TEST – StarFox Guard WiiU

Ce n’est pas un mais un double retour auquel les joueurs ont eu droit avec la sortie de StarFox Zéro et StarFox Guard. Pour le meilleur ou pour le pire ?

StarFox Guard

Nous nous étions déjà penchés sur le cas de StarFox Guard il y a quelques mois à l’occasion de notre preview du jeu. Rappelons juste qu’il ne s’agit pas d’un shoot sur rail comme l’est StarFox à l’origine. En effet, après s’être prêté au genre aventure (StarFox Adventures), au genre tactique (StarFox Command) et même au genre combat (Super Smash Bros), notre renard de l’espace s’essaye à présent au genre tower defense. A dire vrai, StarFox Guard profite surtout de la notoriété de la franchise. De StarFox, on retiendra ce prétexte scénaristique où l’oncle de Slippy Toad, gérant d’une exploitation de minerais précieux, a besoin de votre aide pour repousser des hordes de robots. Pour vous aider, Slippy vous a confectionné un système de caméras de surveillance aux petits oignons. A vous de vous dépatouiller pour mener à bien votre mission !

StarFox Guard

Attrape-moi si tu peux !

Le concept de StarFox Guard repose pour l’essentiel sur la combinaison entre l’écran du téléviseur et l’écran de votre Gamepad. Le premier vous sert d’écran principal où vous pourrez distinguer ce qui se passe en face de votre caméra et agir en conséquence, d’un coup de faisceau laser. C’est aussi votre téléviseur qui vous servira de monitoring des douze caméras. Le second, l’écran tactile de votre Gamepad, vous sert à basculer d’une caméra à l’autre quand le besoin s’en fait sentir, d’une simple sélection au stylet. Un principe simple à comprendre pour le plus commun des mortels. Le déroulement du jeu s’organise par vague de robots dont les particularités vont mettre vos nerfs à rude épreuve : perturbateurs, destructeurs, explosifs, parasites… Il vous faudra constamment jongler entre les caméras pour prendre le contrôle de l’une d’elle et exterminer la vermine au plus vite, au risque que votre base tombe sous les assauts répétés. Progressivement, vous aurez accès à des moyens de défense plus évoluées qui se débloqueront avec votre niveau d’expérience.

StarFox Guard

En garde !

Avec sa centaine de niveaux, entre les missions principales et les missions annexes assez variés, il y a de quoi faire. Comptez une bonne vingtaine d’heures de jeu et des boss assez corsés dans les derniers niveaux, ce qui ne gâche rien. La marge de progression est assez rapide grâce au récapitulatif de fin de niveaux qui vous dresse un bilan de vos actions et patterns des ennemis qu’il vous faudra mémoriser pour vous améliorer. Enfin, StarFox Guard propose un mode en ligne, enfin presque car celui-ci est asynchrone. Dans ce mode, le joueur est invité à créer ses propres patterns puis à les mettre à l’épreuve des autres joueurs et réciproquement. Une fois en ligne, le joueur est notifié des assauts ennemis et remporte de points selon l’efficacité de sa résistance. Le cumul des points vous donnera droit d’accéder à un classement en ligne des meilleurs défenseurs. Assez sympathique, il prolonge la vie du titre de manière conséquente. En fait, ce qu’on reproche principalement à ce StarFox Guard, c’est son manque de vie et de personnalité. Les décors sont affreusement vide et les niveaux froids semblent se répéter à l’infini. On aura aimer plus de synergie avec l’univers de StarFox comme des interventions de Fox et de son équipe.

Laisser un commentaire