SERIE TV – Breaking Bad : la série chimiquement incorrecte

Depuis quelques temps, la chaîne télévisée Arte commence elle aussi à se lancer dans le grand bain des séries TV de qualité. Après les audacieux Les Invincibles en début d’année, place désormais à la série américaine et pas n’importe quelle série car Breaking Bad va vous en faire voir de toutes les couleurs…

breaking_bad.jpg

breaking_bad.jpgTout commence alors qu’on fait la connaissance de Walter White, quinquagénaire au physique monsieur-tout-le-monde pour qui la chimie va au-delà de sa vocation d’enseignant : c’est une véritable passion chez lui ! Mais en bon chef de famille, il se voit obligé de troquer chaque jour sa casquette de prof pour celui humiliant de laveur de voitures dans un garage. Chose surprenante, il vit avec une magnifique épouse enceinte, Skyler, âgée de dix ans de moins que lui physiquement (on en vient à se demander ce qu’elle a pu lui trouver…) mais aux moeurs puritaines de ceux d’un couple de retraités. Quant à leur fils Walter Jr, handicapé des jambes, il tente au quotidien de surmonter les moqueries dont il est victime.

breaking_bad_flingue.jpg

Dans son malheur, Walter Smith se dit qu’il a tout de même la chance d’avoir une famille. Mais soudain, tout bascule : il apprend qu’il est atteint d’un cancer des poumons et qu’il ne lui reste tout au plus que deux ans à vivre ! Abasourdi par cette nouvelle, Walter prend conscience du peu de temps à vivre qu’il a encore et prend une décision totalement déjantée : celle de s’associer avec un dealer, Jesse Pinkman, et de fabriquer de la drogue grâce à ses connaissances en chimie dans une caravane au milieu d’une ancienne réserve indienne ! Quel meilleur moyen pour renflouer ses caisses rapidement et en faire profiter sa famille ? Mais c’était sans compter sur l’intervention inattendue de dealers peu scrupuleux…

arton26044.jpg

Sans crier garde, Breaking Bad est tout bonnement une série qui vaut le coup d’œil, tant par ses personnages que par son scénario absolument géniale. L’approche de la série rappelle celui de Dexter : on suit en effet un personnage tourmenté mais qui semble propre sur lui-même mais qui se révèle en définitive être une véritable ordure. Walter Smith incarné par l’incroyable Bryan Cranston (celui-là même qui joue le père taré dans la série télévisée Malcolm) n’est autre que le Mr Jekyll et Mr Hide des années 2000. Durant les sept épisodes que compte la première saison, on suivra Walter dans sa descente aux enfers, du simple chimiste d’école vers celui de terrifiant trafiquant, n’hésitant pas à employer les pires moyens pour se débarrasser des gêneurs.

aaronpaul.jpg

Son duo avec Aaron Paul leur vaudra même d’être récompensé aux Emy Awards 2010 en tant que meilleurs acteurs, une récompense méritée tant les situations invraisemblables qu’ils vivent sont d’un cynisme atroce qu’on ne peut s’empêcher de rire aux éclats : voir un cadavre liquéfié traverser un plafond perforé par de l’acide sulfurique qui venait d’attaquer une baignoire en céramique tout ça parce qu’on n’a pas suivi son cours de chimie est plutôt marrant, non ? Le seul reproche qu’on peut faire à la série, c’est le supplice qu’elle nous inflige à chaque fin d’épisode : on en veut toujours plus !

breaking-bad-famille.jpg

C’est donc une excellente surprise dont nous gratifie ici la programmation d’Arte qui ne nous avait pas encore habitué à pareil genre sur sa chaîne thématique. Mieux encore : Arte prévoir de diffuser les deux premières saisons (en VO ou VF selon votre choix) à compter du 9 octobre jusqu’au 11 décembre 2010, à raison de deux épisodes par semaine chaque samedi à partir de 22h25 (La première saison compte 7 épisodes et la seconde 13).

Rendez-vous donc dès ce samedi devant vos écrans ! Je vous le recommande chaudement 😀 !

Site officiel français Breaking Bad

Laisser un commentaire