TEST – Immortal Legacy PS4 : le jeu VR qui te plonge dans le cauchemar

Immortal Legacy

Il est plutôt rare que des jeux d’action en réalité virtuelle tiennent la comparaison avec des titres traditionnels du genre sur console. Immortal Legacy : Jade Cypher pourrait pourtant s’inscrire dans ce registre encore trop rare.

Dans la peau de Tyre, un ancien des forces spéciales reconverti en mercenaire, l’aventure démarre alors que votre avion est victime d’un crash aérien en plein vol. Échouant sur une île rocailleuse dans la zone du Triangle du Dragon, une jeune fille étrange vous réveille. Méfiant, vous décidez de la suivre malgré tout, bien que l’on peut s’interroger sur les raisons de la présence de cette égérie des réseaux sociaux aux millions de fans dans cet environnement plus qu’hostile. Très rapidement, vous croisez des mercenaires qui ne vous veulent pas du bien.

Immortal Legacy

Votre alliée d’un jour est alors capturée au cours d’une embuscade, signant le démarrage de votre longue quête sur fond de légende chinoise. Votre aventure va alors prendre une toute autre tournure pour basculer en véritable cauchemar: vous découvrez en effet que des créatures difformes effrayantes peuplent l’île de Yonzhou. Vous découvrirez que l’équipe de recherche et ses forces armées ont été victimes d’un étrange mal qui les a décimés et les a transformés en une sorte de zombies.

Immortal Legacy

De façon assez surprenante, Immortal Legacy : Jade Cypher mélange les genres à la manière d’un Uncharted. Si les premiers pas dans l’aventure donnent l’impression d’avoir affaire à un FPS de seconde zone où l’on dégomme des vagues ennemis (à l’IA trop faible pour vous inquiéter), on se rend en fait compte que le titre du studio chinois Viva Games se veut plus ambitieux dans son approche. tout d’abord, le joueur est amené à faire des choix dans sa progression avec plusieurs chemins possibles et ainsi opter pour différentes approches de jeu. A défaut de pouvoir sauter, il sera possible d’escalader des parois ou de grimper des échelles. Certains niveaux se présentent comme de véritables labyrinthes où la difficulté réside en partie en l’absence de carte pour se repérer. On passera d’ailleurs la majorité de son temps dans les souterrains obscures à la lumière d’une torche où cris et bruits angoissants sont légions : âmes sensibles s’abstenir !

Immortal Legacy

Les développeurs de feu-Kill X montrent ici une maîtrise de la réalité virtuelle appliquée aux codes du survival horror. On sursaute à l’arrivée d’un piranha qui vous saute à la gorge. On se crispe à la vue dans la pénombre d’une silhouette étrangère qui se précipite subitement vers vous, n’attendant que de vous dévorer. Des influences qui viennent puiser aussi bien dans la série Resident Evil que des Silent Hill. Les énigmes se montrent aussi diversifiées avec des systèmes de casse-tête à résoudre ou des quêtes qui vous permettront d’ouvrir des zones cachées. Les séquences de gunfight se montrent soutenues vers le milieu de l’aventure avec ses boss où il vous faudra adapter une stratégie de combat pour espérer les vaincre. Votre arsenal couvre jusqu’à quinze armes différentes, une diversité appréciable pour qui conviendra à bons nombres d’approches de joueurs aguerris. Bien qu’il soit possible d’équiper vos deux mains distinctement, votre inventaire sera rapidement rempli. Cela amène à faire des choix qui conditionneront vos futurs affrontements mais on pourra regretter l’absence d’une vraie réserve comme c’est le cas dans la plupart des titres du genre ou la possibilité d’augmenter le nombre d’emplacements.

Immortal Legacy

L’ergonomie d’Immortal Legacy : Jade Cypher nécessite un petit temps d’adaptation, notamment sur les déplacements. Se jouant de préférence avec deux Playstation Move, il n’est pas rare que dans le feu de l’action on confonde les boutons tous mis à contribution, entre les déplacements latéraux, les boutons de rotation, les changements d’arme, etc. On s’y fait bien que ce ne soit pas la panacée.

Une solution pourrait venir de l’accessoire 3DRudder qui permet de se déplacer par des mouvements de pieds tout en restant assis: le constructeur français a en effet précisé que le 3DRudder PSVR serait compatible avec le titre de Viva Games dès de sa sortie ce mois-ci (mai 2019). Autre problème rencontré : l’absence d’assistance pour les jets de grenade et explosifs rend difficile l’appréciation de la distance en dépit du réalisme que cela procure en situation de combat.

Immortal Legacy

Le déplacement en mode course semble quant à lui avoir été volontairement bridé pour éviter le motion-sickness et il est vrai que passé l’heure de jeu, je n’ai éprouvé aucun mot de tête ou impression de nausée pourtant fréquent sur ce type de jeu. Un aspect vraiment appréciable, d’autant plus que la durée de vie du titre se montre plutôt conséquente pour un titre VR car l’aventure se boucle en 5-6 heures sans forcer. A noter que les niveaux sont entrecoupés de quelques secondes perceptibles mais cela reste acceptable. Globalement, la réalisation est efficace et les graphismes soignés, en dépit d’un aliasing prononcé. Un bon titre PSVR au final qui mériterait d’être mis davantage en lumière face à d’autres productions.

VERDICT
7/10

JEU - Immortal Legacy : Jade Cypher PS4

Ceux qui auront parcouru en long et en large Resident Evil 7 pourront trouver dans Immortal Legacy : Jade Cypher un nouveau motif pour enfiler à nouveau leur casque Playstation VR. Le studio Viva Games a en effet accouché d’un titre solide pour le support, qui n’a pas à rougir face aux ténors. on vous prévient, le jeu s’adresse à ceux qui ont le cœur bien accroché : l’ambiance horrifique est renforcé par l’immersion en réalité virtuelle qui joue ici pleinement son office. Le parcourir avec un casque audio vissé sur les oreilles devrait vous faire sursauter à n’en pas douter. Premier volet d’une saga prometteuse, j’ai en tout cas hâte de découvrir la suite de cette aventure !

On adore…

  • La diversité des énigmes à résoudre
  • L’ambiance horrifique renforcée par l’immersion en VR
  • Les graphismes soignés
  • Une réalisation qui n’a pas à rougir face à d’autres titres du genre
  • Le doublage anglais convaincant

On déteste…

  • Le scénario parfois brouillon, avec une histoire qui part dans tous les sens
  • L’IA des ennemis faiblarde
  • Pas de carte pour se repérer
  • L’absence d’une réserve
  • Des bugs de collision un peu agaçant

Test réalisé à partir d’une version dématérialisée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.