TEST – Tony Hawk’s Pro Skater HD Xbox Live

Premier jeu a inauguré la cuvée 2012 du Summer Arcade Xbox Live, Tony Hawk’s Pro Skater HD était attendu comme le messie par de nombreux joueurs qui avaient usé de leur planche de skate sur le titre à l’époque PSOne. Avant que Call of Duty ne vienne renflouer les caisses d’Activision, c’était bel et bien Tony Hawk qui enflammé les cours de récré à la fin des années 90. Souvenirs…

Avant même de débuter ce test, je n’avais en toute franchise quasiment JAMAIS jouer à un jeu estampillé Tony Hawk ! Oui, c’est vrai, honte à moi, mais c’est plus par désamour que par désintérêt de ce sport de glisse. Comprenez-moi: si dans ma jeunesse, j’avais cédé à la mode des rollers, ce fût une toute autre paire de manche lorsqu’il m’a fallu appréhender ma première planche de skate. Affublé d’un vieux logo moisi évoquant Spiderman, je partais déjà perdant aux yeux des aficionados. Mais quand je me suis aperçu que j’étais incapable de faire le moindre saut avec ma planche sans que je ne m’éclate lourdement sur le bitume, je me suis vite rendu compte que les petits gars qui se balançaient de rampe en rampe puis enchaîner les grinds, ils rigolaient pas et qu’ils côtoyaient dans un autre univers.

Pour autant, le skate sur console, c’est quand même bien fun. Prenez ce Tony Hawk sauce HD par exemple: il arrive à faire de ces trucs ! Saut virevoltant, 360°, salto, grind et j’en passe: le jeu vous permet vraiment de réaliser des figures spectaculaires. Mais là où Tony Hawk a révolutionné le genre à l’image de Cool Boarder, c’est que ces trickstyles doivent être exécutés selon un tempo précis tout en effectuant une manipulation précise à la manette. En fonction de la vitesse et de l’amplitude de vos sauts, il vous faudra combiner une direction et des boutons et ainsi exécuter une des nombreuses figures. Comme dans un jeu de combat, toute la technicité repose sur la bonne exécution de ces figures mais aussi leur enchaînement. Sur ce dernier point, cela dépend énormément de l’environnement et des facilités qui sont mises à votre disposition comme des rampes de lancement par exemple.

Le titre s’est ainsi démarqué par la multiplicité de ses environnements et la taille de ses aires de jeu, certains même inspirés d’existants comme le skatepark de Marseille. Warehouse, Mall, Downhill Jam, Venice Beach: ce sont en tout 7 niveaux tirés des deux premiers volet de Tony Hawk qui vous attendent. Comme dans le jeu original, le mode solo vous demandera de relever des défis comme récupérer les lettres qui composent le mot S.K.A.T.E disséminées dans chaque niveau, ramasser des dollars et des archives ou dénicher un DVD bien caché. Leur position vous demandera de maîtriser progressivement les différents mouvements, sans quoi il vous sera impossible de remporter les défis car le temps vous est compté. En tant que novice, j’ai regretté qu’aucun tutoriel ne soit proposé pour permettre d’assimiler les tricks progressivement ou d’effectuer des enchaînements cohérents. Tout juste a-t-on droit à quelques pages d’explications textuels en plus de la liste des tricks possibles. Dès lors, le titre s’adresse principalement aux initiés. Dommage.

Si on appréciera le rendu désormais en haute définition des environnements et des skateurs, les habitués seront aux anges en apprenant que l’excellente bande son du jeu d’origine a été reprise dont l’incontournable « Superman ». Quant à l’argent que vous accumulerez tout au long de votre carrière de skateur, il vous servira à débloquer des planches de skates, de nouveaux tricks et booster les capacités d’un des huit skateurs mis à votre disposition. Cette version Xbox Live vous permettra d’ailleurs d’incarner votre propre avatar. En fait, de véritable nouveauté hormis deux nouveaux défis (Hawkman et Survie Grosse tête), il n’est que son option multijoueur en ligne: celui-ci vous proposera 3 modes comme Trick Attack, Graffiti et Libre. Des modes bienvenues pour vous mesurer aux scores d’autres joueurs en ligne mais qui soulèvent toutefois la question de l’absence remarquée d’un véritable mode local deux joueurs. La mise en ligne prochaines de contenus téléchargeables payants avec des niveaux issus de Tony Hawk 3 (Aéroport, Canada, Los Angeles), de nouveaux tricks et de nouveaux skaters donnent à tout ceci un arrière-goût d’inachevé. On aurait souhaité avoir un jeu un peu plus dense en terme de contenus même si le prix de lancement n’est proposé qu’à 1.200 points.

Tony Hawk’s Pro Skater HD assure le minimum syndical avec un mode solo efficace qui vous donnera du fil à retordre, quelques nouveaux modes en ligne et des graphismes en haute définition. Et puis c’est tout ! C’est plutôt chiche pour un hommage à la série: la précipitation pour être au rendez-vous du Summer Arcade et l’exclusivité sur Xbox Live y sont peut-être pour quelque chose. Il faudra donc encore piocher dans son portefeuille pour pouvoir profiter totalement du jeu avec des suppléments annoncés à 400 MSPoints. Les fans du faucon sont prévenus.

Tony Hawk’s Pro Skater HD est disponible sur Xbox Live pour 1.200 MSPoints. Le jeu arrivera pour le PSN et Steam dans le courant de l’été.

Note :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.