TEST – Le Kindle Fire HD : l’atout tablette d’Amazon

Ce n’est un secret pour personne: démocratisée par l’Ipad, la tablette numérique est devenue le dernier joujou ultra-tendance des technophiles. L’offre s’est même considérablement étoffée depuis deux ou trois ans, avec des tarifs d’entrée très attractifs pour certaines tablettes tactiles. Fort de son expérience sur le territoire américain, le site marchand Amazon a décidé de faire lui aussi le grand saut en proposant sa propre tablette tactile baptisée Kindle Fire HD.

test kindle fire hd

A l’heure où Apple semble régner sans partage sur le créneau de la tablette tactile depuis plusieurs années maintenant, la concurrence fait pourtant rage chez nous en cette période cruciale de fêtes, avec d’un côté le géant du web Google et sa gamme Nexus (via les constructeurs Asus et LG)  et de l’autre, Amazon et sa gamme Kindle. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, celui qu’on connaissait plutôt pour son activité de boutique en ligne est loin de vouloir jouer les simples figurants dans la place. Son premier atout est celui de profiter de sa renommée en terme de services auprès de ses clients. Le second est celui de pouvoir offrir l’ensemble de son catalogue en ligne en matière de musiques, livres et vidéos, profitant même de quelques exclusivités de distribution négociées en amont avec leurs éditeurs. Des atouts non négligeables qui rivalisent avec ce que propose Apple via sa plateforme iTunes.

test kindle fire hd

Coeur d’Androïd

test kindle fire hdPhysiquement, la tablette Kindle Fire HD ne se démarque pas foncièrement des autres tablettes Android du marché. Et pour cause: son cœur repose sur le même OS mobile de Google que chez ses comparses, sur lequel une surcouche « made-in Amazon » a été développée. Les dimensions du Kindle Fire HD adoptent celle d’une tablette 7 pouces, bien plus petit qu’un iPad classique et moins large que l’iPad Mini. Son épaisseur est par contre équivalente à celle des derniers iPad et même moins fin que l’iPad Mini. Deux éléments choquent lors de la première mise en main physique de la tablette: d’une part, son poids assez important (395 grammes soit deux fois le poids de l’iPad Mini) occasionné principalement par les deux antennes Wifi intégrées; d’autre part, le large cadre noir en façade qui réduit considérablement la surface de l’écran d’un pouce au moins. Dès lors l’exercice de tenir la tablette à une main tourne rapidement au supplice et on préférera soit poser la tablette sur ses genoux en position assise ou sur une surface plane.

test kindle fire hd

La tablette tout public

L’arrière de l’écran profite d’un revêtement en résine plutôt agréable au toucher et rassure sur les risques de chute de l’appareil, le caoutchouc recouvrant aussi les bords adoucis: la tablette s’avère particulièrement adapté pour un public jeune, peu précautionneux avec ce type d’appareils. Les boutons de réglages ont été intégrés en toute discrétion sur le côté, un alloué au réglage du volume et l’autre à la mise en tension de l’appareil. L’absence d’un bouton Home physique déroutera les habitués des produits Apple.

test kindle fire hd

Aux côtés des boutons, on trouve une prise jack pour brancher un casque audio ainsi que l’ampli assez imposant du haut-parleur offrant une qualité de son vraiment impressionnante du type stéréo Dolby et tient largement la comparaison face au dernier iPad Retina par exemple. En haut de la tablette se trouvent deux connectiques: une sortie micro-USB pour recharger la batterie via le câble USB fourni et une sortie mini-HDMI en haute définition du contenu vers un téléviseur: ce dernier se révèle être un atout intéressant en comparaison à la tablette Nexus 7 d’Asus qui en est dépourvue. En façade, une caméra sert de webcam: pas de possibilité d’enregistrer de la vidéo par contre. On pourra prendre des photos de face mais il faut avouer que l’absence d’une seconde caméra au dos rend peu pratique la possibilité de prendre autre chose en photo que son propre visage.

test kindle fire hd

Notons que l’écran tactile multipoints répond de manière très satisfaisante et permet une navigation parfaitement fluides au travers des menus. On n’évitera pas bien sûr les inévitables traces de doigts à moins de vous munir d’un stylet ou de gants spéciaux: comme les nombreuses tablettes sous Androïd du marché, la Kindle Fire HD est pourvue d’une dalle à revêtement brillant reflétant captant toute sorte de lumière, ce qui peut-être assez gênant en usage extérieur notamment. En résumé, la Kindle Fire HD jouit d’une finition qui n’a pas à rougir face à d’autres concurrents de par la qualité des matériaux choisis et son niveau d’assemblage.

En pleine jungle Amazon

A l’image d’Apple, la logique d’Amazon était de proposer un écosystème suffisamment cohérent, solide et fermé pour que l’utilisateur se sente aussi à l’aise que lorsqu’il surfe sur leur boutique en ligne, d’après les dires des techniciens d’Amazon France. Un argument qui fait mouche chez les déçus par le prometteur OS Androïd, souvent décontenancés par l’offre, certes pléthorique, d’applications en tout genre mais qui montre ses limites à l’usage en terme de cohésion, chacun faisant un peu ce qu’il veut à sa propre sauce. On accédera donc sans surprise à la boutique en ligne ainsi qu’à l’ensemble de ses services. Les clients Premium bénéficient par ailleurs d’avantages immédiats comme l’accès gratuit à une bibliothèque de plus de 200 000 livres (dont 4 000 en français) en prêt à raison d’un livre par mois, comprenant des best-sellers anciens comme récents dont la saga Harry Potter. Un argument intéressant mais qui ne justifie pas totalement l’achat d’un Kindle Fire HD puisque le service est également proposé aux possesseurs d’une liseuse Kindle Paperwhite dont le prix d’entrée est moins onéreux.

test kindle fire hd

L’écosystème du Kindle Fire HD se compose de thématiques générales: au côté de la plateforme d’achat, on retrouvera les jeux, les livres, les musiques, les vidéos, photos et navigateur Web. Rien de très innovant jusqu’ici donc d’autant qu’il vous faudra passer par la caisse Amazon la plupart du temps pour pouvoir étoffer votre collection de livres, de musiques. Il est cependant possible via le câble USB de transférer vos propres médias depuis votre PC ou Mac: l’absence d’un port de carte SD se fait par contre ressentir dès lors qu’on veut visualiser ses photos, nous obligeant à avoir un PC à portée de main. Un gros avantage d’acheter ses musiques et livres sur Amazon est la possibilité de pouvoir bénéficier de l’ensemble de ses contenus à partir de n’importe quel device, qu’il soit iOS ou Android: il suffit d’installer les applications Kindle Cloud Reader (pour les livres) et Amazon Cloud Player (pour les musiques) sur le support en question et de gérer vos contenus à partir de l’interface. Après essai sur iPad, iPhone et Nexus 7, cela fonctionne effectivement très bien et montre l’intelligence du célèbre marchand en ligne de conserver une porte ouverte à l’utilisation de ses contenus sur d’autres plateformes que la sienne et de conforter sa stratégie multi-devices.

test kindle fire hd

elle a Tout d’une grande… ou presque

Niveau jeux vidéo, l’offre Kindle est assez proche de celle que l’on trouve sur le Google Play Store mais plus pauvre tout de même. On retrouvera les jeux les plus réputés comme l’inévitable Angry Birds ou des licences issus des consoles de jeux vidéo comme Batman Arkham City, Sonic 4 ou le dernier jeu de course d’EA, Need for Speed: Most Wanted. Après essai de ce dernier, je peux vous dire que les graphismes se montrent tout à fait satisfaisants par rapport à ce qui se fait chez les concurrents du Kindle. L’animation n’est pas aussi fluide qu’elle pourrait l’être et il n’est pas rare de rencontrer des ralentissements: ces limitations techniques se montrent d’autant plus flagrants sur des jeux comme Sonic 4 dont le concept repose sur la vitesse.

test kindle fire hd

Pour terminer ce tour d’horizon du Kindle Fire HD, je dirais que le premier gros reproche de la tablette HD d’Amazon est propre à la France: celle de l‘absence actuellement d’une véritable offre en matière VOD et achat de vidéos, en comparaison à ce qu’on trouve sur iTune, GooglePlay mais aussi Xbox Live et PSN. Le service n’est en effet pas encore lancé dans notre pays alors que nos voisins outre-atlantique ont accès aux offres Amazon Instant, Netflix ou Hulu Plus. On se contentera donc d’application d’Android permettant de regarder la TV comme France TV Puzzle, BFM TV ou M6 ou alors de télécharger ses propres vidéos sur la tablette. Le second reproche est inhérent à l’écosystème d’Amazon et de sa politique de contrôle, à l’image de ce que fait Apple: on ne retrouve en effet qu’une infime partie des applications présentes sur Google Play Store, donnant l’impression d’être bridé à ce niveau, ce qui est tout de même dommage quand on connaît la diversité des applications proposées en réalité. Dernier point noir: l’absence de port de carte SD fait qu’il faut se contenter soit des 16Gb ou 32Gb selon la version. Soit.

Positionné à un prix ultra-concurrentiel de 199€ prix public en entrée de gamme, le Kindle Fire HD se révèle être une bonne surprise et se présente comme une bonne introduction à ceux qui souhaiteraient découvrir le monde des tablettes numériques à moindre frais. L’écosystème Amazon engage à une prise en main immédiate et permet de facilement s’orienter, même si on garde la sensation d’être bridé avec l’impossibilité d’accéder au tout Google Play Store par exemple. La tablette d’Amazon se destine avant tout à ceux qui souhaiteraient profiter de leurs photos, de leurs musiques et livres partout où ils sont. Enfin presque car Amazon a volontairement omis de proposer une version intégrant la 3G sur notre territoire: il faudra donc s’armer en permanence soit d’une clé modem wifi ou d’un smartphone avec partage de connexions pour l’utiliser tout en étant mobile. Reste que le service VOD reste le grand absent de cette fin d’année sur le Kindle Fire HD: pour combien de temps encore ? Gageons autrement que la puissance commerciale d’Amazon devrait faire le reste pour imposer sa tablette auprès du grand public.

Laisser un commentaire