Lumière sur… Blazblue CSII PSP et Arcana Heart 3 PS3

Cette rentrée 2011 n’a pas été marquée par une actualité forte en matière de jeux de combat puisque la plupart des gros titres attendus sont prévus pour l’année prochaine (exception faite de KOFXIII prévu pour novembre prochain). Alors, au lieu de ronger votre frein, pourquoi ne pas jeter votre dévolu sur deux titres produits par le studio japonais Arc System Works ?

A l’occasion de la sortie du jeu Arcana Hearts 3 et de l’arrivée prochaine de Blazblue Continuum Shift II sur notre territoire, l’éditeur Koch Media avait organisé une soirée de présentation des deux titres. De quoi pouvoir se faire une idée sur des titres plutôt méconnus du grand public mais qui compte pourtant sur son lot important de fans.


[ Premières impressions ] Blazblue Continuum Shift II PSP / 3DS

Tenant davantage de l’add-on que de la suite, Blazblue Continuum Shift 2 reprend le système déjà bien abouti du BCS tout en bénéficiant d’ajustements et d’améliorations sur le système de combat. Un nouveau mode Abyss fait également son apparition, offrant un côté RPG intéressant au jeu. Enfin, outre une poursuite de la trame de la série, les fans auront à coeur de découvrir les nouveaux challenges et combattants inédits comme Makoto et Platinum pour porter le casting à 18 au lieu de 12.

Les portages PSP et 3DS sont particulièrement fidèles aux versions consoles de salon notamment en terme d’animation, même si on notera des sprites plus pixellisés et moins colorés qu’à l’origine. Si les amateurs seront comblés par ces versions portables, les commandes directionnelles de la PSP et de la 3DS sont loin de remplacer les sensations d’un véritable stick, voire même celui d’une simple manette. Enfin, on regrettera que le portage n’ait pas bénéficié des ajouts de la version Extended, dernier opus en date.

Blazblue Continuum Shift II sortira le 4 novembre prochain sur PSP et 3DS.

[ Test ] Arcana Heart 3 PS3

Abordons à présent le test de Arcana Heart 3 PS3, véritable jeu de niche dans sa catégorie. Issu de l’arcade, il s’agit du troisième volet de la série qui est pour la première fois disponible sur notre territoire. Comme l’indique si bien sa jaquette, il s’agit d’un jeu de baston composé à 100% de combattantes et à en juger la panoplie de personnages disponibles, on se croirait revenir du temps de ces jeux de combat Super NES de seconde zone façon Sailor Moon. Sorcière, lutteuse chinoise, gamine de 10 ans hantée par un fantôme, vampire, exorciste, nonne, magical girl: tous les clichés manga sont bien là pour le plus grand plaisir des otakus. Mais qu’on ne ‘y trompe pas pour autant: au-delà de son habillage racoleur, AH3 cache un système de jeu plutôt bien rôdé, Arc System Works oblige.

Le système de combat repose en effet sur le principe de l’utilisation des Arcanes à attribuer à sa combattante. Sorte d’armure secondaire vivante, elles attribuent des nouveaux pouvoirs et surtout nouveaux mouvements à votre personnage durant un temps limité. Activée grâce au remplissage d’une jauge d’énergie dédiée, elle donne lieu surtout à des combos dévastateurs sur votre adversaire en temps voulu et à qui sait s’en servir dans les moments opportuns. Les affrontements avec les coups de base se montrent plutôt complets et ont leur dose de subtilité: esquive, envoi de son adversaire en l’air pour la réalisation d’enchaînements, ultra-finish. Le mode solo offre pour challenge celui de débloquer les différents bonus du jeu que sont des illustrations inédites, cinématiques, BGM et autres animations des combattantes. Le mode en ligne se montre sans surprise mais tout à fait convenable de par la fluidité des combats et des adversaires particulièrement coriaces rencontrés. Et… puis c’est tout !

Malgré toute ces qualités qu’on peut lui reconnaître, AH3 souffre de la comparaison technique en terme de réalisation vis-à-vis de ses concurrents actuels, que ce soit Blazblue CSII ou King of Fighters XIII. Si l’animation et le design de nos combattantes au look manga sont particulièrement réussis, on ne peut pas en dire autant en ce qui concerne les décors entièrement statiques et dénués d’originalité. Le jeu brille également par la pauvreté de ses modes en dépit d’un mode entraînement et challenges dont on fera vite le tour. On se consolera tant bien que mal avec les superbes illustrations CG que nous gratifient le mode Story du jeu.

Qu’on se le dise: Arcana Hearts 3 fera le bonheur des puristes en matière de jeux de combat pour qui le système de jeu, avec ses 500 combinaisons possibles personnage/Arcana, va bien au-delà de l’apparence. Pour les autres pour qui la technique se résume à « c’est beau alors ça tue forcément ! », passez votre chemin. Goûtons tout de même au bonheur de voir débarquer sur notre continent une nouvelle franchise issue du Soleil Levant en matière de jeu de combat, bénéficiant d’une adaptation française honnête, ce n’est pas si souvent…

Arcana Heart 3 est disponible sur Playstation 3 et Xbox 360.

Note :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.