TEST – Table Top Racing PSVita

TABLE TOP RACING – Sans doute nostalgique de l’époque glorieuse de Micromachines sur consoles, le studio Playrise Digital a eu la bonne idée d’adapter ce principe de courses miniatures sur Playstation Vita. L’héritier est-il cependant à la hauteur du maître en la matière ?

table top racing

Qui dit rentrée des classes, dit cour de récré ! On range les cartables un instant et on sort illico ses petites majorettes pour des courses effrénées au travers des dunes émergeant des bacs à sable ! Car ce qu’il y avait de plaisant dans les courses Micromachines, c’était  d’une part ses environnements géants variés nous donnant l’impression d’être un Minimoy et d’autre part l’aspect ultra-convivial des courses entre copains en simultanée: ça donnait bien souvent lieu à des franches rigolades (« comment je t’ai grillé! ») et engueulades (« pourquoi tu m’as poussé? »). C’est ce côté trivial et fun que le studio Playrise Digital (fondé par des développeurs à l’origine de la série Wipeout) à tenter de retranscrire en développant Table Top Racing.

Ce n’est pourtant pas dans ses modes de jeux assez classiques que le titre sortira du lot. Proposant quatre championnats à la difficulté croissante (Défi Arbre à cames, Coupe Bougie, Championnat Turbo et Grand Prix Piston), il vous faudra dans chacune d’entre elles réussir les défis proposés afin de progresser jusqu’à la finale. En dehors des championnats, vous pourrez vous entraîner sur des épreuves de dérapages, en course libre (offline ou en ligne) ainsi que dans une série de défis à relever. Une fois sur le circuit, vous affronterez sept autres concurrents sur des environnements variés aussi insolites qu’un barbecue party, une table de restaurant japonais ou une table de jeux pour enfants. Comme dans Mariokart, des objets peuvent être ramassés pour handicaper vos adversaires: bombe, missile à tête chercheuse, turbo, ondes de choc. Durant votre course, vous pourrez adopter un mode de conduite de votre bolide selon vos préférences: en vue de dessus comme dans Micromachines,  en vue arrière classique ou en vue intérieure. Votre progression sera conditionnée par vos victoires ainsi que le choix de votre véhicule: un garage vous permettra d’acquérir de nouveaux véhicules, de les améliorer et de les personnaliser moyennant de la monnaie sonnante et trébuchante, virtuelle (gagnée sur les championnats) ou réelle pour les plus impatients.

On adore…

  • L’hommage à Micromachines
  • La variété des véhicules personnalisables (17 en tout)
  • Assez fun à plusieurs

On déteste…

  • Le faible nombre de circuits: 8 seulement!
  • Les circuits beaucoup trop courts et peu variés en raccourcis
  • La jouabilité trop approximative
  • Les armes pas assez variés et aux conséquences trop aléatoires
  • La musique insupportable
  • Le multijoueur en ligne bien souvent désert
  • Le jeu passe payant sur PSVita (5,99€) alors qu’il est gratuit sur iOS/Androïd!

Note : (2 / 5)

Sans véritable concurrent sur le créneau, Table Top Racing se révèle plutôt sympathique lors de courses à plusieurs et on s’amuse à customiser son véhicule au fur et à mesure de sa progression. Sa réalisation globale (faible nombre de circuit, jouabilité approximative) trahit cependant ses origines mobiles et malgré quelques améliorations par rapport à la version originale, difficile de justifier que l’on doive mettre la main au porte monnaie quand l’autre est gratuit. On comprend du coup que le titre PSVita soit déserté dans son mode multijoueur en ligne par rapport à son homologue gratuit. Bref, peu mieux faire…

Table Top Racing est disponible actuellement sur console Playstation Vita, ainsi que sur les plateformes iOS et Androïd.

Laisser un commentaire