The Sinking City : nouvelle plongée dans la folie

De Baker Street à la Nouvelle-Angleterre de Sinking City, il n’y a qu’un pas que le studio Forgwares nous propose de franchir le printemps prochain avec The Sinking City.

The Sinking CityDévoilé lors du dernier salon E3 par l’éditeur BigBen Interactive, The Sinking City est la dernière création du studio anglais à l’origine de la série d’enquête policière Sherlock Holmes. Ici, On abandonne cependant les rues londoniennes pour la Nouvelle-Angleterre. Sorte de Venise , il s’agit d’une ville sous l’eau situé dans les années 20. Le joueur y incarne Charles W. Reed, un détective privé torturé par son passé et qui a régulièrement des hallucinations, qui suivra plusieurs affaires étranges dans la ville d’Oakmont dans le Massachussets.

The Sinking City

Autrefois un port de commerce connu pour son activité lucrative de contrebande, Oakmont vit aujourd’hui complètement isolée du reste du monde et doit faire face à un déluge d’origine surnaturelle. Dans ce lieu de décadence et de superstition, les joueurs devront affronter le pire côté de l’humanité, suivre des indices qu’ils souhaiteraient n’avoir jamais trouvés et dévoiler une horreur cosmique menaçant le monde lui-même.

The Sinking City

A la manière de Sherlock Holmes, Charles mènera son enquête en interrogeant les habitants de la ville. Son moyen de locomotion de prédilection sera une barque qui lui permettra de s’en rendre où bon lui semble. Se jouant en vue à la troisième personne, le joueur devra également combattre des créatures étranges : il devra faire usage de son arsenal composé d’un shotgun et d’un pistolet au début de l’aventure. Charles bénéficie en outre d’une capacité unique à détecter les monstres environnants, lui permettant de préparer sa stratégie de combat. S »inspirant de différents titres tels que The Last of Us et Silent Hill, The Sinking City revendique une identité forte hérité des romans d’H.P. Lovecraft.

La sortie de The Sinking City est prévue pour le 21 mars 2018 sur PS4,et Xbox One.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.