La Minute Jaune de LMJ #3




Déjà la dernière semaine de vacances: normal je n’en avais que deux! Vacances plus courtes, moins de dépenses: voilà qui semble symptômatique de la tendance
des ménages en ce moment…. La faute à la crise?

Vite ta vie


Pas seulement à mon avis: notre rythme de vie évolue et est plus trépidant que
jamais. Si on se lasse plus vite des choses, on veut par contre que nos expériences soient plus intenses et instantanées, quitte à y mettre le prix. L’ère n’est plus à la patience mais à
l’impatience. Notre quotidien en est le principal reflet: on ne s’encombre plus de la « corvée » de cuisine ou de manger à table en famille. Lorsqu’on a besoin de joindre quelqu’un, on n’attendra
plus de rentrer chez soi pour appeler sur son fixe: on se précipitera tout simplement sur son portable. Internet a supprimé tout intermédiaire entre le lecteur et l’information. Et cette soif
d’expérience instantanée, on la retrouve bien sûr aussi dans le jeu vidéo: le succès des consoles Wii et DS en sont la preuve puisqu’elles plongent le joueur au coeur même du jeu pour en faire un
acteur à part entière. L’interactivité apportée par une wiimote et un stylet rend l’expérience plus grandissante. Bref, toute cette réflexion pour vous dire que cette année, je miserais comme
beaucoups sur des vacances moins longues mais plus fréquentes avec, je l’espère, davantage de séjours à l’étranger si mon portefeuille me le permet.

Oui au Sport Resort !


J’ai fait l’acquisition en début de semaine du dernier jeu de Nintendo,
Wii Sport Resort. Suite du jeu Wii Sport qui accompagne l’achat de la console Wii, il s’agit toujours d’un condensé de plusieurs épreuves sportives ou ludiques. Contrairement à son
ainé, WSR compte davantage d’épreuves, plus d’une douzaine contre quatre initialement. Si on retrouvera quelques jeux connus comme le bowling et le golf, d’autres font leur apparition comme le
tir à l’arc ou le frisbee. Enfin, l’attrait principal de ce nouvel opus est l’apport de l’accessoire Wii Motion Plus sensé accroître la précision des mouvements avec la wiimote. Le test du
jeu très prochainement sur LMJ.net! Wii Sport Resort (éditeur Nintendo). Prix: environ 50 €, jeu + wii motion plus inclus.

Cartomania

Il y’a quelques temps de cela, un ami m’a fait découvrir les plaisirs des parties de jeux de cartes. Je ne parle pas du jeu de cartes classique de 54 et 32 cartes mais des jeux de société
utilisant basés sur des cartes. Afin de vous faire partager mes expériences sur ce type de jeu, je pense chroniquer régulièrement les différents jeux auxquels je me serais essayé et qui me semble
intéressants à jouer.


Pour inaugurer cette première chronique, je parlerai du jeu 6 qui prend
!
, jeu auquel j’ai passé de longues soirées de rigolades avec des potes cette semaine. Son principal atout repose dans ses règles de jeu simples à comprendre et que les parties sont rapides à
jouer. On peut y jouer de 2 à 10 joueurs. Le but: réussir à placer vos dix cartes en main tout en récoltant le moins possible de « têtes de boeufs ». Dans son principe, chacun son tour, on
choisit une carte numérotée parmi son jeu pour tenter de la palcer dans une des quatre suites posées devant les joueurs. tout le monde révèle la carte choisie en même temps. On place alors les
cartes dans la suite qui peut l’accueillir selon l’ordre et certaines conditions. Mais attention: si votre carte se retrouve en 6ème position d’une suite, vous devrez récupérer toutes les cartes
de cette suite et donc les têtes de boeufs! Voilà qui provoque des retournements de situation assez drôles d’ailleurs! Bref, je vous recommande ce petit jeu de carte, disponible sur les sites de
jeux spécialisés ou à la boutique Descartes. 6 Qui prend ! (edition Gigamic). Prix: environ 10€.

Xbox party


J’ai également eu la chance d’aller assister à une présentation du jeu Halo 3
ODST
dans le cadre des Event Community Xbox par l’intermédiaire de ce cher Praska de Viedegeek.fr. Il s’agit d’événements privés réservés à la
presse et à la crème des blogueurs où on peut assister à la présentation en avant-première des prochaines sorties sur la console de Microsoft. Cela permet surtout de se faire un premier
avis sur l’intérêt du ou des jeux et du ressenti générale des joueurs pour Microsoft via les articles qui sont ensuite publiés. Plutôt sympathique et l’ambiance y est bon enfant. J’espère que
j’aurais l’occasion de pouvoir y retourner en tout cas. Vous retrouverez un compte rendu sur cette présentation
d’Halo 3 ODST sur Viedegeek.fr.

Ong Back To The Trash


Enfin, côté ciné, je suis aller voir deux films cette semaine: Ong Bak
2
tout d’abord et l’incontournable film d’animation du moment Là-haut.

A propos d’Ong Bak 2, le moins que l’on puisse dire c’ets que la déception a été grande. A tel point que je n’ai même pas le courage de vous en faire une critique constructive vu que ce
film est un véritable naufrage cinématographique. Moi qui avait trouvé le premier opus divertissant et les scènes de combat impressionantes, je n’ai rien retrouvé de tout ça dans ce « film ». Si je
passe sur son scénario affligeant de prévisibilité (et une histoire sans fin!) et sur ses dialogues qui tiennent sur une demi-page, je cherche encore le lien entre le premier et le second film et
le pourquoi du « 2 » dont est affublé le titre. Passons sur son sous titre « la naissance du dragon » et l’affiche française, récupérations honteuses de la mouvance Bruce Lee « René Château Vidéo »
pour attirer le pauvre fan en mal de nouveautés en matière de combats d’arts martiaux. Pour anéantir toute recherche d’intérêt dans ce film, on peut ajouter le montage remanié façon Europa Corp,
la bande son rap à côté de la plaque et un Tony Jaa qu’on supplie d’abandonner toute nouvel tentative de réalisation d’un film pour se cantonner dans les combats, uniques sources de satisfaction
à peu près convaincantes. Bref, à oublier très vite!

Pour ce qui est de Là-haut par contre, il s’agit d’un véritable bijou visuel mais je vous en dirais plus lors de la critique, elle méritée, sur ce film.

C’est tout pour cette semaine!