TEST – Sonic Jump Iphone

Même si sa popularité n’est plus aussi forte que durant les années 90, Sonic the Hedgehog reste une marque forte pour son éditeur SEGA. A l’image du frère Mario, le hérisson bleu s’est vu décliné dans différents genres, avec plus ou moins de réussite, depuis sa première apparition sur Megadrive. Le voici à présent débarquant sur nos plateformes iOS avec Sonic Jump !

sonic jump

sonic jumpGrande nouvelle: le hérisson le plus rapide du monde signe son retour dans un nouveau jeu de plateforme ! Chouette se dit-on, un retour aux sources que l’on attendait après le très bon Sonic Generations et les deux récents épisodes Sonic 4. Sauf qu’à bien y regarder de plus près, ce Sonic Jump pourrait passer comme une vaste arnaque pour les fans de la première heure du hérisson. En effet, quand un Ubisoft parvient à adapter de façon ingénieuse Rayman Origins pour une utilisation iOS/Android avec le formidable Rayman Jungle Run, Sega se la joue paresseusement en nous livrant un clone de Doodle. Grosse déception de prime abord donc avant même l’entame du jeu. Puis, apparaît l’écran d’accueil de Sonic Jump: le titre propose un mode Histoire et un mode Arcade. Passons sur le mode Arcade qui ne fait que reprendre le principe classique d’aller le plus haut possible sans chuter.

sonic jump          sonic jump

Dans le mode Histoire, Sonic évoluera dans des univers aux thèmes récurrents à la série, répartis en quatre mondes (Zone Green Hill, Zone Mountain, Zone Jungle et une zone cachée). Chacun d’entre eux est composé  de douze tableaux, totalisant au final 48 tableaux de base. Le principe reste ensuite le même pour tous: tenter d’atteindre le sommet de chaque tableau, avec à la fin de chaque monde l’affrontement inévitable du boss, le Dr Robotnik (oui, comme au bon vieux temps !). Côté jouabilité, on contrôle Sonic qui effectue ses sauts automatiquement tout seul et qu’on déplace en utilisant la fonction gyroscopique du smartphone, en le penchant à droite ou à gauche: à vous de faire varier les sauts de Sonic d’une simple pression sur l’écran tactile pour lui faire faire une attaque en boule ou un double saut pour anéantir ses ennemis… uniquement par le bas ! Car oui, notre ami hérisson a perdu au passage sa capacité à tuer ses ennemis en leur sautant dessus: un comble !

sonic jump          sonic jump

Au fur et à mesure que les tableaux s’enchainent, la difficulté se fait plus grande, avec des pièges multiples. Chenilles, bombes mobiles, piques, plateformes mouvantes ou friables, chutes de rochers: les embûches ne manquent pas et vos nerfs seront mis à rude épreuve. N’espérez donc pas venir à bout de tous les tableaux d’une traite car le niveau de difficulté est particulièrement coriace, notamment lors des affrontements contre Dr Robotnik: la moindre erreur se montre fatale ! Il est alors fréquent de buter comme moi sur un tableau par manque de concentration et d’enchaîner les chutes par dizaines. On craque, on manque d’envoyer son téléphone par la fenêtre ou de faire un mauvais geste d’énervement.

sonic jump         

Et puis… on cède en désespoir de cause à la tentation de dépenser les anneaux ramassés pour l’achat d’aides comme un filet récupérateur pour reprendre là où vous en étiez, ou un aimant pour attirer les anneaux. Modèle économique oblige, ces anneaux valent réellement de l’or puisque la boutique du jeu vous propose de vous en vendre à raison de 8,89€ les 2500 rings !  Et on vous propose même le déverrouillage de toutes les options pour la modique somme de 18,99€ ! Il n’y a pas de petites économies ! Les plus acharnés se passeront de toute façon de ce genre d’artifices car le jeu peut se terminer dans les faits sans avoir à ressortir le porte-monnaie (encore heureux!).

sonic jump          sonic jump

N’ayant que pour but de prolonger la durée de vie du titre, j’ai apprécié le principe der chasse aux succès de missions, donnant un peu de piment au titre: sauter sur une plateforme dix fois de suite, battre 80 ennemis, etc. Ceci vous permet surtout d’obtenir des trophées et vous faire augmenter votre niveau de jeu. Outre débloquer des objets, l’amélioration de votre niveau vous permettra d’accéder à deux nouveaux personnages que sont Tails le renard à double queues (niveau 17) et Knuckles (niveau 20). Les caractéristiques sont à peu de choses près les mêmes mais c’est toujours sympa. Toutes ces petites choses sont plutôt bien pensées au final. Les graphismes et l’interface se montrent agréables et claires à regarder. Enfin,la bande son demeure dans la lignée des épisodes consoles, bien qu’assez répétitive.

sonic jump

Si le principe de Sonic Jump n’est en rien original, Sega a eu le mérite de peaufiner la formule d’origine en l’agrémentant d’un  mode Histoire suffisamment accrocheur. Avec des graphismes 2D plutôt soignés, une bande son correcte et quelques planches BD, Sonic Jump remplit son office de petit jeu pour vos transports en commun. On pourra bien sûr tiquer sur l’impression d’exploitation du personnage de Sonic pour nous le vendre, l’univers et les personnages de la série n’en ont pour autant pas été trahi. Et à 1,79€, vous auriez tort de vous en priver.

sonic jump

Sonic Jump est actuellement disponible pour Ipod, Iphone et Ipad au prix de 1,79€ sur l’AppleStore.

Note:

Laisser un commentaire