Lumière sur… Final Fantasy XIII : Lightning Returns

PREVIEW FINAL FANTASY XIII : LIGHTNING RETURNS – Suite de notre focus sur le dernier volet de la trilogie Final Fantasy XIII : après l’interview d’hier des concepteurs du jeu, nous vous proposons de nous intéresser au titre en lui-même et à ses mécaniques que nous avons pu découvrir durant une courte session de jeu, manette en main. Impressions à chaud.

Lightning Returns

La version qui m’a été permise de prendre en main est celle se déroulant sur les terres de Wildlands que la presse US a pu découvrir quelques semaines plus tôt lors du New York Comic Con. On retrouve notre héroïne Lightning au sein d’un paisible village. Paisible en apparence car très rapidement, elle est sollicitée pour retrouver au plus vite l’Ange de Valhalla, un chocobo sauvage qui a la particularité d’être blanc ! Après avoir interrogé le chef du village Gyshal, on apprend qu’il se pourrait que l’animal ait été capturé par le Chocobogre qui se cache dans les forêts à l’est du village. C’est le début d’une longue quête pour l’obtention du moyen de locomotion emblématique de la série.

Lightning Returns

Les premières impressions qui ressortent de ces premières minutes s’avèrent plutôt mitigées, notamment au niveau de sa réalisation, assez inégale. Si on ne peut qu’apprécier le travail réalisé sur la modélisation du personnage de Lightning, tant dans son apparence que dans ses accoutrements, on peut en revanche rester dubitatif concernant les PNJ qui ne sont pas toujours mis à leur avantage, avec pour certains une modélisation taillée  à la serpe et des textures assez basiques. On saluera l’effort conséquent des développeurs pour donner plus de vie à ces individus qu’à l’accoutumée, mais force est de constater qu’on reste tout de même bien loin de la finition d’un GTA sur cet aspect. Car même si ce n’est pas le propos ici, les approximations techniques comme les mouvements labiaux restent perceptibles et font un peu tâche sur l’ensemble.

Lightning Returns

Rappelons tout de même que le moteur 3D du jeu est l’une des nouveautés majeurs de cet épisode, puisque nous avons droit à des environnements 3D ouvert, supprimant de fait les effets de couloirs interminables des deux premiers volets. Une avancée technique qui ne se fait pas sans heurts donc (chute de framerates, pas mal d’aliasing sur certains éléments) mais qui a le mérite d’apporter un vent de fraîcheur à la série. Cette plus grande sensation de liberté permet par exemple d’éviter des rencontres intempestives avec les monstres alentours, ce qui évitera de ralentir votre progression. D’ailleurs, attendez-vous à marcher, mais alors à beaucoup marcher dans Lightning Returns! Les environnements sont vastes et à perte de vue. Si bien que trouver une mouture s’avèrera très vite vitale pour vos déplacements… au risque de devoir marteler le bouton « Courir » que les développeurs ont eu la bonne idée d’ajouter.

Lightning Returns

Le système de combat est à quant à lui à ranger du côté des surprises pour les habitués de la série. Fini le Paradigm Shift des épisodes précédents : on contrôle ici uniquement Lightning. Les combats se déroulent toujours en temps réel mais avec cette fois-ci la possibilité de tourner autour des ennemis et l’introduction de commandes directes à la manière d’un épisode de la série Tales Of. Ainsi, en plus d’un bouton de garde, trois boutons sont eux directement affectés soit à des attaques physiques rapprochées, des magies offensives ou défensives. Les boutons L1/R1 sur PS3 (ou LB/RB sur Xbox 360) permettent de switcher entre les tenues de combats de Lightning, chacune disposant de ses propres points forts et points faibles : un aspect crucial dans la stratégie de vos combats sera ainsi de choisir la tenue la plus appropriée à la situation dans laquelle Lightning se trouvera. En dépit de ces changements, le schéma tactique des combats reste relativement similaire aux précédents épisodes : au cours de l’affrontement, le joueur tente différentes attaques pour découvrir le point faible de l’ennemi. Activez la gâchette R2 / RT et vous accéderez au scan du profile de votre ennemi, une option dorénavant permanente et incorporée d’office dans les facultés de Lightning. Si les combats ont gagné en dynamisme et en visuel, ils s’avèrent néanmoins plus brouillons : j’avoue avoir été un peu désarçonné au départ entre les attaques à exécuter, le besoin de switcher entre les tenues et la nécessitée de parer les multiples assauts de vos ennemis. Un coup à prendre qui demandera quelques bonnes minutes de pratique aussi bien chez les nouveaux-venus que chez les habitués.

Lightning Returns

Avec plus de 50 heures de jeu annoncés par l’éditeur, on se doutait que le contenu serait au rendez-vous et on ne s’y était pas trompé. A commencer par les possibilités innombrables de customisation de Lightning. Les tenues sont ainsi personnalisables à outrance, chaque partie de votre armure pouvant disposer d’une faculté propre. Il vous faudra aussi choisir judicieusement lesquelles adopter avant tout affrontement crucial car vous ne disposerez que de trois emplacements maximum. Ceux qui adorent passés des heures à peaufiner son armement avant de partir au combat seront aux anges, d’autant que les combinaisons possibles augmenteront avec les nouvelles tenues à trouver durant votre quête.Concernant cette dernière, de nombreuses quêtes secondaires viendront s’ajouter à votre progression dans l’histoire : il sera nécessaire d’en accomplir au maximum pour améliorer votre expérience, débloquer des tenues ou tout simplement accéder plus vite à la suite de l’histoire.

Lightning Returns

Ce premier rendez-vous avec Lightning Returns s’est montré prometteur. Si on évitera d’évoquer un jugement trop hâtif sur la réalisation générale, on peut être rassuré sur l’efficacité du nouveau système de combat mis en place dans cet épisode. Mixant l’aspect stratégique du système Paradigm Shift issu de Final Fantasy XIII / XIII-2 à des commandes plus intuitives, les affrontements s’avèrent davantage immersifs. Les nombreux lieux à visiter, les multiples quêtes annexes  et les possibilités de personnalisation devraient assurément tenir en haleine les fans de RPG. Mais il faudra patienter encore un peu : Final Fantasy XIII : Lightning Returns débarquera chez nous le 14 février 2014 sur PS3 et Xbox 360.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.