin approchée, Kratos supplie le Dieu de la Guerre Arès de l’aider en échange de son âme. Asservi totalement à la cause d’Arès, il ne découvrira que plus tard les conséquences de son choix, qui coûtera la vie de sa bien-aimée et de sa fille.

God of war collection

Nourri du sentiment d’avoir été trompé, Kratos alors rentre dans une colère terrible à l’encontre d’Arès. Soutenu par la déesse Athena, Kratos s’engage alors dans une longue quête de vengeance qui le mènera jusqu’au plus haut sommet de l’Olympe : c’est ainsi que naquit la légende du fantôme de Sparte. Véritable claque visuelle lors de sa sortie en 2005 (presque 10 ans!) puis 2007 pour le second épisode, les deux premiers God of War ont véritablement marqué les joueurs par le côté à la fois épique et violent des affrontements entre Kratos et des monstres gigantesques comme une hydre à trois têtes, des serpents médudes, des cyclopes géants, des minotaures mécaniques, le colosse de Rhodes, le cerbère d’Hadès, etc.

God of war collection

Un bestiaire qui puise sans complexe ses références dans les films péplums des années 70 (ou plus récents comme Gladiator) ainsi que dans les mythiques antiques (Hercule, Jason et les Argonautes, l’Odyssée d’Ulysse). Gage de qualité, les bases de la série se révèlent particulièrement solides dès le premier épisode,  proposant un gameplay diversifié et un savant équilibre entre combats, énigmes et phases de plateforme. A cela vient s’ajouter le côté grand spectacle au travers des cinématiques et séquences de finish en Quick-Time Event, véritable marque de fabrique de la série. C’est par l’alchimie de tous ces éléments que le studio SCE Santa Monica est parvenu à forger la légende de Kratos, devenu en peu de temps un personnage emblématique dans l’histoire du jeu vidéo.

God of war collection

Réunissant le premier et le second épisode, God of War Collection permet aux joueurs de suivre l’épopée de Kratos, de sa quête de vengeance contre Arès (god of War) avant qu’il ne s’attaque à Zeus lui-même (God of War 2). Un moment privilégié donc à revivre en haute définition sur l’écran de la PSVita pour ceux qui ne l’auraient pas déjà fait lors de sa sortie sur Playstation 3. Pratiquement aucun changement n’est à constater dans cette version mobile, si ce n’est quelques adaptations en terme de jouabilité (utilisation du pavé tactile arrière pour ouvrir les coffres ou saisir des objets).

God of war collection

Comme trop souvent malheureusement sur PSVita, les cinématiques n’ont pas fait l’objet d’une remasterisation de l’image et demeurent donc au format 4/3 : un constat davantage perceptible sur GOW que GOW2. Pour le reste, il est étonnant de constater comme l’intérêt de ces deux jeux demeure inaltérable avec le temps, GOW2 notamment, tant aux niveaux des graphismes que de sa bande son magistrale, et fait même la nique à bon nombre de productions actuelles sur PSVita.

God of war collection

D’une beauté saisissante, le joueur est captivé de bout en bout, happé par l’action incessante où le souffle ne vient que durant les rares séquences de puzzles. Rejouez simplement la séquence mythique d’ouverture contre le colosse de Rhodes avant de se poursuivre par une chevauchée endiablée sur Pégase, et vous voilà embarqué dans une odyssée qui ne vous lâchera qu’après une bonne vingtaine d’heures de jeu.

God of war collection

Cette compilation réunissant les deux premiers épisodes de God of War est du véritable pain béni pour les joueurs aussi bien nostalgiques que ceux à la recherche d’un bon titre à se mettre sous la dent sur Playstation Vita. La légende de Kratos est un passage obligé pour tous joueurs aguerris qui se respecte, d’autant que la difficulté est bel et bien au rendez-vous. Un doux plaisir que chacun peut désormais savourer en HD et en toute liberté: rien que pour ça, cela en fait un must de la ludothèque PSvita !

Note :

God of War Collection est actuellement disponible sur Playstation 3 et Playstation Vita. A noter que les possesseurs de la version PSVita bénéficie gratuitement de la version PS3 grâce au système de cross-buy. A bon entendeur !

God of war collection

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.