Lumière sur… Kinect : la vraie révolution ?

Le 10 novembre prochain, le géant Microsoft se lancera à son tour dans la bataille du « gameplay by motion » (jouabilité par le mouvement) amorcée par Sony et Nintendo. Kinect, c’est le nom de ce nouvel accessoire qui selon les dires du constructeur américain préfigure ce que seront nos jeux vidéo de demain.

Pour en avoir le cœur net, Microsoft m’avait convié à leur siège afin de tester ce fameux accessoire révolutionnaire dans sa version définitive. Je précise bien « définitive » car jusqu’à il y a une semaine encore, Kinect n’était pas encore finalisé sur sa partie software. Microsoft a en effet souhaité rendre compatible son accessoire avec les derniers ajouts de la toute nouvelle interface Xbox 360 parue lundi dernier. L’enthousiasme était donc palpable parmi les chefs produits présents ce soir-là, pouvant enfin présenter Kinect finalisé.

Microsoft ne se le cache pas : depuis son arrivée sur le marché des consoles de jeux, Kinect représente son troisième plus gros lancement de produits après la Xbox et la Xbox 360. Certains analystes annonceraient même le chiffre colossal de 500 millions de $ soit un-demi milliard de $ ! L’enjeu est en effet colossal pour le constructeur qui a pour ambition de faire de Kinect l’ambassadeur d’une nouvelle approche du monde numérique. A terme, son utilisation devrait dépasser celle d’un simple accessoire de jeu vidéo pour progressivement également toucher les PC. La particularité de Kinect est d’être capable en théorie de reproduire l’ensemble des gestes du joueur, le système détectant la majorité de ses articulations et de ses extrémités (genoux, coudes, pieds, mains, têtes, etc.) et se chargeant de les réinterpréter en temps réel à l’écran.

Tel est le message qu’a souhaité transmettre Microsoft au cours de la soirée. Si jusqu’ici l’accent avait été surtout mis sur les jeux prévus pour le lancement, il était enfin possible de voir de manière concrète les autres usages de Kinect par l’intermédiaire du XboxLive. L’accessoire bénéficiera ainsi d’une interface propre à son usage. Outre la possibilité de lancer son jeu d’un geste de la main, vous aurez accès à divers programmes à la demande : Zune HD vous permettra d’acheter, regarder et piloter d’un simple geste de la main vos films HD préférés en streaming pour un débit d’environ 5 Mb/s environ. La chaîne Canal + proposera également prochainement ses programmes suivant le même mode de fonctionnement. Détail important : à compter du printemps 2011, ces mêmes fonctionnalités seront accessibles par le simple son de votre voix ! Idéal pour frimer dans son salon lors d’une soirée pizzas bien grasses entre potes !


L’autre fonctionnalité intéressante, c’est le vidéo chat qui devrait se démocratiser grâce à Kinect. Muni de son micro multidirectionnel et capteur motorisé pour suivre vos faits et gestes dans la pièce, Kinect vous permettra de discuter en vidéo directement depuis votre téléviseur avec vos amis sur Xbox 360 et prochainement sur PC via leur Windows Live Messenger ! Enfin, il sera possible de jouer sur le Live avec Kinect pour affronter des joueurs du monde entier sur les jeux prévus : reste à voir si les temps de latence ne seront pas trop pénalisants et s’il sera possible de voir le visage de ses compagnons de jeux…

Mais venons-en au plus intéressant : les jeux ! A l’exception du titre  fitness de l’éditeur Ubisoft « Your Shape Fitness Evolved« , l’ensemble des titres prévus pour le lancement étaient ici jouables.

A commencer par Kinect Adventures ! Il s’agit ni plus ni moins d’une compilation de différentes épreuves physiques, allant de la descente en rafting, le vol dans l’espace à la course en chariot. Particulièrement physique, c’est le jeu convivial par excellence, jouable en solo ou à deux. La bonne nouvelle, c’est qu’il sera offert dans tous les packs Kinect. Une excellente initiative pour qui veut profiter de l’accessoire sans se ruiner davantage !

Kinect Sports marche sur les mêmes traces que ses prédécesseurs Wii Sports et Sports Champions, à savoir mettre en avant vos talents sportifs. Sept  sports vous sont proposés : Football, Beach volley, Ping-Pong, Athlétisme (course, Javelot), Bowling et Boxe. Après essais, l’athlétisme et la boxe se montrent les plus fun. Le bowling et le beach volley sont plutôt conviviaux à plusieurs bien que par moments approximatifs. Quant au football et au ping-pong, ils se sont tout simplement montrés décevant par leur imprécision malgré sa possibilité de jouer en double pour le ping-pong. Un bon investissement donc pour des soirées entre copains.

Kinect Joy Ride vous met au volant de bolides au look cartoon sur seize circuits au total. Cinq modes de jeu (course, battle, figures imposer, pipe, etc.) vous sont proposés et d’autres défis seront à débloquer. Comme dans Mariokart, vous devrez ramasser des options pour les utiliser sur vos ennemis. Plutôt fun, le jeu se montre assez impressionnant car le joueur se positionne comme s’il tenait un volant… invisible, les mains en avant ! La prise en main est donc immédiate mais pêche par une conduite vraiment approximative : se manger un mur est monnaie courante dans Joy Ride, d’autant que votre voiture accélère ici toute seule ! A voir si ce problème de jouabilité disparaît avec la pratique, le jeu étant finalement plutôt bien réalisé.

Destiné à un public plus jeune, Kinectimals vous propose d’adopter un animal sauvage félin parmi onze proposés par le jeu et de participer à une trentaine d’activités avec lui, du type chamboule-tout par exemple. Il sera possible de rajouter un animal exclusif, un petit tigre, en scannant le code-barre d’une peluche vendue en pack exclusivement dans l’enseigne Carrefour.

Dance Central représente sans doute le jeu le plus impressionnant  visuellement : il s’agit du dernier jeu musical des créateurs de Guitar Hero et Rock Band, Harmonix. Digne héritier des Dance Dance Revolution et Just Dance, on vous demandera de reproduire des mouvements et postures comme les danseurs virtuels sur votre écran. La différence principale est qu’il n’y a désormais ni tapis ni wiimotes : l’ensemble de vos membres sont ici pris en compte ! Vraiment fun, le titre a le mérite de proposer des graphisme chatoyants (ça change des avatars !), plusieurs types de danses, 650 mouvements de danse et 32 titres d’artistes renommés : Rihanna, LadyGaga, Kylie Minogue, No Doubt, etc.  D’autres titres seront téléchargeables par la suite. Seul hic : il n’est pas possible de jouer à deux en même temps mais chacun son tour, mais on comparera ses scores avec deux de ses adversaires. Un indispensable de Kinect pour les amateurs de danse.

Voici la playlist complète :

  • Teach Me How To Jerk by Audio Push
  • Rendez-vu by Basement Jaxx
  • Body Movin’ (Fatboy Slim Remix) by Beastie Boys
  • King Of The Dancehall by Beenie Man
  • Poison by Bel Biv Devoe
  • Satisfaction by Benny Benassi
  • Evacuate the Dancefloor by Cascada
  • Dip It Low by Christina Milian
  • Brick House by The Commodores
  • Flava In Ya Ear (Remix) by Craig Mack
  • Days Go By by Dirty Vegas
  • Don’t Sweat the Technique by Eric B. & Rakim
  • Hey Mami by Fannypack
  • Down by Jay Sean ft. Lil Wayne
  • Jungle Boogie by Kool & The Gang
  • Can’t Get You Out of My Head by Kylie Minogue
  • Just Dance by Lady Gaga
  • Poker Face by Lady Gaga
  • Funky Town by Lipps Inc
  • Galang ‘05 by M.I.A.
  • Maneater by Nelly Furtado
  • Move Ya Body by Nina Sky
  • Hella Good by No Doubt
  • I Know You Want Me (Calle Ocho) by Pitbull
  • C’mon N’ Ride It (The Train) by Quad City DJ’s
  • Pon de Replay by Rihanna
  • Push It by Salt-N-Pepa
  • Drop It Like It’s Hot by Snoop Dogg/Pharell
  • Crank That (Soulja Boy) by Soulja Boy Tell ‘Em
  • Pump Up the Jam by Technotronic
  • Rump Shaker by Wreckx-n-Effect
  • Bust A Move by Young MC

Au total, ce sont 17 jeux Kinect (dont un compatible Kinect) qui devraient arriver d’ici la fin de l’année, tous à un prix conseillé de 50€ :

  • Kinectimals
  • Dance Central
  • Kinect Joy Rider
  • Kinect Sports
  • Kinect Adventures (offert avec Kinect)
  • Adrenalyn Mishits
  • The Biggest Loser
  • Dance Masters
  • Deca Sports
  • Game Party in motion
  • EA Active 2
  • Motionsports
  • Your Shape Fitness Evolves
  • Zumba Fitness : Join the party
  • Sonic Free Riders
  • Harry Potter et les reliques de la mort (Compatible Kinect)

Prêt à sauter le pas ? Vous vous demandez alors que choisir ? L’accessoire Kinect sera proposé seul et en bundle :

Vous disposez déjà d’une console Xbox 360, ancien ou nouveau modèle :

Le pack Kinect comprend le capteur Kinect, les câbles de connexions pour Xbox 360 slim et Xbox 360 ancien modèle, le jeu Kinect Adventures et un cd de démos  jouables des jeux du lancement. Prix 149 € TTC prix conseillé.

Vous ne disposez pas de console Xbox 360 : deux packs consoles + Kinect s’offrent alors à vous.

  1. Un pack Xbox 360 4Go Kinect comprenant le bundle Kinect avec une console Xbox 360 Slim sans disque dur mais munie de 4 Go de mémoire vive. Prix 299 € TTC prix conseillé.
  2. Un pack Xbox 360 250 Go Kinect comprenant le bundle Kinect avec une console Xbox 360 Slim et un disque dur d’une capacité de 250 Go. Recommandé au vue du nombre de jeux nécessitant d’être installés pour éviter les longs chargements. Prix 349€ TTC prix conseillé.

A y regarder de plus près, son positionnement prix se montre assez attractif puisque le pack comprend un  jeu et un cd de démos jouables, plaçant au final l’accessoire seul sur les bases de 100€. Voici deux comparatifs intéressants avec les autres offres existantes :

  • Côté Sony, pour jouer à Sports Champions : Un pack  Playstation Move  320 Go  (349 €) + un 2e Playstation Move  (40€) + le jeu Sports Champions (40€) = Total :  429€ environ
  • Côté Nintendo, pour jouer à Wii Sport Resorts : Pack Wii Sport/Wii Sport Resort (199€) + une 2e wiimote  (39€) + une 2e wiimotion plus (19€) + 1 nunchuku (19€) + 1 Wii balanceboard Wiifit (89€) = Total : 370€ environ

A l’approche de sa sortie, Kinect semble se doter d’atouts convaincants pour séduire un public plutôt jeune ou peu habitué à jouer aux jeux vidéo. Ses atouts : son côté innovant et spectaculaire, sa simplicité d’utilisation et l’absence  totale d’accessoire à tenir dans ses mains. Ca semble bête comme ça mais il s’agit de la première véritable avancée depuis l’apparition du paddle dans les années 80. On attendra donc d’avoir les premiers chiffres de vente pour se prononcer sur l’avenir de Kinect et si la sélection de jeux prévus pour le lancement s’est montrée judicieuse. Rendez-vous le 10 novembre !

2 Comments

Laisser un commentaire