TEST – Yoostar 2 PS3

Vous qui avez toujours rêvé devenir une star du cinéma sans jamais oser y croire. Vous qui ne comprenez pas pourquoi tout Hollywood n’est pas déjà à vos pieds. Yoostar 2 est fait pour vous !

Si Microsoft avait ouvert la voie avec le jeu You’re in the movie où vous deviez jouer les apprentis réalisateurs, voici Yoostar 2 de l’éditeur Namco Bandai qui vous propose de rejouer carrément les grands moments du cinéma. De Top Gun à Rocky en passant par Grease, ce sont près d’une cinquantaine de séquences  tirés de film que vous devrez rejouer devant votre PS Eye / Kinect.

Le principe est vieux comme le monde : face à la caméra, on cale sa silhouette dans le cadre avec un fond de préférence unifié type fond bleu ou vert. Puis la magie opère automatiquement : vous voici propulsé dans l’écran en lieu et place de l’acteur que vous avez choisi d’incarner. Il vous faudra alors reproduire les gestes soit le plus fidèlement possible, soit en improvisant le temps d’une séquence d’une à deux minutes.

Comme tout bon acteur, vous devrez lire réciter ou plutôt votre dialogue à l’écran, dans la langue de votre choix, en VF ou en VO. A la fin de la séquence, votre prestation sera notée et vous aurez la possibilité de revisionner votre séquence ou de la partager. Plutôt poilant. Yoostar 2 vous propose également de vous détendre en faisant le mariole sur une trentaine de fonds d’écrans animés. Si le principe est plutôt marrant quelques minutes seul et une dizaine de minutes à deux, on arrive très très rapidement aux limites du concept…

Et c’est bien là le drame : on s’aperçoit bien vite que les concepteurs n’ont pas cherché à approfondir le concept mais plutôt à exploiter le filon potentiel. Commençons par le nombre famélique de modes disponibles : un mode Défi qui se résume à un enchaînement de séquences en solo; un mode de jeu rapide en solo ou en duo; un mode Social pour partager en ligne vos exploits en ligne et le fameux YooStore pour acheter vos séquences ! Car oui, mesdames et messieurs, pour pouvoir obtenir d’autres séquences, il vous faudra sortir à nouveau le porte-monnaie !  On a beau dire qu’Internet sur consoles c’est le progrès, on en vient à se poser des questions quand il n’est utilisé qu’à des fins commerciales…

Yoostar 2 aurait pu se rattraper avec une réalisation irréprochable. Ce n’est malheureusement pas le cas : détection du corps hasardeux,  nécessité d’être dans des conditions optimales de luminosité et un environnement totalement vide d’objets pour pouvoir en profiter; prompteur inapproprié (défilement façon Singstar) et impossible à déplacer (on passe son temps à lire l’écran, obligeant à apprendre par coeur les dialogues), choix des séquences et films contestables (la moitié des films présents sont loin d’être des chefs d’oeuvre), faible nombre de séquences en duo.

A 50€ le jeu, on en vient à se demander si on ne se fait pas enfler dans l’histoire. Le jeu a beau avoir été conçu sur le principe de jeux musicaux comme Singstar ou Guitar Hero dans son modèle économique, il n’en possède pas la qualité de la réalisation. Amusant le temps d’une rigolade avec un pote. Mieux vaut sinon se procurer un bon vrai film en DVD…

Yoostar 2 est disponible sur console Playstation 3 (nécessite le PS Eye) et Xbox 360 (nécessite Kinect).

Note :

Laisser un commentaire