TEST – Nintendogs + cats 3DS

Après un premier passage remarqué sur console Nintendo DS, revoici notre simulateur de toutous virtuels ! Souvent copié, jamais égalé, Nintendogs reste la référence du genre plus de cinq ans après sa sortie. Et cette nouvelle version consacrée à la nouvelle 3DS devrait encore enfoncer le clou davantage…

A moins d’être resté enfermé dans une grotte ces cinq dernières années, impossible de passer à côté du phénomène Nintendogs. Lointain cousin du tamagotchi, il s’agit d’un véritable simulateur de « pets » (animaux de compagnie en anglais). Le principe est simplissime : après vous être rendu dans un chenil, vous vous décidez à choisir un chien parmi plusieurs. Passé l’étape d’adoption, vous vous transformez en véritable mère-poule mère-chien. Vous serez ainsi aux petits soins envers de votre compagnon canin, répondant au moindre de ses desirata: nourriture, jouets, câlins, balades, petits besoins quotidiens. Tout se fait naturellement grâce au stylet et de l’écran tactile. On remarquera que l’animation particulièrement de nos chères bêtes de poils, au point que l’on peut laisser sa console tourner des heures et regarder les contempler lassivement en train de japper, pioncer, courir dans tous les sens.

En échange de ces beaux et loyaux services, votre compagnon devra apprendre des tours. Ces tours, c’est vous qui les lui apprendrez et les lui ferait mémoriser grâce au micro de la 3DS. La reconnaissance vocale est plutôt bien gérée dès lors que l’on emploie des mots simples comme « Assis » ou « Patte ». Une fois quelques tours appris, vous pourrez enfin vous lancer dans des compétitions qui vous permettront de remporter de l’argent pour continuer à gâter votre chien. Ces compétitions vont du simple dressage en Réalité Augmenté (impressionnant de voir son chien sortir de sa console!) à la course de chiens.

En plus de la race canine, les félins sont aussi de la fête dans cette nouvelle version. Vous aurez ainsi le choix d’adopter plusieurs races de chats différents. S’occuper d’un chat se montre assez différent de la façon dont on s’occupe d’un chien: plus solitaire, vous n’aurez pas besoin d’aller le promener, ni de lui apprendre des tours. Par contre, il faudra le nourrir et tenter d’agrémenter son environnement avec des meubles et autres jouets. Mignon mais quand même moins fun qu’un chien, le chat saura se rendre utile en vous rapportant de temps à autre des cadeaux surprises.

3DS oblige, Nintendogs + cats utilise le mode StreetPass à différents niveaux: d’une part, pour échanger vos animaux, photos et autres cadeaux avec les personnes que vous croiseriez durant vos déplacements dans le monde réel; d’autre part, dans le mode Rencontre au parc, vous pourrez rencontrer d’autres maîtres et faire se rencontrer vos chiens respectifs. ceci devrait vous donner la possibilité d’obtenir de nouveaux animaux au fur et à mesure de vos rencontres. Enfin, la fonction podomètre est mis à profit pour dénicher des cadeaux durant vos balades et faire faire de l’exercice à votre compagnon canin.

Comme son homologue DS, Nintendogs + cats ravira les amoureux des bêtes. Reprenant les bases instaurées par son frère aîné, cette nouvelle version se montre davantage complet et exploite parfaitement les fonctionnalités de la 3DS, notamment en ligne. On est même surpris de se prendre d’affections pour ces bêtes virtuelles au fil du temps. Ne cherchez pas de prouesses techniques : il n’y en a pas. Le jeu reste néanmoins le meilleur de sa catégorie même s’il n’apporte peut-être pas suffisamment de nouveautés justifiant un nouvel achat pour ceux qui posséderait Nintendogs premier du nom. Les gamers passeront de toute façon leur chemin mais ceux qui s’y essayeront seront sans doute surpris par l’efficacité du titre. Et c’est bien tout ce qu’on lui demande !

Note :

Laisser un commentaire