NIS America : La série Etrian poursuit son odyssée en Europe

Le succès de la série Etrian Odyssey hors de ses frontières a semble-t-il motivé NIS America à poursuivre sur sa lancée. Tant mieux !

etrian

Le plébiscite tout récent de Persona Q : Labyrinth of the Shadows n’est sans doute pas étranger à cette annonce du distributeur NIS America : les Nintendo 3DS européennes vont en effet accueillir l’automne prochain deux nouveaux volets de la saga populaire d’Atlus, Etrian, à commencer par Etrian Odyssey2 Untold: : the Fafnir Knight.

A l’image d’Etrian Odyssey Untold : The Millenium Girl sorti chez nous il y a tout juste un an, ce nouveau Untold est une redite améliorée de la version DS d’Etrian Odyssey 2 : Heroes of Lagaard (qui est le septième épisode de la série comme ne l’indique pas son intitulé). Le titre bénéficie par ce portage sur 3DS de nouvelles cinématiques animées et des graphismes améliorés. Vient s’ajouter à la trame originelle la portion « Untold » qui donne lieu à une histoire inédite autour du chevalier de Fafnir et de la princesse Arianna, où les relations entre les personnages sont davantage mis en avant par rapport à l’aspect exploration de donjons. Il faudra cependant être patient puisque le jeu ne verra le jour chez nous qu’au début de l’année 2016.

etrian

Mais avant cela, le fans européen de la série pourront découvrir Etrian Mystery Dungeon dès l’automne prochain et toujours exclusivement sur console 3DS. Peu connu chez nous, la série Mystery Dungeon a été créé à l’origine par un ancien co-créateur de la série Dragon quest, Koichi Nakamura, et qui fût éditée par le japonais Chunsoft. Sous nos latitudes, certain se souviennent peut-être de Pokemon Mystery Dungeon, une collaboration entre les deux licences. C’est donc sur ce même principe que la série Etrian Odyssey reprendra le système de Mystery Dungeon.

Dans Etrian Mystery Dungeon, le système de jeu repose sur un principe de donjons générés aléatoirement garantissant ainsi une replay-value infinie, chaque partie étant différente. Le système de combat mêlant action et tour par tour ne demande pas seulement de choisir les bonnes compétences, mais aussi de se positionner de manière élégante et stratégique. Les joueurs constituent leur équipe à l’aide des classes traditionnelles de Etrian Odyssey, telles que le Landsknecht ou le Runemaster, les personnalisent grâce aux arbres de compétence typiques de la série, puis partent explorer les donjons à quatre. Ces derniers sont intégralement aléatoires et comptent plusieurs niveaux et chemins à explorer pour obtenir notamment de précieux butins.

Destiné aux joueurs plutôt aguerris n’ayant pas peur de passer des dizaines d’heures de jeu, il sera primordial de bien constituer votre équipe et de passer du temps sur leur customisation pour espérer sortir indemne des innombrables labyrinthes que compte Etrian Mystery Dungeon.

Laisser un commentaire