Lumière sur… WRC 6 : rassembler les fans de rallyes et les compétiteurs

C’est la dernière ligne droite avant la sortie de WRC 6, la simulation de rallye officielle du Championnat WRC. L’occasion de vous faire part de nos impressions à chaud après quelques étapes parcourues.

WRC 6

« On ne change pas une équipe qui gagne. » L’éditeur Big Ben a semble-t-il été satisfait de l’accueil de WRC 5 par la communauté des joueurs, suffisamment pour renouveler sa confiance envers le studio français Kylotonn. Jusqu’à ce cinquième épisode, c’est le studio italien Milestone qui était à l’origine de la série, avant qu’il ne plie bagages pour rejoindre l’éditeur Bandai Namco Games pour qui il accouchera bon nombres de titres: RIDE, MotoGP, Sébastien Loeb Rally Evo. Une page se tourne définitivement donc pour Big Ben grâce à Kylotonn, ce dernier étant déterminé à transformer l’essai WRC 5 en confirmation avec ce sixième volet.

WRC 6

Ayant à cœur de rectifier les erreurs de jeunesse rencontrées sur le développement de WRC 5, le studio a pris la décision de se focaliser sur les consoles PS4, Xbox One et PC. Adieu donc les consoles old-gen et la version portable PSVita au passage. Délivrée de cette contrainte, le moteur 3D de WRC 5 a été repris et amélioré en profondeur afin de correspondre aux standards des consoles current-gen. En plus d’améliorations graphiques avec plus de détails pour des environnements encore plus réalistes, les routes ont été rendues plus étroites et donc moins permissives aux erreurs de pilotage. En pratique, la progression est bien réelle avec un travail sur les ombrages, la poussière, la gomme des pneus sur la route et les éléments qui bordent les tracés. Cependant, que ce soit sur Xbox One ou PS4, on constate un aliasing bien visible et un effet de clipping persistant notamment lors des d’intempéries. Les moins esthètes feront sans doute fi de ces détails pour privilégier l’aspect simulation pur, les sensations de conduite et le degré technique du pilotag. Et de ce côté là, c’est assez bien reproduit sans faire dans le sensationnel.

WRC 6

Le titre compte désormais quatorze rallyes (y compris le rallye de Chine pour la première fois) dont cinq spéciales : plus longues, ces dernières bénéficient d’un tracé à l’échelle 1/1. Afin de retranscrire le maximum de sensations de conduite, Kylotonn a peaufiné la dynamique des véhicules en fonction des trois types de surface (béton, asphalte, terre) et des pneus choisis. Le système de prises de note a été entièrement revu afin de permettre d’anticiper au mieux les virages délicats: le pilote doit être capable de réagir correctement avant même l’apparition des panneaux indicateurs. Ce souci de réalisme se retrouve dans le paramétrage poussé des véhicules et le réalisme des véhicules: le respect de leur design a ainsi été soumis à une validation de chaque constructeur. Côté pilotes, « cinquante pilotes officiels ont été intégrés, issus du Championnat WRC, WRC 2 et Junior WRC » annonce l’éditeur. Pour le côté convivial, on notera l’intégration d’un mode 2-joueurs local en écran splitté, avec un taux de rafraîchissement qu’on nous promet d’au minimum 30 images / secondes sur consoles.

L’éditeur Big Ben croît fort en sa franchise et sa capacité à rassembler fans de WRC et joueurs pros. Voilà pourquoi l’ eSport WRC, compétition mondiale en ligne, se voit reconduire pour une nouvelle saison avec de nouvelles règles et un format rafraîchi dont on ne sait pas encore tous les détails. Et cette fois-ci, l’éditeur pourra compter sur le soutien du fabricant d’accessoires Thrustmaster, partenaire officiel du jeu. Si WRC 5 accusait d’importants problèmes de compatibilité des accessoires de pilotage, cela ne devrait plus être le cas avec WRC 6 assure l’éditeur français, qui garantit « une pleine compatibilité avec les volants et pédaliers fabriqués par Thrustmasters et aussi ceux existants sur le marché« . Il ne faudra pas attendre longtemps pour en avoir le coeur net puisque WRC 6 débarquera le 7 octobre prochain. En attendant, pensez à dépoussiérer vos volants et pédales!

Laisser un commentaire