LUMIERE SUR… THIEF : De l’ombre à la lumière

THIEF – Dévoilé furtivement il y a quelques semaines, Eidos Montréal lève peu à peu le voile autour de son prochain blockbuster ciblé Next-Gen (entendre par là PS4 et autres Xbox 720). A l’image de Deux Ex, Hitman et Tomb Raider, ce nouveau départ de la franchise THIEF sous la bannière Square Enix sera-t-il synonyme de renaissance ?

thief

Laissé en jachère depuis presque dix ans par l’éditeur anglais Eidos, la franchise THIEF s’était faite remarquée par l’originalité de son concept et les possibilités offertes de gameplay. Le troisième volet qui inaugurait l’arrivée de la licence sur console Xbox avait amené avec lui bon nombre de changements, renforçant le côté spectaculaire des actions et un aspect plus travaillé des phases à la troisième personne. Désormais sous la houlette du géant japonais Square Enix, la direction interne a pris la décision que le quatrième volet de Thief ferait l’impasse sur la génération PS3 / Xbox 360 pour atterrir directement sur la prochaine génération de consoles de jeu. Un pari risqué quand on connait les derniers résultats financiers de l’éditeur, au demeurant décevants, et que le succès d’une nouvelle franchise sur la nouvelle année fiscale aurait été salvateur, conforté par un parc conséquent de consoles HD dans les foyers. Il faut croire que les espérances portées sur les nouvelles IP comme Sleeping Dogs ou le reboot Tomb Raider n’ont pas pleinement satisfait le japonais et ont vraisemblablement refroidi ses ardeurs sur cette génération de consoles.

THIEF

« PAST IS PAST. The Future is now… »

Pour autant, Square Enix nourrit de grandes ambitions pour ce THIEF « Next-Gen ». A l’image de Tomb Raider, le titre du jeu s’affranchit de toute numérotation comme pour signer un nouveau départ auprès d’une nouvelle génération de joueurs, ceux qui ont grandi auprès des clans d’Assassins, Splinter Cell, Solid Snake et autres Dishonored. Pour flatter cette communauté, l’équipe d’Eidos Montréal a du travailler d’arrache-pied et leur concocter un THIEF gonflé à bloc.

THIEF

Par l’intermédiaire de deux longues vidéos de gameplay, l’éditeur japonais affichait clairement ses grosses ambitions sur le titre. Une première vidéo d’intention intitulée « The House of Blossoms » nous montrait une longue séquence de jeu se déroulant dans une maison close et où on y découvre les activités frivoles de ses occupants. Une seconde vidéo dévoilant un manoir en prise à un incendie illustrait quant à elle les aspects techniques sur lesquels les développeurs ont travaillé. Et bien que toujours en phase de développement, sa sortie n’étant pas prévue avant début 2014, le titre dévoile déjà de magnifiques atouts techniques, en faveur d’un moteur 3D Unreal Engine 3 boosté: effets de lumières  bluffants, rendering en temps réels des reflets et des ombres, moteur physique en temps réel sur la gestion de la fumée et du feu…

THIEF

Garett de la Cambriole

TNP-THIEF-PREVIEW-08Bien qu’il n’était pas possible de vérifier en conditions réels et manettes en mains ce qu’il en retournait vraiment, cela permettait de se faire une idée concrète des possibilités offertes par ce nouveau THIEF. Au rang des premières nouvelles, c’est la reprise du personnage centrale de la série, Garett. On incarne toujours notre voleur à la tire qui a au passage hérité d’un look furieusement inspiré d’un certain Assassin’s Creed: le coup de la capuche continue à faire fureur semble-t-il… Pour autant, les similitudes s’arrêtent là ou presque car notre homme est loin d’être un spécialiste des combats mais plutôt de l’infiltration et du vol. Garette reste également un expert en arme puisqu’il est toujours équipé d’un arc et de flèches spéciales, d’une matraque et d’un grappin pour atteindre les endroits difficilement accessibles.

THIEF

Au cours du jeu, on adoptera deux principaux modes de vue : l’un à la première personne lors des phases d’infiltration, de courses et d’exploration; l’autre à la troisième personne pour les phases d’action et de combats. Tel un FPS, le joueur se retrouvera dans la peau de Garett, matérialisé par les mains de notre voleur en permanence à l’écran. Durant les phases d’infiltration, un indicateur sur la gauche de l’écran déterminera votre niveau de furtivité et il vous faudra vous servir des zones d’ombres et du brouillard ambiant pour vous camoufler lors des phases d’approches de votre objectif. Une fois votre proie à portée, il vous faudra subtiliser les objets tout en évitant de se faire repérer. Une jauge de focus vous permettra de repérer les éléments pouvant être dérober ou sur lesquels vous pouvez interagir, un mode déjà utilisé dans le dernier Tomb Raider. Recyclées des précédents épisodes, des phases de crochetage de serrure mettront à contribution votre patience mais aussi votre stress car se déroulant en temps réel !

THIEF

THIEF : du Vol de haute voltige

Si cette démo donnait l’impression d’un parcours balisé, les possibilités pour arriver à ses fins sont pourtant bien multiples aux dires des développeurs. Pour preuve, des phases de free-running « à-la-mirror’s-edge » au travers de la cité permettent de découvrir toute l’étendue de votre environnement. Dernier aspect présenté par l’éditeur: les séquences de combat. Lors des affrontements, le joueur devra sélectionner les zones de frappes durant une courte phase de ralenti temporel. Les coups s’exécutent ensuite de manière contextuelle à l’écran, renforçant leurs côtés spectaculaires. Une séquence qui m’a laissé dubitative sur son intérêt mais qui a encore le temps d’être peaufiné d’ici la sortie du jeu. Car, toujours en développement, il restait en l’état de nombreux aspects non encore arrêtés comme la trame scénaristique, le peaufinage des graphismes notamment des personnages, l’IA des ennemis et l’interface du joueur.

THIEF s’annonce en l’état déjà très prometteur d’un point de vue technique et l’aspect narratif de la voix de Garett qui vous accompagne en permanence donne un véritable cachet à l’ambiance du titre. Il faudra bien ça pour se démarquer d’un genre où les ténors sont légions. Le pari d’Eidos Montréal de sortir le titre en même temps que les consoles Next-Gen pourrait être payant en l’absence de prétendants sur ce terrain: c’est tout ce qu’on lui souhaite en tout cas !

3 Comments

Laisser un commentaire