Test – Suunto 7 : la montre connectée qui conjugue sport et lifestyle

Sur le marché des montres de sports, la marque Suunto a su se démarquer en misant sur le créneau de l’aventure. Poursuivant sur sa lancée, elle a lancé cette année la Suunto 7, une montre connectée aussi intelligente que sportive.

Suunto 7

La COVID-19 et la mise en application du confinement général auront eu raison de nos pratiques sportives en club et en salles de sports de tout un chacun. Il n’en reste pas moins que pratiquer une activité sportive régulière est le meilleur rempart contre toutes formes de maladies et pour garder le moral ! Alors, profitons de ce moment de liberté pour aller se faire un bon footing à l’air libre. C’est donc ce que j’ai fait et en ai profité pour mettre à l’épreuve le dernier petit bijou de Suunto en matière de smartwatch, la Suunto 7.

Suunto 7: légèreté, confort et sobriété

Une fois au poignet, la Suunto 7 surprend par sa légèreté (70 grammes!) et la sobriété de son design, propre avec seulement quatre boutons latéraux. Le premier contact physique est agréable, avec un bracelet fin en silicone noir qui n’étouffe pas le poignet. Je n’ai ainsi pas eu cette désagréable sensation de transpiration qu’on peut avoir avec un bracelet en caoutchouc au bout de plusieurs heures. Autre souci du détail, on peut les changer rapidement grâce à un système de bouton coulissant. La taille du cadran de la Suunto 7 est imposante mais pas trop encombrante: cela offre un bon confort visuel. A l’arrière du cadran, on trouve au milieu un capteur Pixart qui mesure votre fréquence cardiaque. Aux abords, un connecteur aimanté vous permet de recharger votre monte connectée avec le chargeur fourni.

Suunto X Google : naissance d’une idylle

Suunto 7

On allume la Suunto 7 : le logo Suunto apparaît puis celui du système d’exploitation, Wear OS de Google. C’est en cela que la Suunto 7 se différencie des autres montres de running du marché: le mariage du coaching sportif et de l’usage quotidien des montres intelligentes comme le sont les AppleWatch et autres Samsung Galaxy Watch. En optant pour un ADN sous Android, la Suunto 7 s’ouvre les portes du support Google et de l’écosystème généreux d’applications du Google PlayStore. Pour y accéder, il est nécessaire d’appairer la montre à son smartphone en connexion bluetooth et d’installer l’application Suunto. Une fois connectée, on peut alors profiter de toutes les applications smartwatch et installées celles que vous souhaitez sur la Suunto 7: Spotify, WhatsApp, etc. Les plus esthètes apprécieront de pouvoir changer à volonté de skins de cadran de montre.

Un pour tous, tous Suunto !

La montre du fabricant finlandais assure toutes les tâches d’affichage de notifications, lecture et envoi de SMS et calendrier. Côté pratique, Google Pay est proposé en standard sur la montre: on peut ainsi régler ses achats par paiement sans contact sans sortir sa CB ou son téléphone de sa poche: vraiment pratique lorsqu’on a un petit creux après une longue séance de running éreintante. A noter enfin que la Suunto 7 est aussi dotée d’un micro intégré : principalement utilisé pour l’Assistant Google, on pourra aussi répondre brièvement à un appel téléphonique avec en cas d’urgence.

Cartes sur table

Passons désormais à ses capacités en matière sportive. La Suunto 7 profite ici de toute l’expertise de la marque en matière de cartographie et modes de coaching. Sur la cartographie justement, j’ai apprécié bénéficier gratuitement des cartes outdoor en mode hors-ligne (on peut ainsi définir la taille de la zone à mémoriser) avec l’activation de la puce GPS intégrée, sans qu’il soit nécessaire d’avoir son smartphone sur soi. On peut ainsi zoomer/dézoomer à l’aide des boutons, explorer en tactile et modifier l’affichage des cartes : en fonction du type d’activité, en vue relief ou en affichant les points de chaleur.

Photo de famille : la baroudeuse Suunto 9 (à gauche) et la citadine Suunto 7 (à droite)

Soixante-dix coachs dans une montre

D’un simple glisser bas/haut sur l’écran, on déroule un menu vous proposant de choisir le type d’exercice pratiqué parmi 70 activités sportives. Elles sont classées par catégorie: course à pied, cyclisme, performances, sports en salle, aventures outdoor, sports d’hiver , sports aquatiques, sports d’équipe et de raquette. On aura comme information la durée de l’exercice, sa fréquence cardiaque, ses zones de fréquence et le nombre de calories dépensées.

C’est bien entendu sur les données de courses à pied et de performances que la Suunto 7 excelle. Elle affichera par exemple votre allure de courses, le temps de récupération et le niveau d’altitude sur votre parcours. Le mode navigation incite quant à lui à partir à sur les routes en mode baroudeur. La fonction est très intéressante mais vite rattrapée par la faible autonomie de la montre. Très énergivore, on comprend pourquoi le mode Navigation se veut davantage adapté à la Suunto 9 et à son autonomie maousse costaud.

Attrape-moi, si tu peux !

L’aspect communautaire est un véritable point fort des montres Suunto. La Suunto 7 n’y déroge pas ici. Grâce à l’application mobile Suunto (disponible sur Android et iOS), on pourra partager à loisirs ses exploits sportifs avec ses potes mais aussi en public: application officielle Suunto, applis sportives (Training Peaks, Sport Tracks, Adidas Running…), Facebook et Twitter. Mais le plus intéressant reste le mode Communauté. Dans ce mode, l’application géolocalise l’ensemble des participants de la communauté et vous le partage. Il est ainsi possible de voir les parcours des utilisateurs en fonction de leur pratique sportive, de suivre leurs parcours en direct ou même de les enregistrer pour une prochaine séance. Une excellente idée pour découvrir de nouveaux environnements ou faire une heureuse rencontre, qui sait ?

La montre Suunto 7 allie parfaitement coaching sportif et lifestyle. Fidèle à la réputation du constructeur finlandais, le design élégant et épuré de la dernière-née Suunto ne se font pas au détriment des matériaux employés, de qualité. Le mariage avec WearOS by Google se fait avec justesse et sans concessions apparentes : notifications, raccourcis et les applications du Goole PlayStore répondent présents. Sur le plan sportif, Suunto fait don de son expertise dans le domaine et hormis le mode Navigation trop ambitieuse, les sportifs occasionnels comme réguliers y trouveront leur compte. Au rang des petites déceptions de cette Suunto 7, on citera l’autonomie un peu juste et son prix particulièrement élevé (prix de vente conseillé : 479€) sur son segment de marché. Papa Noël, tu sais ce qu’il te reste à faire cette année, hein ?

Test réalisé à partir d’une montre Suunto 7 fournie par SUUNTO France et l’agence BernasCOM

(Vidéo d’illustration: tous droits réservés au détenteur Suunto / musique de fond: tous droits réservés à l’auteur Max Sergeev et au distributeur icons8.com)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.