Lumière sur… la Wii U [GameStop]

Inutile de se taper des dizaines d’heures d’avion pour se rendre au pays de l’Oncle Sam : il suffisait d’être un peu patient pour se voir offrir l’occasion de découvrir la désormais célèbre Wii U. Pour ce premier baptême sur nos terres saintes, Nintendo, sans doute soucieux de mieux évangéliser sur sa console, avait convié les médias à une session test-découverte, mablette en main. Une bonne occasion de se faire un premier avis sur ce que la console a dans le ventre en somme…

Le constructeur avait vu les choses en grand puisqu’il nous donnait rendez-vous à deux pas de la plus belle avenue du monde, dans un lieu entièrement réaménagé pour les besoins de la présentation. Une quinzaine de console Wii U étaient ainsi mises à disposition afin de présenter le gros des titres prévus pour le lancement. Parmi les titres Wii U présentés, on retrouvait:

  • Nintendo Land
  • New Super Mario Bros. U
  • Pikmin 3
  • WiiFit U
  • Game & Wario
  • Just Dance 4
  • Rayman Legends
  • Project P-100
  • Zombi U
  • Ninja Gaiden 3
  • Batman Arkham City: Armored Edition

En parallèle, la 3DS s’était également incrustée dans la présentation au travers deux des prochaines nouveautés éditées par Nintendo, New Super Mario Bros 2 et Kingdom Hearts 3D: Dream Drop Distance. Des titres 3DS dont les dates de sorties n’excèdent pas les deux mois et dont les qualités ont été largement évoqués lors de l’E3 pour le premier et lors de la sortie au Japon par la presse spécialisée pour le deuxième.

M-Wii…

En toute honnêteté, mes premières impressions concernant la console Wii U en elle-même se montrent plutôt mitigées. Passons rapidement sur la console qui hormis ses spécificités techniques, n’apportera pas grand chose pour son design si ce n’est un aspect plus fin mais aussi plus longiligne que la Wii (25% plus longue), dans deux coloris classiques à savoir black & white. Mais l’intérêt n’est pas là mais dans ces mablettes. Dès sa prise en main, j’ai eu la drôle de sensation d’avoir un jouet en plastique entre mes paluches. Au toucher, on a cette sensation de plastique qui fait assez cheap. L’apparence même de l’objet m’évoque les jouets électroniques pour enfant façon VTech: rien à voir avec le côté fin et gracieux  de nos tablettes tactiles. La prise en main est correcte bien qu’il faille apprécier le temps de quelques secondes le poids de l’objet. Bref, on est loin de l’extase.

Ecran et sticks

Pourtant, dès qu’on jette un oeil à l’écran LCD intégré de 6,2 pouces, on est plutôt agréablement surpris par la qualité de la résolution. Ce n’est certes pas de la qualité de l’écran PSVita ou même de la résolution Apple Retina mais le rendu est assez satisfaisant pour avoir une qualité d’image proche de celle de l’écran TV. On pouvait se rendre compte de la qualité d’une vidéo HD sur la mablette au travers d’une démo permettant de regarder différentes villes célèbres (Tokyo, Londres, Rio) sous un angle panoramique à 360° où l’on peut se mouvoir librement: un effet bluffant bien que non inédit. L’écran est de plus totalement tactile bien qu’il ne gère pas le multipoints à priori. Autre motif de satisfaction: la présence des deux sticks analogiques, grande première chez Nintendo si on excepte le subterfuge Circle Pad Pro de la 3DS. Il faut ajouter la présence d’une petite caméra frontale, un microphone et d’un haut parleur dont je n’ai pas pu tester la qualité. La mablette pourra également communiquer avec des objets à la norme NFC en les posant simplement dessus à la verticale: là encore, il n’était pas encore possible de tester cette fonctionnalité. Un stylet est visiblement inclus avec la mablette mais je n’en ai eu trace ou même l’utilité durant mes essais…

la HD 1080p selon Nintendo

On apprend également que la Wii U utilisera comme la Wii des disques optiques. Si cela augure de la compatibilité des jeux Wii sur la console, n’est-ce pas laisser une porte ouverte au piratage de la console comme cela a été le cas pour sa grande soeur ? On imagine que Nintendo s’est longuement penché sur le sujet et proposera sans doute ses prochains jeux sur d’autres supports de stockage ou privilégiera le dématérialisé comme ce que tend à faire la firme sur 3DS. Nos yeux seront heureux d’apprendre que la Wii U inaugure ENFIN  l’arrivée de la HD chez Nintendo puisqu’elle pourra afficher des images en résolution 1080p via la connectique HDMI de la console. Curieux de voir si l’upscaling sera possible sur les jeux Wii existants comme un Mario ou un Zelda. Tout ceci est rendu possible grâce au nouveau processeur graphique de la console, une AMD Radeon (et non plus ATI, AMD ayant rachetée la marque en 2006 avant de la faire disparaitre en 2010). Un choix à la fois logique et surprenant: Nintendo reste contre vents et marées fidèle à la technologie ATI qui avait équipé sa Gamecube et Wii, alors que la concurrence n’a d’yeux que pour les processeurs graphiques de la firme NVIDIA (Geforce, Tegra).

Retro and magic

A noter que pour les besoins de la démo, les mablettes étaient toutes reliées à un cordon d’alimentation directement sur les consoles mais qu’elles autorisent la connexion sans fil: ouf ! Aucun moyen par contre de juger de l’autonomie de la chose en situation réelle. Un des côtés appréciables de la console Wii U et qui fera sans doute mouche auprès de ceux qui ont investis sur la console Wii: les wiimotes (jusqu’à 4 en même temps), les accessoires nunchuku, controller classic et Wii Balance Board sont totalement rétro-compatibles avec la Wii U. Une approche économique rappelant la possibilité de brancher les manettes Gamecube sur la Wii et qui fait toujours plaisir lorsqu’on décide d’investir dans un nouveau support. Par contre, aucun jeu proposé en démonstration ne laissait la possibilité d’utiliser deux mablettes simultanément bien que cela soit possible dans les faits.

Ce premier contact physique avec la Wii U s’avère plutôt décevant au final. Comme pour la Wii, l’impression d’être en face d’un objet finalement assez banal, bon marché et à l’aspect proche du jouet reste très ancrée. Pour séduire le tout public, Nintendo ne semble vraiment pas enclin à séduire les fanas de high-tech et du beau design. Reste à voir à présent les jeux dont je vous parlerai en détails prochainement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.