Xenoblade Chronicles – New 3DS versus Wii : les premières minutes

L’adaptation portable de Xenoblade Chronicles est désormais disponible depuis hier. Faut-il pour autant craquer et vous procurer la New 3DS ?

xenoblade chronicles

Première exclusivité véritable sur la console New 3DS, le choix de Nintendo d’adapter Xenoblade Chronicles via Monster Games (qui avait déjà porté avec succès Donkey Kong Country Returns sur 3DS) a le mérite de faire davantage connaître ce titre auprès de ceux qui l’auraient louper lors de sa sortie sur Wii il y a maintenant trois ans. Ce bijou en matière d’Action RPG signé du japonais Monolith Studio était en effet sorti relativement discrètement, alors que la Wii entamait déjà son cycle de fin de vie. Les capacités graphiques de la New 3DS auront convaincu les développeurs d’adapter le jeu. Il est d’ailleurs étonnant de voir que tout ce petit monde tient dans une seule cartouche. Sans concession ? Pas tout à fait, comme on va le voir dans ce comparatif basé sur les dix premières minutes du jeu.

Point de japonais

xenoblade chronicles

Au lancement du jeu, les possesseurs de la version Wii remarqueront tout de suite une absente: le doublage japonais. En effet, pour des raisons de place évidente, les développeurs ont dû supprimer la possibilité de choisir entre le doublage anglais et le doublage japonais d’origine. Xenoblade Chronicles 3D conserve néanmoins une très bonne qualité de doublage en anglais, d’autant que la localisation des sous-titres en français a été conservé à l’identique. On peut espérer qu’un pack téléchargeable contenant le doublage japonais faisant défaut soit proposé dans le futur sur l’eShop.

xenoblade chronicles

Un coup de boost sur New 3DS

Si la cartouche a pour inconvénient sa capacité mémoire limitée, il est un domaine où elle excelle: celle de la vitesse de chargement. En pratique, cela se vérifie en lançant tout simplement le jeu à la fois sur Wii et New 3DS. Incontestablement, Xenoblade Chronicles 3D exploite son support avec des temps de chargement pratiquement deux fois moins longs en cours de partie que son homologue sur console de salon, rendant l’expérience du joueur encore plus immersive.

Respect total

Graphiquement parlant, sur les dix premières minutes de lancement, Xenoblade Chronicles se montre en tout point identique à l’original. Ça en est même bluffant à quel point le titre a été reproduit avec fidélité, respectant les proportions des personnages, le niveau de détails des environnements. Placés sur l’écran tactile de la NEw 3DS, les menus contextuels ne cannibalisent plus l’écran de jeu et le joueur peut ainsi profiter des magnifiques décors tout au long de l’aventure. Cela vaut aussi pour la vitesse d’animation de l’ensemble, à l’identique avec ou sans effet 3D et qui peut se vérifier lors des nombreuses cinématiques in-game. Le travail d’adaptation du studio Monster Games force véritablement le respect.

TNP-Xenoblade_chronicles-2

Flou ou pixellisé, choisis ton camp !

Xenoblade Chronicles sur Wii s’était vu infligé un filtre blur avait le mérite d’adoucir l’aspect visuel. Cela donnait un aspect un peu flou à l’ensemble, comme au temps des jeux Nintendo 64, mais qui se révélait finalement assez harmonieux. Dans Xenoblade Chronicles 3D, le parti pris fût de conserver un graphisme net compte tenu de la petite taille de l’écran et pour permettre l’application de l’effet 3D. Le joueur peut ainsi apprécier le moindre détail sur l’écran de la New 3DS. Cette foule de détails a pour conséquence de rendre les personnages et des environnements assez pixellisés. Cela reste fort heureusement lisible à l’écran et on fait très vite abstraction de cet effet passée les premières secondes.

Jouabilité sans concession: la bénédiction du second stick

Gros apport de la version portable, le fait que la New 3DS dispose du second stick dédié à l’orientation de la caméra. Celle-ci se montre vraiment agréable à l’usage, même plus souple comparé au dernier Legend of Zelda : Majora’s Mask 3D. Sur Wii, il fallait avoir fait l’acquisition d’une manette pro controller pour pouvoir profiter pleinement du titre, la wiimote se révélant inadaptée. A noter que même les possesseurs de Wii U ne pourront pas profiter des deux sticks analogiques du Gamepad, celui-ci étant incompatible avec les jeux Wii. Les phases d’exploration comme de combats sur New 3DS sont un régal et conserve le plaisir du jeu originel.

xenoblade chronicles

Support Amiibo: le petit plus qui fait du bien

Tout en respectant le jeu originel, Monster Games a eu la bonne idée d’implémenter une connectivité avec la figurine Amiibo de Shulk (devenu bien rare entre temps. Espérons que Nintendo prévoit de le rééditer donc) sur Xenoblade Chronicles 3D. Avec la figurine, il est ainsi possible de débloquer des modèles de personnages, des musiques et différents bonus. Le Streetpass est lui aussi mis à contribution, vous faisant gagner des Tokens à chaque « streetpassage ».

xenoblade chronicles

En un mot: que vous soyez déjà fan de Xenoblade Chronicles ou nouveau-venu, vous pouvez vous procurer Xenoblade Chronicles 3D qui comblera toutes vos attentes en matière d’Action RPG avec des dizaines d’heures de jeu en perspective. Pour moi, le jeu se suffit à lui-même pour vous convaincre de l’achat d’une New 3DS pour ceux qui hésitaient encore. On vous en reparle de toute façon dans un prochain test approfondi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.