TEST – Sports Champions PS3

Lors de sa sortie et à la surprise générale, la console Wii de Nintendo était parvenue à fédérer toute une catégorie de non-joueurs grâce à un seul jeu livré avec la console : Wii Sports. Quoi de mieux en effet que de proposer des activités sportives pour faire la démonstration de la technologie de reconnaissance de mouvements ? Sony l’a bien compris aussi et sort « Wii Sports-like » dédié au système  Playstation Move : Sports Champions.

lmj_sclogo.jpg

pack-ps-move.jpgConçu exclusivement pour le Playstation Move, Sports Champions ne s’encombre pas de fioriture à l’image de Wii Sports. Ici, il n’est même pas question d’avatars à créer, on vous propose d’emblée un liste basique d’une dizaine de personnages qui se distinguent par leur nationalité et leur accoutrement principalement. Dès le lancement du jeu, ce sont ainsi six disciplines sportives qui vous sont directement proposées : le disc-golf, le beach volley, le tennis de table, le duel de gladiateurs, la pétanque et le tir à l’arc. Cela paraît plutôt chiche mais n’oublions pas que Wii Sports n’en proposait que cinq en son temps.

Un solo solide

Sports Champions se montre cependant un
peu plus complet que son modèle. chaque activité propose en effet un mode solo et un mode multijoueur. Passons sur le mode multijoueur qui propose le minimum basique à savoir jouer en local à deux, trois ou quatre joueurs en fonction de la discipline choisie. Aucun mode en ligne ou de LAN possible : dommage ! Le mode solo se montre un peu plus étoffé. Vous aurez en effet accès à un championnat où il vous faudra remporter tour à tour les trophées bronze, argent et or. Chaque championnat vous demandera d’affronter tout à tour dix combattants. Plutôt simple au départ, les choses se corsent très vite dans les championnats argent et or. Une fois les championnats bouclés, vous débloquerez des récompenses diverses (costumes
alternatifs, nouveaux personnages, possibilité de prendre une photo
) et un mode Défi où vous retrouverez plusieurs mini-jeux. Plutôt sympathique, on passera pas mal de temps à tenter de débloquer l’ensemble des bonus, sans compter que des Trophées Playstation sont toujours eux de la partie !

lmj_sc00.jpg

Disc-golf et tir à l’arc

Côté disciplines sportives, les plus réussies m’ont paru être le le disc-golf et le tir à l’arc. Tous deux se montrent en effet réactifs et adaptés à l’utilisation du Move. Le premier se montre simple en pratique mais nécessite davantage de rigueur dans le lancer pour arriver au résultat que l’on veut à la manière du golf : le but est de terminer un parcours en un minimum de lancers; quant au second, il met à contribution votre concentration, de la  précision, réflexes et rapidité. Comme dans la réalité en somme !

Faites rentrer les gladiateurs dans l’arène !

Le duel de gladiateurs s’apparente au mode chambara de la Wii : il vous faudra pousser votre adversaire hors du ring pour l’emporter. Pour y parvenir, vous devrez alterner coups d’épée sur votre adversaire et protection avec votre bouclier. Quelques coups viennent compléter la panoplie comme celui d’asséner un coup final quand votre adversaire est étourdi après avoir reçu un enchaînement de coups. Plutôt amusant en un contre un  mais assez brouillon quand même, les combats se révèlent rapidement réabarbatifs contre l’IA mais plus animés contre un adversaire humain.

PS_Move_Sports_Champions_Gladiator-copie-1.jpg

Power smash !

Peu représenté dans le jeu vidéo en générale
(on mettra de côté DOA Extreme), le beach volley offre quelques bonnes sensations et se montre plutôt complet dans son maniement. En solo, le jeu vous proposera de vous familiariser progressivement avec les différents coups possibles tout au long de votre progression. Deviendront ainsi accessibles les services smashés, les contres mais également des super-smashs pour mettre à malle vos adversaires. Vraiment fun à plusieurs !

Tu tires ou tu pointes ?

Enfin, la pétanque et le tennis offrent une proposition intéressante en soi. La pétanque reprend les règles classiques de ce sport et le PS Move semble plutôt reproduire fidèlement les différents effets donnés. Ce qui n’est malheureusement pas le cas du tennis de table. Le système de jeu ne se montre ainsi pas aussi complet que son concurrent direct Table Tennis du studio Rockstar, mais offre néanmoins de bonnes sensations grâce au Playstation Move. Le point noir réside dans le fait que l’on peine vraiment à ne pas pouvoir réaliser les effets souhaités avec sa
raquette, ce qui est dommage pour un sport où tout repose sur le positionnement et la gestuelle.

Peux mieux faire…

Pour ceux qui s’inquiéteraient, l’ensemble des jeux sont jouables, même avec un seul Playstation Move ! Vous pourrez ainsi tester les jeux avant de vous décider à investir dans d’autres Playstation Move éventuels. Le confort n’est du coup pas aussi optimal qu’en configuration idéale avec deux PS Move (par exemple sur le tir à l’arc) mais fait malgré tout fait son office. Plutôt sympa et vous évitera de débourser tout de suite une somme astronomique pour vous équiper. On regrettera cependant le faible nombre de disciplines sportives proposer ici, même à 40€ le jeu. De même, contrairement à Nintendo, Sony n’a pas jugé intéressant de le proposer en bundle avec sa console Playstation 3 ou de l’offrir avec son pack d’accessoires Move pourtant nécessaire (Note : une offre de remboursement de 20€ sur l’achat du jeu couplé au pack Découverte Move est cependant proposé au lancement).

Enfin, il faut noter que contrairement à son concurrent Kinect Sport, il est ici nécessaire de reconfigurer la détection du PS Move avant chaque épreuve, ce qui est pour le moins rédhibitoire surtout lorsque l’on se passe l’accessoire de main en main. Pas de customisation d’un quelconque avatar non plus, il faudra se résoudre aux personnages fournis. Pas très convivial tout ça…

Sports Champions réussit comme Wii Sports à fédérer les joueurs autour de l’accessoire Playstation Move. L’homogénéité des six disciplines proposées fait qu’il reste aujourd’hui la meilleure offre convaincante destinée au Playstation Move. Si on sent que la qualité à primer sur la quantité, il est vraiment dommage que le jeu fasse davantage figure d’amuse – gueule que de véritable jeu à part entière : peu de disciplines, pas de mode en ligne, pas d’épreuves à quatre joueurs, pas de possibilité de customiser ses personnages. Comme pour Wii Sports, on verra sans doute débarquer une suite dans les prochains mois façon « Resort ».

0711719155379.jpg

Sports Champions sort le 15 septembre 2010 exclusivement sur console Playstation 3. Il nécessite l’acquisition de l’accessoire Playstation Move (PEGI 12+)

La note :

Laisser un commentaire