Lumière sur… Splinter Cell Blacklist

ÉVÉNEMENT SPLINTER CELL BLACKLIST – A l’approche du retour de l’agent Sam Fisher sur nos consoles, l’éditeur français Ubisoft nous avait convié début juillet à une petite séance de découverte en plein cœur de la capitale. Rapide debrief de mission…

splinter cell blacklist

splinter cell blacklistTrois années se sont écoulées depuis la dernière apparition de Sam Fisher dans Splinter Cell Conviction. A l’époque développé par Ubisoft Montréal, la licence amorçait un virage important dans son concept, privilégiant l’action spectaculaire à l’infiltration pure et dure. Suivant un scénario digne de 24H Chrono, on découvrait Sam Fisher livré à lui-même et prêt à tout pour sauver sa fille. Splinter Cell Blacklist semble quant à lui semble suivre le même tracé que le précédent volet, à ceci près qu’il a été confié à la toute jeune équipe d’Ubisoft Toronto sous la bienveillance du studio de Montréal. Sous la direction de Jade Raymond qui avait amorcé les débuts de la saga Assassin’s Creed, ce nouvel épisode débute alors qu’un ultimatum est lancé à l’initiative de rebelles voulant mettre fin à l’hégémonie américaine. Du nom de Blacklist, cette menace prend la forme d’un terrible compte à rebours annonçant une escalade d’attaques terroristes contre les intérêts américains. Des millions de vies sont en jeu et seul Echelon 4 est capable de les stopper. Désormais dirigée par l’agent légendaire Sam Fischer revenu aux affaires, cette nouvelle unité spéciale agit au dessus des lois et dispose des technologies les plus avancées. Sam et son équipe devront tenter par tous les moyens de retrouver les terroristes et d’arrêter le compte à rebours avant qu’il ne soit trop tard.

splinter cell blacklist

MISSION IMPOSSIBLE

Durant cette soirée de découverte du jeu, il était ainsi possible de s’essayer à l’ensemble des modes : solo, coopératif et multijoueur. Si le mode solo vous mettra permettra de suivre l’intrigue dans la peau de l’agent d’Echelon 4, le mode coopératif propose de jouer deux alliés et d’incarner soit Sam Fisher soit Isaac Briggs (un agent de la CIA) sur quatre types de missions dotés de leur propre scénario, comprenant quatorze maps au total. Dans ce mode jouable en ligne, il est également donné la possibilité de jouer en écran splitté, ce qui est toujours plus convivial.

splinter cell blacklist

Bien que Blacklist se montre encore plus dynamique que les précédents volets, il n’en oublie pas son aspect infiltration qui a fait le succès de la série. Sam dispose d’ailleurs d’un arsenal digne de James Bond, avec des gadgets des plus high-tech : drone volant télécommandé pour servir d’éclaireur ou de soutien, émetteur-glu pour la diversion des gardes, outil de désactivation des barrages électriques, etc. Une dimension défi a également été ajoutée dans les éléments de gameplay: suivant le style que le joueur aura adopté au départ (Fantôme ou Assaut), il sera récompensé au fil de l’aventure selon sa façon de jouer. Le but du joueur de type Fantôme sera de se faire repérer le moins possible, alors le joueur de type Assaut privilégiera l’action pure et dur et les phases de tirs. Une façon de refaire le jeu sous deux aspects différents et d’orienter la difficulté selon les situations qui s’offre au joueur.

splinter cell blacklist

Tournant sur Xbox 360, les versions non définitives présentées dévoilaient une réalisation dans la lignée de la série, correcte mais loin d’être transcendante. D’un point de vue strictement graphique, le titre semble avoir assez peu évolué si on le compare à l’épisode Conviction. Le titre se démarque davantage par la variété de ses situations et son level design. L’absence de séquences cinématiques et l’omniprésence d’encore pas mal de bugs comme de plantage de consoles  font qu’il était difficile de se faire un avis abouti sur la campagne solo et coop si ce n’est qu’elle semble tenir ses promesses en terme de gameplay sans révolutionner le genre pour autant.

splinter cell blacklist

Spy vs Mercs

Là où cet épisode semble se démarquer, c’est sur son mode multijoueur opposant Mercenaires et Espions (Mercs vs Spys). Dans le rôle du mercenaire, vous devrez tenter de protéger des points sensibles (A, B ou C) au hacking des espions. Armé jusqu’au cou d’armes à feu, vous disposerez de pouvoirs spéciaux vous permettant par exemple d’améliorer votre acuité visuelle pour voir vos ennemis au travers des éléments pendant une période limitée. Côté espion, votre objectif sera de tenter de hacker les terminaux en vous infiltrant avec discrétion et en vous tapissant dans l’ombre. Il vous faudra aussi vous débarrasser des mercs en silence.

splinter cell blacklist

Deux approches différentes pour deux styles de jeu qui se révèlent particulièrement accrocheurs. Par équipe de quatre contre quatre, on sent l’adrénaline monter, que l’on soit mercenaire à tenter de repérer rapidement l’intrus ou que l’on soit espion à l’affût de la moindre opportunité, tapi dans l’ombre. J’ai pu le vérifier en conditions réelles, Ubisoft ayant organisé un petit tournoi pour l’occasion. Le mode Spy m’a semblé pour le coup plus immersif que Mercs : un rôle qui aura réussi à l’équipe Spiders dont je faisais partie puisqu’elle atteigna le stade finale du tournoi improvisé pour l’occasion…

Sans révolutionner pour autant les bases de la saga, les fans de Sam Fisher seront heureux de retrouver l’agent secret dans de nouvelles missions à haut risque. A voir si le mode solo se montre à la hauteur côté durée de vie. Le mode multijoueur semble en tout cas remporté les suffrages et semble promis à de longues nuits en ligne. Plus qu’un mois donc avant de pouvoir découvrir tout cela, Splinter Cell Blacklist débarquant au retour des vacances le 20 août prochain sur PS3, Xbox 360 et PC.

2 Comments

Laisser un commentaire