Rencontre TV – Les Invincibles arrivent sur nos écrans!

Lundi 8 février – C’est dans les locaux de la chaîne franco-allemande Arte à Issy les Moulineaux que je fûs convié par l’équipe d’Allo Ciné pour
découvrir en avant-première les deux premiers épisodes de la toute première série télévisée produite par Arte, « Les Invincibles ». Dernière ce titre, se cache sans doute ce qui s’annonce comme un
virage nouveau pour la chaîne depuis sa création. Explication.

les-4-invincibles-canape-c-Makingprod.jpg

4 potes, 1 pacte, 1000 emmerdes

Les Invincibles, c’est tout d’abord quatre amis à l’aube de la trentaine: FX, Hassan, Mano et Vince. Quatre amis de toujours, tous quatre sûrs d’une chose: s’ils ne changent rien dans leur vie ,
ils finiront « vieux et aigris ». Engagés dans des relations sages et stables, ils ont le sentiment de n’avoir pas assez profité de la vie, de l’envie du « je-m’en-foutisme ». Jusqu’au jour où la
décision fût prise: ils leur fallaient conclure un pacte , élaboré par leurs soins, qui va leur permettre d’assouvir leur soif de liberté. Pour cela, il leur fallait à tout prix réussir la
première épreuve décisive et nécessaire: quitter le lendemain, à 21h précise, leurs copines respectives. Entre les clash avec leur entourage, la revanche des exs, les non-dits au sein du groupe
et la confrontation à leurs propres limites, nos Invincibles vont être embarqués dans un véritable parcours initiatique. En sortiront-ils grandis pour autant?

les-4-invincibles-c-Makingprod.jpg

Les Invincibles Caribous

distraction invinciblesCette série est à
l’origine une série québécoise qui tire son essence de ces personnages dramatiquement drôles, pathétiques mais malgré tout touchant, que l’on peut croiser dans les films de Cédric Klapisch. Tout le
challenge de l’adaptation scénaristique était de dconserver ces éléments qui ont permis à cette fiction d’accéder au rang de véritable  « série culte à succès » au Québec. Le tout en apportant
un regard neuf, pour en faire une oeuvre française et européenne audacieuse, dans le respect de l’oeuvre originale.

C’est donc dans un souçi de mieux s’adapter au public français, que les réalisateurs ont prix la liberté de modifier le nombre et la durée des épisodes de la série: d’un format initial de 12 x 45
minutes, les « Invincibles » à la sauce frenchie comptera 8 épisodes de 52 minutes. Ajoutons à cela un gros travail d’adaptation (près de 6 mois par 4 scénaristes) des dialogues pour « franciser et
européaniser » les expressions et situations. Le choix du tournage de la série à Strasbourg, vitrine de l’Europe, s’inscrit totalement dans cette logique. On notera enfin la conservation de
l’aspect BD, un croisement curieux entre le manga et la BD belge, qui sert l’intrigue. Sur ce point, j’ai quand même une préférence par le traitement plus comics super héros  de la version
québécoise.

I am Invincible !

Benjamin-Bellecour-et-les-filles-c-Makingprod.jpg

Quel fraîcheur que cette série! Bien que celle-ci soit diffusé sur Arte, on est suffisamment loin des standards des thématiques dominantes auquel on est habitué à voir sur la chaîne pour
intéresser tous les publics, à commencer par les 12-35 ans. Si le début de la série peut paraître un peu brouillon car on comprends mal la motivation des quatres garçons de signer un pacte pour
tout simplement se séparer de leurs copines, on est progressivement happé par l’atmosphère qui se dégage de chacun des protagonistes. Les situations cocasses, l’humour omniprésent plutôt bon
enfant renvoient forcément à nos expériences malheureuses en pleine crise d’adolescence.

jean-michel-portal-et-cedric-ben-abdallah-c-Makingprod.jpg

On s’identifie sans peine à chacun d’eux, piochant dans les multiples situations burlesques de nos compères et laissant échapper un « c’est trop moi, ça! » ou un « elle, ça ma copine toute
crâchée! ». On ne peut s’empêcher d’éclater de rire par moment, face au dépit que l’on ressent devant les pitreries de nos Invincibles .

invincibles

Saluons au passage la performances des comédiens avec une mention spéciale à FX (Benjamin Bellecour), absolument génial dans son rôle de « Scout toujours » de la loose façon Gérard Jugnot.
Les autres ne sont pas en restes pour autant: Hassan (Jonathan Cohen) le passionné de BD soumis et quotidiennement persécuté qui n’arrive pas à s’affirmer face à une compagne trop
envahissante; Mano (Jean-Michel Portal) le rocker loose-been; et enfin Vince (Cédric Ben Abdallah), la personnification du frustré sexuel. On remarquera l’apparition de quelques
guest-stars comme Clémentine Célarié, Jackie Berroyer, Lou Doillon et François Dunoyer.

francois-dunoyer-et-clementine-celarie-c-Makingprod.jpg

Petit clin d’oeil des scénaristes: la conservation des fameuses montres bleues fluos à synchroniser qui nous renvoient irrémédiablement à ces séries d’ados comme Parker Lewis ainsi qu’à ces
séries sentaï à la Bioman, où la synchronisation des montres fait figure de signe distinctif de ralliement et de soutien mutuel.

les-4-invincibles--cave-c-Makingprod.jpg

Tous à vos postes !

Inutile de vous en dire davantage: je vous laisse le plaisr de découvrir cette série qui mérite le soutien du public, Lâchez vos émissions de bouz-reality « à-la-ferme-des-has-been » et zappez sur
Arte! Vous aurez réussi à faire deux bonnes actions pour le prix d’une: soutenir une série novatrice 50% France 50% Europe et faire la fierté de ta grand-mère en lui annonçant que tu as passé la
soirée à regarder Arte.

La diffusion des deux premiers épisodes des Invincibles – saison 1 est prévue le mardi 9 mars à 22h20 sur Arte et s’étalera par la suite durant tout le mois de mars à raison de deux épisodes
chaque mardi. Et découvrez le générique de la série « La chanson du dimanche »!


Et pour ceux qui n’auraient pas la patience de suivre la série de façon hebdomadaire, vous aurez la possibiltié de vous procurer l’intégrale en DVD de la saison 1 dès le 25 mars prochain. Je
souhaite pour l’heure bonne chance à nos Invincibles dans leurs nouvelles aventures et longue vie à eux!

Toute l’actualité de la série sur le site web des Indestructibles

Retrouvez également la critique de San sur Vie De Geek.

photo.jpg

Petit bonus en guise d’apéritif où vous verrez comment nos Invincibles savent faire leur promotion… en chanson à la Fnac des Halles! Exquis! 🙂 Merci à @Kyomusic pour ce moment de plaisir!