Lumière sur… Evolve : un pour tous et tous contre un

EVOLVE – Lors de sa sortie en 2008, Left 4 Dead avait marqué de son empreinte le genre FPS grâce à un cocktail détonnant, mêlant aspect coopératif à quatre joueurs et l’univers des zombies déjà en vogue  à l’époque. Si les créateurs du jeu se sont montré plutôt discrets depuis, c’est qu’ils préparaient en silence leur prochain titre marquant à l’intitulé énigmatique d’Evolve.

evolve

Six ans après Left 4 Dead et après avoir annoncé sa volonté de sortir du giron de Valve,  Turtle Rock Studio s’apprête à frapper à nouveau un grand coup avec son nouveau titre Evolve où l’objectif est de capturer en équipe un seul et terrible monstre. Son concept : donner la possibilité de jouer un des quatre chasseurs mais aussi, chose inédite, la proie. Du 4 versus 1 en somme ! A l’occasion d’une présentation par son éditeur 2K Games, nous avons eu la chance de pouvoir découvrir durant quelques heures le titre durant une session hands-on et aidé des recommandations de l’un de ses créateurs, Iain Willows. Dans Evolve, les joueurs sont donc invités à endosser l’un des quatre chasseurs possédant chacun ses spécificités propres.

evolve

Ainsi, Griffin est un  chasseur : son rôle est de traquer et capturer le monstre grâce à ses armes. Cela va de la simple mitraillette, en passant par le fusil harpon et arène mobiles pour ralentir et isoler la bête, au détecteurs sonores pour signaler les déplacements de la proie à vos coéquipiers. Un rôle taillé pour ceux aimant jouer les pisteurs et l’aspect stratégique. A ses côtés, on trouve Markov dit l’assaut : c’est le rentre-dedans de l’équipe avec des armes d’attaque par excellence (fusil électrique, fusil d’assaut, mines électriques, bouclier) qui va chercher à faire le maximum de dégâts à son adversaire.

evolve

PREDATORS X MONSTER HUNTERS

Hank, le support, a un profil plus équilibré tant dans l’aspect offensif que défensif. Offensif avec son découpeur laser et le barrage orbital, pour lancer un laser gigantesque explosif, causant des gros dommages. Défensif avec le fusil bouclier pour protéger les autres chasseurs en les rendant momentanément invincibles et un système de camouflage pour octroyer la capacité invisibilité à toute l’équipe. Dernier et pas le moins utile pour autant, Val est le soigneur. Comme sa fonction l’indique, il aura pour rôle de maintenir en vie coûte que coûte ses coéquipiers (fusil de soin, vague de guérison) et de les aider à affaiblir le monstre en dévoilant ses faiblesses avec le fusil anti-matériel ou en le ralentissant avec le fusil hypodermique.

evolve

Loin d’être anodin, les rôles des chasseurs définis dans Evolve ont été imaginés pour offrir une complémentarité implicite, faisant que la disparition d’un de ces chasseurs rend plus ardu la traque. Un concept qui n’est pas sans rappeler le système de classes des jeux de rôles, aux profiles différents (guerrier, mage, prêtre, voleur…) et capacités complémentaires (force, magie noire, magie blanche, vitesse…). Aguerris, nos quatre chasseurs se lancent alors à l’assaut du monstre, une course poursuite de longue haleine dans une jungle luxuriante et hostile, les parties pouvant durer 45 minutes au minimum d’après les dires de Iain.

David(s) contre Goliath

De l’autre côté, le monstre est également incarné par un joueur. Bien que totalement livré à lui-même (!), il est doté d’une puissance physique colossale. Terriblement fort et agressif (il peut cracher du feu pour se défendre par exemple), il est de plus capable de se déplacer très rapidement d’un endroit à l’autre, laissant ses poursuivants loin derrière lui. Doté d’un instinct sauvage, il devra se nourrir d’animaux pour se soigner et surtout évoluer. Au nombre de deux, ces transformations lui confèrent des capacités encore plus énormes et une nouvelle apparence à chaque stade. L’objectif des chasseurs sera donc d’empêcher la mutation du monstre au plus vite pour ne pas rendre leur chance de survie quasi nulle.

evolve

Se jouant en vue à la première personne, on retrouve cependant l’ambiance façon Monster Hunter, voire même Lost Planet 2, où l’aspect tactique prend le pas sur le côté simplement bourrin. Pour que cela ne se transforme pas en un simple jeu éreintant du « chat et de la souris », l’attention du joueur sera mis à rude épreuve car il devra se servir de l’environnement qui l’entoure pour débusquer l’animal : écouter les bruits de pas de la bête s’approchant; observer les oiseaux qui s’envolent et les feuilles marquées de sang, trahissant le passage du monstre à cet endroit; trouver les cadavres d’animaux tués quand ce ne sont pas les pièges que vous avez posés qui vous avertissent de sa proximité. Tout est fait pour que vos sens soient mis en exergue en permanence, votre observation et votre écoute devenant ainsi des armes indispensables pour venir à bout de Goliath et de ses futurs congénères. Car pour le moment, le studio se garde d’en dévoiler davantage sur les futurs autres monstres à combattre, de même que des environnements et des modes de jeu prévus pour sa sortie.

evolve

Oppressant à souhait et jouant sur la montée d’adrénaline de chacun, ce premier aperçu d’Evolve jouit à son stade de développement pre-alpha d’une réalisation correcte bien que loin d’être exceptionnelle, les graphismes se rapprochant de la norme des FPS actuels. Il reste donc du temps au titre pour continuer à évoluer mais les bases de gameplay et de coopération sont déjà bien en place. Nul doute qu’il devrait se doter de sa communauté de fans comme à l’époque de Left 4 Dead, que ce soit sur consoles (PS4 et Xbox One) ou sur PC. Produit par par l’éditeur 2K Games, Evolve de Turtle Beach Studio est prévu une sortie en octobre prochain : d’ici-là, il est certain qu’on va à nouveau en entendre parler. A suivre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.