TEST – Disney Magical World 3DS

DISNEY MAGICAL WORLD – S’il y a bien une chose que procure le parc Disneyland lorsque l’on s’y rend, c’est cette sensation de se retrouver dans un pays imaginaire ! C’est aussi le pari de Disney Magical World fraîchement sorti sur console 3DS.

disney magical world

De la série Kingdom Hearts à Disney Infinity, on compte aujourd’hui pas mal de jeux estampillés Disneyland ou Disney où on retrouve les personnages de l’univers créé par l’Oncle Walt, quand ce ne sont pas tout simplement des adaptations vidéoludiques des derniers films sortis. Pour autant, aucun ne proposait vraiment de se retrouver dans le parc Disneyland tel que nous le connaissons, avec ses attractions et son ambiance. Développé par Bandai Namco Entertainment sous la bienveillance de Disney et Nintendo, Disney Magical World se pose enfin en digne représentant du célèbre parc d’attraction.

disney magical world

Sans aller jusqu’à parler de simulation, le titre vous propose de passer vos journées en qualité de citoyen du royaume Disney! Le système de jeu reprend les mécaniques de la référence jeu communautaire sur console 3DS, Animal Crossing. Vous êtes ainsi libre d’occuper vos journées comme bon vous semble dans le parc, entre promenade pour ramasser de multiples objets qui vous serviront à fabriquer votre garde robe, meubles et autres éléments de décoration, saluer la populace afin qu’ils vous octroient des cartes à collectionner, aménager votre intérieur et surtout accomplir de nombreuses quêtes.

disney magical world

Ces dernières, bien que nombreuses, se déroulent dans seulement quatre différents univers bien connus des fans de Disney: Cendrillon, Alice aux Pays des Merveilles, Winnie l’Ourson, Aladdin. Un peu chiche au vue de la diversité de la galaxie Disney: les fans se consoleront en croisant tout au long de leur quête différents personnages d’autres mondes: outre la bande de Mickey et Donald, vous pourrez aussi croiser Lilo & Stitch, Blanche Neige, Yensid le sorcier de Fantasia, Jack Skellington… Et même le pirate Jack Sparrow qui a son  propre univers Pirates des Caraïbes qui ne sera accessible que si vous mettez la main à votre porte-monnaie. En un mot: PIRATE ! Quant aux quêtes, elles s’avèrent d’une difficulté très raisonnables mais surtout très répétitives: votre objectif sera toujours d’aller d’un point A à un point B en éliminant tous vos ennemis sur votre passage avec votre baguette magique, boss compris, tout en ramassant des objets précieux.

disney magical world

Loin de se contenter pour autant de singer son illustre modèle Nintendo, Disney Magical World apporte avec lui quelques trouvailles bien sympathiques. A commencer par le fait d’incarner son propre Mii. Ça n’a l’air de rien mais on se sent davantage immergé dans l’univers, d’autant que vous pourrez prendre quelques clichés en posant au côté de vos personnages préférés. Oui comme dans le vrai parc et ça ne vous coûtera pas un rond ! Le gros bémol, c’est que ces photos ne sont pas stocker sur votre carte SD. Impossible de les partager sur les réseaux sociaux ou de les imprimer: vous devrez vous contenter de les visionner sur votre album photo… Vous pourrez néanmoins bénéficier d’un système d’AR où vous vous servirez de vos cartes de réalité augmenté pour faire apparaître « comme par magie » vos amis Mickey & Co. L’autre idée cool est celui des paliers de progression qui offre une touche « paquet surprise »: certaines quêtes valent plus que d’autres, permettant d’atteindre des paliers qui débloqueront des nouveaux objets, mondes, personnages, boutiques, etc.

disney magical world

La dernière bonne idée est celle du restaurant qui apporte une dimension insoupçonnée de gestion dans le jeu. Passé un certain stade d’évolution dans le jeu, vous serez en effet amené à devenir le gérant d’un restaurant avec son cuisinier et sa serveuse. Il vous faudra concocter vos menus (boisson, plat, dessert), habiller votre personnel, meubler et arranger la décoration. Pour corser le tout, la concordance avec une thématique du jour et la réalisation de quêtes annexes vous permettront d’améliorer la réputation du restaurant et vos rentrées de caisse. Mais contrairement à un Diner Dash, il n’y a jamais de dimension punitive: vous ne verrez ainsi jamais de client se barrer parce qu’il aura trop attendu ou trouvé les plats dégueulasses. Ils auront toujours la banane au bout du compte quoiqu’il arrive: le rêve de tout restaurateur ! C’est aussi ça la magie Disney !

disney magical world

On adore…

  • L’univers des personnages Disney qui renvoie à l’enfance
  • L’effet « boite à surprises »
  • Le petit côté Action-RPG
  • Prendre une photo avec les personnages Disney avec son Mii
  • La gestion de son propre restaurant
  • Une réalisation honnête

On déteste…

  • Quatre mondes seulement !
  • Un sentiment d’inachevé : où sont les vraies attractions et autres roller-coaster ?
  • Peu de mini-jeux annexes (restaurant, quête, pêche, danse)
  • Impossibilité de récupérer les photos prises
  • Ultra-répétitif
  • La difficulté aux abonnés absents

Note : (3 / 5)

disney magical world

Force est de constater que le jeu n’est pas mauvais en soi quand bien même il bénéficiait d’une licence forte. Le système est accrocheur et les bonnes ventes du jeu démontrent bien que la machine Disney est une affaire rentable. En soi, le concept de Disney Magical World a tout du concept rêvé: univers riches, endroit féérique… Seulement, en dépit de quelques bonnes idées amenées et les effets de surprises passés, on atteint rapidement les limites du jeu avec un principe qui se répète à l’infini au bout de quelques heures et un jeu qui s’essouffle rapidement après avoir bouclé les quatre (!) mondes. On a connu l’oncle Disney plus généreux dans le temps…

Disney Magical World est actuellement disponible sur console Nintendo 3DS / 3DS.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.