TEST – Little Big Planet Karting PS3

Il ait des préceptes que l’on ne déroge pas: celui qu’un jeu de plateforme à succès se retrouve automatiquement décliné un jour en jeu de course auto. Mario et dernièrement Sonic, pour ne citer que les plus connus, sont bien placés pour le savoir. Avec Little Big Planet Karting PS3, c’est au tour de Sackboy de se mettre en piste !

little big planet karting ps3

Avec un peu d’imagination, il était à vrai dire déjà possible de se lancer sur des circuits dans Little Big Planet 2 si on prenait la peine de créer ses courses entièrement ou de profiter de créations de la communauté. Cela restait toutefois assez rudimentaire, montés de bout de colle et de scotch. Le sudio Media Molecules s’est donc associé au studio United Front Games, qui s’était déjà essayé au genre avec Modnation Racers. Un comble quand on sait que Modnation Racers était déjà en son temps considéré comme le Little Big Planet version kart pour ses aspects créatifs et communautaires mis en avant. Il faut croire que Sony a préférer capitaliser sur la popularité de la licence Little Big Planet, laissant la licence Modnation Racers à l’abandon.

little big planet karting ps3

Little Big Modnation Racers

Qui n’a jamais pratiqué Mariokart une fois dans sa vie de joueur ? Sans doute personne. Et c’est bien avec cette idée en tête que les développeurs ont donné corps à LBPK: on ne change pas une recette qui gagne, hein ? Jouabilité simple d’accès, course à plusieurs en karts hors ligne ou en ligne, glissade dans les virages avec possibilité de turbo, bonus et malus à ramasser: on retrouve les clés du succès du jeu de kart du plombier moustachu auquel on a ajouté quelques ajustements de rigueur pour ne pas crier au simple plagiat. Tout d’abord, LBPK introduit le fameux système de grappin de la série LBP que l’on pourra utiliser pour s’accrocher à différents éléments de l’environnement pour se balancer et ainsi traverser des obstacles ou précipices. Ensuite, on pourra personnaliser aussi bien son Sackboy que son kart avec des éléments que l’on ramassera sur les circuits. Toujours sympa même si cela n’affecte en rien les capacités de votre monture à quatre roues.

little big planet karting ps3

Patchwork modes

Côté réalisation, le titre s’en sort plutôt bien et on retrouve très vite l’univers façon poupées de chiffons typique de Little Big Planet. A l’image de Sonic & All-Stars Racing Transformed, des mini-épreuves agrémenteront votre parcours, brisant ainsi la monotonie des courses.  Mention spéciale au mode arène, assez jouissif. D’autant que le mode Histoire se montre particulièrement long et coriace, où il vous faudra débarrasser le monde de Patchwork World des Cogneurs. J’ai apprécié la diversité des univers, puisant aussi bien dans le déjà-vu (monde Chocolat, etc.) que dans les références comme un monde fortement inspiré de Wipeout. Ce qui est plaisant, c’est que votre véhicule change en fonction des univers et profite d’une nouvelle aptitude à assimiler à chaque fois: c’est donc à chaque fois une nouvelle petite découverte de la conduite. Enfin, et c’est bien la force de la série, la durée de vie se révèle toujours aussi énorme du fait des possibilités de créations et de partages des circuits proposés par la communauté.

little big planet karting ps3

Une histoire sans fin

En même temps, ce côté créatif de Little Big Planet a toujours été sujet à discussion. En effet, même si je reconnais que l’univers de Little Big Planet est attachant, j’avoue avoir une préférence pour les univers codifiés, où je retrouve mes marques et où des choses me sont imposées. C’est une histoire de goût, bien sûr, mais je me suis davantage amusé sur Sonic & All-Stars Racing Transformed et bien sûr Mariokart parce que les personnages me renvoient immédiatement à une référence, parce qu’ils ont une histoire. Et c’est bien ce qui manque dans Little Big Planet, cette étincelle de personnalité qui le rendrait incontournable à mon avis. Un petit quelque chose qui fait que Sackboy n’a pas de véritable histoire à lui capable de rattacher tous ces épisodes: logique puisque c’est à chaque joueur de la lui créer. On adhère ou on n’adhère pas. Autre petit point problématique: les soucis de collision entre conducteurs sont assez rageants et il est assez difficile de différencier les différents types d’armes.

little big planet karting ps3

Little Big Planet Karting est une bonne surprise. Profitant d’une réalisation soignée, le jeu se montre vaste et diversifié dans son approche comme dans les univers à parcourir. Même si la recette reste foncièrement la même pour ce type de jeu, le côté communautaire peut le faire sortir du lot… comme l’enfoncé. On aime ou on n’aime pas, c’est une affaire de goût mais il est certain que l’aspect bac à sable volontaire et le manque de personnalités pour un personnage aussi atypique que Sackboy peuvent faire qu’on a plus de mal à s’y accrocher au bout du compte que dans un Mariokart par exemple. A essayer avant d’adopter. Et si une version Playstation Vita venait à s’inviter plus tard, nul doute que le titre saura se faire un véritable nom !

Little Big Planet Karting est actuellement disponible sur console HD Playstation 3.

Note:

Laisser un commentaire