PGW 2019 – Final Fantasy Remake PS4 : mes premières impressions

Final Fantasy VII Remake sera incontestablement l’une des attractions phares de cette dixième édition du salon du jeu vidéo Paris Games Week.

Final Fantasy VII Remake

Découvrir enfin Final Fantasy VII Remake manette en main : il ne m’en fallait pas beaucoup plus pour me convaincre de me rendre à cette édition 2019 du Paris Games Week. Et je n’ai pas été déçu du voyage ! Le titre de Square Enix truste une bonne partie du stand Sony Playstation aux côtés d’un autre titre du même éditeur et exclusif à la PS4 : Avengers.

Final Fantasy VII Remake

Le stand Final Fantasy Remake abrite ainsi vingt-huit bornes jouables. L’habillage du stand retranscrit les murs de la gare centrale de Midgar, terrain du début de l’intrigue du titre comme chacun sait. Pour patienter dans la longue file qui vous attend, pourquoi ne pas se faire tirer le portrait en soulevant la célèbre Buster Sword de Cloud et en posant avec elle ?

Final Fantasy VII Remake

Après être parvenu à s’être glissé dans le hall de gare, je n’ai pas bouder mon plaisir devant la superbe figurine PlayArts Kai de Cloud Strife sur sa moto Hardy-Daytona : conçue spécialement pour la sortie du jeu, c’est elle qui accompagnera la luxueuse Edition 1ère Classe de Final Fantasy Remake. A côté d’elle, on aperçoit le visuel de la pochette cd audio de l’OST Final Fantasy VII Remake : Revival.

Final Fantasy VII Remake

Avant de se jeter dans la bataille, quelques explications s’imposent au travers d’une cinématique d’introduction. C’est Jessie, membre résistante du Groupe Avalanche, qui se charge de vous donner les instructions : une occasion d’apprécier la qualité du doublage français. Pour les connaisseurs, la mission jouable sur le stand reprend la démo du salon Gamescom dévoilée en août dernier. Au cours de celle-ci, Cloud accompagné de Barrett doivent s’introduire dans une usine désaffectée afin de déposer une bombe. Sur leur chemin, des robots et des soldats de la Shinra tenteront de vous barrer le passage. Pour vous en débarrasser, nos deux compères useront de leurs armes et de leurs sorts. Cloud privilégie le combat rapproché, usant de combos en martelant le bouton Carré. Barrett adopte le combat à distance en mitraillant ses ennemis avec son arme. Le joueur a la possibilité de switcher à tout moment d’un personnage à l’autre au moyen de la croix directionnelle. Le second personnage agit alors en assistance PNJ.

Final Fantasy VII Remake

Premier changement marquant de ce remake, c’est le dynamisme de son gameplay. Fini le tour par tour, les combats se déroulent en temps réel désormais et en mettent plein la vue. Il faut pour autant noter l‘ingénieux système ATB qui a été réimaginé: après avoir rempli une barre ATB par vos frappes, il suffit d’appuyer sur Croix pour déclencher une phase de stase qui ralentit l’action. C’est durant celle-ci que l’on a accès aux options « à l’ancienne » avec une interface de sélections des attaques, sorts et la réserve d’objets. Une fois sélectionnée votre action, votre personnage repasse en mode dynamique instantanément et déclenche cette dernière. Pensé ingénieusement, ce système couplé au switch entre personnage jouable apporte un forme de stratégie rappelant celle des MMORPG: par exemple, déclenchez un sort avec Cloud et reprenez le contrôle de Barrett pour continuer à mitrailler votre ennemi. En plus de cela, on note le retour du mode de transcendance permettant à nos héros de déclencher des attaques sur-puissantes.

Final Fantasy VII Remake

Au terme de la démo, un énorme robot Scorpion sentinelle vient s’interposer pour donner du fil à retordre à notre duo de choc. Vulnérable aux éclairs, il faut utiliser le sort Foudre de Cloud pour l’endommager autant que possible. On veille également à se protéger de l’attaque au laser de la machine en se cachant derrière les débris métalliques qui jonchent dans l’arène de combat. Durant cette phase, j’ai apprécié les échanges verbaux (entièrement doublés en français je vous le rappelle) entre Cloud et Barrett, avec multiples railleries et conseils de combat. La personnalité des personnages est bien marquée avec un Cloud Strife à l’apparence froide, peu démonstratif et un Barrett à l’opposé, impulsif et expansif. Sur les axes d’amélioration réaliser, je retiens un ciblage de l’ennemi pas suffisamment marquant et un léger aliasing sur la chevelure de Cloud. Mais bon, on parle d’une version démo datant de plusieurs mois: tout ceci devrait se régler logiquement sur la version finale.

Final Fantasy VII Remake

Que dire sur l’impression visuelle et sonore ? Tout fan de Final Fantasy VII ne peut ressortir que subjugué par le travail accompli par les équipes de Square Enix pour réinterpréter avec justesse l’ambiance du titre, l’apparence des personnages et de leurs environnements. Car Final Fantasy VII Remake porte mal son nom : il s’agit en réalité d’une véritable relecture du titre d’origine. Ce qui fait de lui un véritable nouveau jeu qui séduira à la fois les joueurs nostalgiques et la nouvelle génération qui découvre son univers. Vivement sa sortie prévue le 3 mars 2020 sur PS4 !

Retrouvez Final Fantasy Remake en version jouable sur le stand Sony (Centre du Hall 1) durant toute la durée du Paris Games Week 2019.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.