Sonic 4 annoncé: le hérisson bleu est de retour

A minuit sur les côtes américanes et c ematin de par chez nous, Sega a enfin révélé ce qui se cachat derrière le fameux nom de code NeedleMouse. Et ô surprise, il s’agit de Sonic the
Hegehog 4… Episode 1?!

sonic4.gif

Alors qu’on venait d’apprendre que ce projet porterait sur un jeu entièrement dédié à la mascotte de Sega, mettant d’emblée hors course tous ses « gentils » petits amis, voilà que l’on apprend que
ce nouvel opus fera directement suite au Sonic & Knuckles, l’épisode 3.5 de la série sorti en… 1994! Seize années plus tard donc, nous aurons enfin droit à la vraie suite, après la
longue transition Adventure et autres Spinball, Heroes, Secret Rings, Rush, N, Racing, JO, Unleashed, Racing et autres dérivés de trop. Après Sonic 2 en 1992 et Sonic 3 en
1994
, on se souvient de l’époque où le projet de ce 4ème épisode qui avait été abandonné, pourtant destiné au départ à la 32X puis à la Saturn avec un Sonic dans un univers 3D finalement
avorté.

imageSonic4.jpg

Après une tentative calamiteuse de retour aux sources avec Unleashed et son Sonic Garou, (en dépit des phases de courses en scrolling 2D assez jouissive) il s’agira dans le cas présent d’un
véritable Sonic à part entière, celui-là même où votre ennemi juré n’était autre que l’infâme Eggman / Robotnik. A la vue du premier trailer, le jeu sera en 2.5 D, compendre par là, une
vue et une  jouabilité en 2D avec des graphismes par contre entièrement en 3D.

sonic4.jpg

Dans l’ensemble, cela se rapproche des épisodes Rush de la DS qui étaient plutôt réussis. Autre information importante: il s’agira d’un opus disponible uniquement en téléchargemetn (en
tout cas dans un premier temps) puisque ce Sonic 4: épisode 1 sera disponible dès cet été sur toutes les plateformes de téléchargement console (Xbox Live, PSN, Wiiware) plus une quatrième
non encore révélée qui sera probablement l’Apple Store.

Needlemouse-Trailer-Screens-1_30476_screen-copie-1.jpg

On ne connaît pas encore le nombre d’épisodes prévus. Mais on fera surtout attention au prix proposé par l’éditeur tout comme à la durée de vie de cet opus car au jeu de proposer des jeux en
kits, certains s’y sont brûlés les ailes par excès de zèle niveau tarifaire (Tomb Raider par exemple). Espérons enfin que cette suite soit à la hauteur de nos attentes et qu’elle apportera des
innovations car en l’absence d’un des créateurs originels Yuji Naka au sein de la Sonic Team (il a quitté la société en 2008 pour fonder son propre studio, Prope, qui donnera
naissance au jeu Let’s Tap) les fans de la première heure du hérisson bleu seront  intransigeants.

Pour la petite histoire, la fameuse Sonic Team avait été créée en 1988 et était baptisé SEGA AM8, le 8ème département au côté des branches arcades renommées AM2 (la série des
Virtua Fighter), AM3 (virtual On) et AM5 (Sega Rally). Il s’agissait d’un groupe de quinze personnes dont Shinobu Toyoda, Hirokazu Yasuhara, Yuji Naka et Naoto Oshima. Ce n’est que
en 1991 avec la création de Sonic the Hedgehog que l’équipe adoptera le nom défintiif de Sonic Team. De ce studio sortiront des hits majeurs comme Nights Into Dreams, Burning Rangers, Chuchu
Rockets, Samba De Amigo, Phantasy Star Online ainsi que l’ensemble des épisodes vidéoludiques Sonic toutes plateformes confondues.

(Source: Gamespot.com)